Porte-avions léger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un porte-avions léger est un navire plus petit que les porte-avions « standards », la définition pouvant varier d'une marine à l'autre. À la différence du porte-avions d'escorte, conçu pour défendre les convois ou soutenir des opérations amphibies, le porte-avions léger constitue une version plus petite et plus rapide d'un porte-avions standard, et intègre un groupe aéronaval.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'essor du porte-avions léger a lieu pendant la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis construisent la classe Independence en convertissant les coques des croiseurs légers de la classe Cleveland. Les Britanniques, quant à eux, construisent la classe Colossus, une version à échelle réduite de la classe Illustrious[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chesneau 1998, p. 129-134.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Brown, Aircraft Carriers, Arco Publishing, (ISBN 0-668-04164-1)
  • (en) Roger Chesneau, Aircraft Carriers of the World, 1914 to the Present. An Illustrated Encyclopedia (Rev Ed), Londres, Brockhampton Press, , 288 p. (ISBN 1-86019-875-9)
  • (en) Anthony J. Watts, Japanese Warships of World War II, Doubleday & Company,

Articles connexes [modifier | modifier le code]