Mizuho (transport d'hydravions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mizuho.

Mizuho
Photo en noir et blanc d'un transport d'hydravions
Le Mizuho quittant Tateyama en 1940.
Type Transport d'hydravions
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Constructeur Kawasaki Shipbuilding
Chantier naval Kobe
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé par un sous-marin américain le
Équipage
Équipage 689 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 183,6 m
Maître-bau 18,8 m
Tonnage 10 929 tonnes
Propulsion moteur diesel 4 cylindres à 2 arbres
Puissance 15 200 ch
Vitesse 22 nœuds (41 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 6 (3 x 2) canons de 127 mm/40 Type 89 (DP)
20 canons de 25 mm - Type 96 (anti-aériens)
Rayon d'action 15 000 km (8000 mi) à 16 nœuds (30 km/h)
Aéronefs 4 catapultes
12 hydravions
12 sous-marins de type 'A'
Localisation
Coordonnées 34° 25′ 59″ nord, 138° 13′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Mizuho
Mizuho

Le Mizuho (瑞穂) était un transport d'hydravions utilisé par la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le navire a été construit au chantier naval Kawasaki Shipbuilding à Kobe, au Japon. Sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le .

Il fut coulé par un sous-marin américain dans le Pacifique, en mai 1942.

Conception et description[modifier | modifier le code]

Le Mizuho était de conception similaire au Chitose, sauf qu'il ne disposait pas de pont d'envol et ses moteurs diesel étaient légèrement moins puissants que celui-ci. Sa capacité de transport se composait de 12 hydravions et 12 sous-marins de poche.

Historique[modifier | modifier le code]

Peinture du Mizuho

Pendant la majeure partie de sa carrière, le Mizuho servit d'appui d'invasion, notamment lors de l’expansion nippone durant la Guerre du Pacifique. En décembre 1941, le navire prend part à sa première mission guerre, la Fourth Surprise Attack Force (Bataille des Philippines), où les japonais débarquent 2 500 hommes de la 16e division à Legazpi, au sud de Luçon.

Le , des avions du Mizuho et du Chitose ont endommagé le destroyer américain USS Pope, qui a ensuite été coulé par des avions du porte-avions Ryūjō et des tirs des croiseurs lourds Ashigara et Myōkō.

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le  à 23 h 3, le Mizuho est torpillé par le sous-marin américain USS Drum (SS-228) (en), à 40 milles marins (74 kilomètres) de Omaezaki, au Japon.

Le 2 mai à 3 heures du matin, l'équipage abandonne le navire qui finit par couler à h 16 du matin à la position géographique 34° 26′ N, 138° 14′ E, emportant 101 marins. Le commandant Yuzuru Okuma et 471 survivants, dont 31 blessés, sont secourus peu après.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]