Classe Type Junsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Classe Type Junsen
Image illustrative de l’article Classe Type Junsen
L'I-8 à la base sous-marine de Brest en 1943.
Caractéristiques techniques
Type Croiseur-sous-marin
Histoire
Constructeurs Arsenal naval de Kure
Kawasaki Shipbuilding Corporation
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Période de
construction
1923-1938
Période de service 1926-1945

La classe Type Junsen (巡潜型潜水艦, "水艦", Junsen-gata sensuikan?) est une classe de croiseurs sous-marins en service dans la marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Variantes[modifier | modifier le code]

Les sous-marins de Type Junsen ont été divisés en quatre sous-classes:

  • Junsen I (巡潜一型(伊一型, Junsen 1-gata, classe I-1?)
  • Junsen I Mod. (巡潜一型改(伊五型, Junsen 1-gata Kai, classe I-5?)
  • Junsen II (巡潜二型(伊六型, Junsen 2-gata, classe I-6?)
  • Junsen III (巡潜三型(伊七型, Junsen 3-gata, classe I-7?).

Junsen I (classe I-1)[modifier | modifier le code]

L'I-1 en 1930.

Quatre submersibles ont été construits en 1923-1929. La généalogie du sous-marin de gros tonnage dans la marine japonaise débuta avec l'U-142, lorsque le Japon reçut au titre de réparation de guerre six sous-marins allemands datant de la Première Guerre mondiale. La marine japonaise se basa du design du U-125 pour la conception de la classe I-21. N'ayant pu trouver une conception optimale pour les futurs sous-marin de la flotte, la société Kawasaki Heavy Industries envoya de nombreux officiers techniques au Royaume-Uni et en Allemagne afin d'obtenir des plans de sous-marins avancés. Ainsi, la classe L britannique devint la Kaidai I, la classe K devint la Kaidai II et l'U-142 devint Junsen I.

Navires de la classe
Nom Constructeur Pose de la quille Lancement Mise en service Fait
I-1[1] Kawasaki Shipbuilding Corporation 12-03-1923 15-10-1924 10-03-1926 Coulé par les HMNZS Moa et HMNZS Kiwi à Guadalcanal le 29-01-1943.
I-2 Kawasaki Shipbuilding Corporation 06-08-1923 23-02-1925 24-07-1926 Coulé par l'USS Saufley au nord de Rabaul (2° 17′ S, 149° 14′ E) le 07-04-1944.
I-3 Kawasaki Shipbuilding Corporation 01-11-1924 08-06-1925 30-11-1926 Coulé par l'USS PT-59 à Kamimbo le 09-12-1942.
I-4 Kawasaki Shipbuilding Corporation 17-04-1926 22-05-1928 24-12-1929 Coulé par l'USS Seadragon au sud-est de Rabaul (5° 02′ S, 152° 33′ E) le 20-12-1942.

Junsen I Mod. (classe I-5)[modifier | modifier le code]

L'I-5 en 1932.

La conception est identique à la sous-classe précédente, seul l'hydravion a été ajouté.

Navire(s) de la classe
Nom Constructeur Pose de la quille Lancement Mise en service Fait
I-5 Kawasaki Shipbuilding Corporation 30-10-1929 19-06-1931 31-07-1932 Coulé par l'USS Wyman à l'est de Saipan (13° 01′ N, 151° 58′ E) le 19-07-1944.

Junsen II (classe I-6)[modifier | modifier le code]

L'I-6 en 1935.

Numéro de projet S32. Seule une catapulte est ajoutée par rapport à la sous-classe précédente. Elle fut construite en 1931 dans le cadre du programme Maru 1.

Navire(s) de la classe
Nom Constructeur Pose de la quille Lancement Mise en service Fait
I-6 Kawasaki Shipbuilding Corporation, Kobe 14-10-1932 31-03-1934 15-05-1935 Perdu dans un accident ou coulé par des attaques ennemies, après le 30-06-1944.

Junsen III (classe I-7)[modifier | modifier le code]

L'I-7 en 1937.

Numéro de projet S33. Ces bateaux combinaient les avancées technologiques des sous-classes Junsen II et Kaidai V. Ils ont été construits en 1934 dans le cadre du programme Maru 2. La Junsen III devint un « navire type » pour les futurs classes A, B et C.

Navires de la classe
Nom Constructeur Pose de la quille Lancement Mise en service Fait
I-7 Arsenal naval de Kure 12-09-1934 03-07-1935 31-03-1937 Endommagé par l'USS Monaghan à Kiska le 21-06-1943. Sabordé le 05-07-1943.
I-8 Kawasaki Shipbuilding Corporation, Kobe 11-10-1934 20-07-1936 05-12-1938 Coulé par l'USS Stockton au sud-est de l'île d'Okinawa (25° 29′ N, 128° 35′ E) le 31-03-1945.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Type Junsen I (I-1) Junsen I Mod. (I-5) Junsen II (I-6) Junsen III (I-7)
Déplacement Surface 2 002 tonnes Identique à Junsen I 1 930 tonnes 2 267 tonnes
Immersion 2 836 tonnes 3 110 tonnes 3 640 tonnes
Longueur (hors-tout) 97,50 mètres 98,50 mètres 109,30 mètres
Faisceau 9,22 mètres 9,06 mètres 9,10 mètres
Tirant d'eau 4,94 mètres 5,31 mètres 5,26 mètres
Profondeur 7,58 mètres 7,58 mètres 7,70 mètres
Centrale électrique et arbre 2 × Rauschenbach Mk.2 diesels
2 hélices
2 × Kampon Mk.1A Model 7 diesels
2 hélices
2 × Kampon Mk.1A Model 10 diesels
2 hélices
Puissance Surface 6 000 chevaux-vapeur 8 000 chevaux-vapeur 11 200 chevaux-vapeur
Immersion 2 600 chevaux-vapeur 2 600 chevaux-vapeur 2 800 chevaux-vapeur
Vitesse Surface 18,8 nœuds (35 km/h) 20,0 nœuds (37 km/h) 23,0 nœuds (43 km/h)
Immersion 8,1 nœuds (15 km/h) 7,5 nœuds (14 km/h) 8,0 nœuds (15 km/h)
Rayon d'action Surface 24 400 milles marins (45 200 km) à 10 nœuds (19 km/h) 20 000 milles marins (37 000 km) à 10 nœuds (19 km/h) 14 000 milles marins (25 900 km) à 16 nœuds (30 km/h)
Immersion 60 milles marins (100 km) à 3 nœuds (6 km/h) 65 milles marins (100 km) à 3 nœuds (6 km/h) 80 milles marins (100 km) à 3 nœuds (6 km/h)
Profondeur d'essai 75 mètres 80 mètres 100 mètres
Carburant 545 tonnes 580 tonnes 580 tonnes 800 tonnes
Équipage 75 75 80 100
Armement (initial) • 6 × tubes lance-torpilles de 533 mm (4 × avant, 2 × arrière)
• 22 × torpilles Type 89 (en)
• 2 × canons de 14 cm/40 Type 11e année[2]
• 1 × mitrailleuse de 77 mm
• 6 × tubes lance-torpilles de 533 mm (4 × avant, 2 × arrière)
• 20 × torpilles Type 89
• 2 × canons de 12,7 cm/40 Type 88
• 1 × mitrailleuse de 77 mm
• 6 × tubes lance-torpilles de 533 mm (4 × avant, 2 × arrière)
• 17 × torpilles Type 89
• 1 × canon de 12,7 cm/40 Type 88
• 1 × mitrailleuse de 13,2 mm Type 93
• 6 × tubes lance-torpilles de 533 mm (6 × avant)
• 20 × torpilles Type 89
• 2 × canons de 14 cm/40 Type 11e année[2]
• 2 × mitrailleuses de 13,2 mm Type 93
Avion et installations Aucun Hangar
• 1 × hydravion Yokosuka E6Y1
Catapulte et hangar
• 1 × hydravion Yokosuka E6Y1
• Catapulte et hangar
• 1 × hydravion Watanabe E9W1 Slim

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 伊号第1潜水艦 (I-Gō Dai-1 Sensuikan?).
  2. a et b Campbell, John Naval Weapons of World War Two

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rekishi Gunzō, History of Pacific War Extra, "Perfect guide, The submarines of the Imperial Japanese Forces", Gakken (Japan), March 2005, (ISBN 4-05-603890-2)
  • Model Art Extra No.537, Drawings of Imperial Japanese Naval Vessels Part-3, Model Art Co. Ltd. (Japan), May 1999, Book code 08734-5
  • The Maru Special, Japanese Naval Vessels No.31 Japanese Submarines I, Ushio Shobō (Japan), September 1979, Book code 68343-31

Liens externes[modifier | modifier le code]