Classe Yamashio Maru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Classe Yamashio Maru
Image illustrative de l’article Classe Yamashio Maru
Le Yamashio Maru en 1945.
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions d'escorte
Longueur 157,5 m
Maître-bau 20,48 m
Tirant d'eau m
Déplacement 16 119 tonnes
Propulsion 1 hélice
1 turbine à vapeur à engrenages
Puissance 4 500 ch
Vitesse 15 nœuds (28 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 8 appareils
Rayon d’action 9 000 milles marins (16 700 km) à 13 nœuds (24 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 221 hommes
Histoire
Constructeurs Mitsubishi Heavy Industries
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Période de
construction
1944 - 1945
Période de service 1945 - 1964
Navires construits 3
Navires perdus 1
Navires démolis 2

La classe Yamashio Maru (山汐丸) est une classe de trois porte-avions d'escorte construits pour la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Initialement construit comme navire-citerne, seul le navire de tête est réquisitionné par la Marine japonaise et transformé en porte-avions d'escorte. Il est coulé par l'Aviation américaine avant d'effectuer sa première mission.

Construction[modifier | modifier le code]

En 1944, l'Armée japonaise, qui avait déjà converti deux paquebots en navire d'assaut combiné et en porte-avions d'escorte, décide d'acquérir ses propres porte-avions fournissant une couverture aérienne anti-sous-marine pour les convois. L'armée affrète donc deux pétroliers Type 2TL en partie construits, le Yamashio Maru et Chigusa Maru, pour les convertir en porte-avions d'escorte auxiliaires.

Seul un pont d'envol d'une longueur de 107 mètres est ajouté. Le Yamashio Maru ne disposait pas de hangar, ses huit Kokusai Ki-76 étant stockés sur le pont. Son armement défensif était composé de seize canons de 25 mm Type 96, avec un projecteur de grenade anti-sous-marine placé à l'avant.

Service opérationnel[modifier | modifier le code]

Le Yamashio Maru est mis en service le et est coulé dans le port de Yokohama lors d'un bombardement américain le . Ses sister-ships Chigusa Maru et Zuiun Maru n'étaient pas terminés lors de la reddition du Japon. Après la guerre, il serviront comme pétrolier.

Le Chigusa Maru est coulé en 1945. Le navire a été réparé, converti en pétrolier en 1945 et ferraillé à Sasebo en juin 1963. Le Zuiun Maru est mis au rebut à Osaka le .

Photo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]