Classe G et H (destroyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe G et Classe H.
Classe G et H
Image illustrative de l'article Classe G et H (destroyer)
Le HMS Gallant
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 98 m
Maître-bau 10 m
Tirant d’eau 3,8 m
Déplacement 1.376 tonnes
Port en lourd 1.883
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
3 chaudières Admiralty
Puissance 34.000 ch
Vitesse 36 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
  • 4x1 canon de 120 mm
  • 1 canon AA de 76 mm
  • 2x4 mitrailleuses Vickers de 12,7 mm
  • 2x4 tubes lance-torpilles de 530 mm
  • 20 mines sur 1 lanceur
Rayon d’action 5.530 milles nautiques à 15 noeuds
(443-461 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Électronique sonar
Équipage 145
Histoire
Constructeurs divers
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Naval Ensign of Canada.svg Marine royale canadienne
Pavillon de la marine brésilienne Marine brésilienne
Pavillon de la marine argentine Marine argentine
marine polonaise
marine grecque
Marine de guerre dominicaine
marine royale néerlandaise
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1934-1937
Période de service 1936-1949
Navires construits 28
Navires perdus 16
Précédent classe E et F classe I Suivant

La Classe G et H est un groupe de 18 destroyers de la Royal Navy lancée entre 1935 et 1939. Six d'entre eux, initialement commandés par la Marine brésilienne ont été réquisitionnés par la Royal Navy au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale
Deux navires ont été transférés à la Marine royale canadienne en 1943 et un à la marine polonaise en 1940.
D'autres navires ont été construits :

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires de cette classe sont une version quelque peu améliorée de ceux de la classe E et F.
Le groupe G a été commandé dans le cadre du programme de construction navale de 1933. L'un d'entre-eux, le HMS Glowworm, a testé le 2X5 tubes lance-torpilles de 533 mm.
Le groupe F est identique au groupoe G. Seuls les HMS Hero et HMS Hereward voient l'introduction d'un nouveau type de pont qui deviendra la norme des classes futures de destroyers.
Les six navires de Classe Havant[1], initialement prévus pour la marine brésilienne sont équipés comme dragueur de mines avec Grenades anti-sous-marines.

La modernisation de début de guerre les équipe de six canons AA Oerlikon de 20 mm

Service[modifier | modifier le code]

Ils ont servi durant la Seconde Guerre mondiale. Seize ont été perdus durant les combats.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Les destroyers du groupe G[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
H59 HMS Gallant
Alexander Stephen and Sons
Glasgow
coulé le
H37 HMS Garland -
ORP Garland(1940) -
HNLMS Marnix (1946)
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan
vendu pour démolition le HMS Garland
H63 HMS Gipsy
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan
coulé le HMS Gipsy (H63) IWM FL 13465.jpg
H92 HMS Glowworm
John I. Thornycroft & Company
Woolston
coulé le HMS Glowworm (H92).jpg
H89 HMS Grafton
John I. Thornycroft & Company
Woolston
coulé le Hmsgrafton.jpg
H86 HMS Grenade
Alexander Stephen and Sons
Glasgow
coulé le HMS Grenade (H86) IWM FL 13589.jpg
H03 HMS Grenville
Yarrow Shipbuilders
Glasgow
coulé le
H05 HMS Greyhound
Vickers-Armstrongs
Barrow-in-Furness
coulé le HMS Greyhound WWII FL 2766.jpg
H31 HMS Griffin -
HMCS Ottawa (1943)
Vickers-Armstrongs
Barrow-in-Furness
vendu en HMS Griffin (H31) IWM FL 013646.jpg

Les destroyers du groupe H[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
H87 HMS Hardy
Cammell Laird
Birkenhead
coulé le HMS Hardy 1936.jpg
H24 HMS Hasty
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
coulé le HMS Hasty.jpg
H43 HMS Havock
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
coulé le
H93 HMS Hereward
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
coulé le
H99 HMS Hero -
HMCS Chaudière (1943)
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
démoli en 1950
H55 HMS Hostile
Scotts Shipbuilding and Engineering Company
Greenock
coulé le HMS Hostile (H55) IWM FL 013957.jpg
H01 HMS Hotspur -
Trujillo (1948)
Scotts Shipbuilding and Engineering Company
Greenock
démoli en 1972 HMS Hotspur AWM 302405.jpeg
H35 HMS Hunter -
Trujillo (1948)
Swan Hunter
Wallsend
coulé le
H97 HMS Hyperion
Swan Hunter
Wallsend
coulé le

Les destroyers du groupe Havant[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
H19 HMS Harvester
ex-Handy, ex-Jurua
Vickers-Armstrongs
Barrow-in-Furness
coulé le HMS Harvester (H19).jpg
H19 HMS Havant
ex-Javary
J. Samuel White
Cowes
sabordé le HMS Havant (H32).jpg
H88 HMS Havelock
ex-Jutahy
J. Samuel White
Cowes
sabordé le HMSHavelockH88.jpg
H57 HMS Hesperus
ex-Hearty, ex-Jutahy
John I. Thornycroft & Company
Cowes
sabordé le
H44 HMS Highlander
ex-Juguaribe
John I. Thornycroft & Company
Cowes
vendu le HMS Highlander(H44).jpg
H06 HMS Highlander
ex-Japarua
Vickers-Armstrongs
Barrow-in-Furness
sabordé le HMS Hurricane(H06).jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classe Havant
  • (en) John English, Amazon to Ivanhoe:British Standard Destroyers of the 1930s, Kendal, England, World Ship Society,‎ 1993 (ISBN 978-0-905617-64-0)
  • (en) M. J. Whitley, Destroyers of World War 2, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press,‎ 1988 (ISBN 978-0-87021-326-7)