Nigitsu Maru (porte-avions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nigitsu Maru
Type porte-avions d'escorte
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Constructeur IHI
Chantier naval Province de Harima
Lancement mars 1943
Statut Coulé le
Équipage
Équipage En moyenne 2 000 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 143,74 m
Maître-bau 20 m
Tirant d'eau 7,85 m
Tonnage 11 800 tonnes
Propulsion 4 chaudières, conduisant 2 turbines à engrenages
Puissance 7 500 ch
Vitesse 20 nœuds (37 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 75 mm Type 88
10 canons de 75 mm Type 38
6 canons de 25 mm Type 96
Localisation
Coordonnées 23° 15′ nord, 132° 51′ est

Géolocalisation sur la carte : Océanie

(Voir situation sur carte : Océanie)
Nigitsu Maru
Nigitsu Maru

Le Nigitsu Maru (にぎつ丸) était un navire dépôt de débarquement (ou navire auxiliaire de débarquement) japonais et un porte-avions d'escorte utilisé par la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon certaines sources, le Nigitsu Maru et son sister-ship l'Akitsu Maru sont considérés comme les premiers navires d'assaut amphibie construits. Contrairement à ce que de nombreuses sources affirment, le Nigitsu Maru n'était pas équipé de pont d'envol.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Nigitsu Maru était un ancien navire à passagers réquisitionné par la Marine japonaise au début de la Seconde guerre mondiale.

Le , le Nigitsu Maru quitte Palaos pour Ujina (en) avec le convoi FU-901, accompagnant le destroyer Amagiri. Lors de la traversée, il transportait environ 2 000 soldats, principalement du 12e régiment indépendant du génie. Trois jours plus tard, il est attaqué et coulé au large de l'île Okino-Daito, au sud-est d'Okinawa, à la position géographique 23° 15′ N, 132° 51′ E, par quatre torpilles tirées du sous-marin américain USS Hake (en). Le navire coule en 8 minutes, emportant 456 soldats, 83 artilleurs et 35 membres d'équipage. Les survivants furent débarqués au Japon.

Notes et références[modifier | modifier le code]