Cliquez pour rafraîchir la page

Portail:Royal Navy

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail de la

Royal Navy

La Royal Navy est la marine du Royaume-Uni. Avec la British Army et la Royal Air Force, elle forme les forces armées britanniques.

En activité depuis le XVIIe siècle, elle est maîtresse des mers à partir de la fin du XVIIIe siècle, sa suprématie n'étant plus contestée après la bataille de Trafalgar au début du siècle suivant. Durant la Première Guerre mondiale, la marine allemande essaie de bouleverser la hiérarchie sans succès, avant que la marine américaine ne vienne définitivement s'imposer lors du conflit suivant.


1 395 articles sont liés au portail.
modifier
 Icône Sélection d'articles

Bowyer-Nelson.jpg Personnalités

P history.svg Histoire

Anchor.svg Navires

P ps.png Structure et organisation

modifier
 Icône Une image au hasard
modifier
 Icône Lumière sur
Portrait de Thomas Cochrane, comte de Dundonald.

Thomas Cochrane (né le 14 décembre 1775 à Annesfield, Hamilton (Écosse) et décédé le 31 octobre 1860 à Londres), 10e comte de Dundonald, fut un amiral et homme politique britannique controversé. Il est le modèle de nombreux héros de romans sur la Royal Navy, parmi lesquels Jack Aubrey, le personnage principal des romans de Patrick O'Brian et du film qui en a été tiré, Master and Commander : De l'autre côté du monde (2003).

Fils d'un comte écossais ruiné, Thomas Cochrane entra très jeune dans la marine britannique. Très doué, il monta rapidement en grade et s'illustra aussi bien comme navigateur que comme tacticien. Cependant, sa nature hautaine lui valut des difficultés. Son premier vrai commandement, en 1800-1801, sur le brick HMS Speedy, lui permit de capturer plus de cinquante navires ennemis en un peu plus d'un an, dont une frégate espagnole trois fois plus puissante, la Gamo. Il s'illustra ensuite en 1804-1806 avec la frégate HMS Pallas. Son navire endommagé, il s'engagea en politique, se présentant au parlement britannique sous l'étiquette « radical ». Élu, il tenta de s'attaquer à la corruption au Parlement et à l'Amirauté. Il retrouva très vite un commandement en Méditerranée, où il ravagea les côtes françaises et espagnoles, en 1807-1808, à bord de sa frégate HMS Imperieuse. En avril 1809, son utilisation des brûlots à la bataille de l'île d'Aix aurait pu être destructrice pour l'escadre française si son amiral avait réalisé sa part du plan. Cochrane ne réussit pas à le faire condamner en cour martiale. Il revint alors au parlement pour tenter de réformer le fonctionnement de l'Amirauté. Sa campagne porta ses fruits au cours des décennies qui suivirent.

Mêlé à son insu à une fraude boursière organisée en 1814 par un de ses oncles, il fut chassé de la Navy et du parlement, condamné à une amende et à la prison. Réélu alors qu'il était emprisonné, il tenta de poursuivre sa carrière politique mais souffrit de plus en plus d'attaques et de rumeurs. Il accepta alors la proposition que lui firent les « patriotes chiliens » d'organiser et commander leur marine. Arrivé à Valparaíso en novembre 1818, il reprit la guerre de côtes à laquelle il excellait. Ainsi, en février 1820, il attaqua et captura Valdivia. Il participa ensuite à l'expédition pour libérer le Pérou de 1820-1821. Il permit ainsi à José de San Martín d'en proclamer l'indépendance. À nouveau, comme au Royaume-Uni, sa personnalité se heurta à celles des hommes politiques. Il préféra partir plutôt que de prendre parti dans la guerre civile qui s'annonçait au Chili. Il se mit alors dix-huit mois au service de Pierre Ier et de la marine brésilienne...

Autres articles sélectionnés au sein du portail Royal Navy

modifier
 Icône Contenu de qualité

Fairytale bookmark gold.png Articles de qualité relatifs à la Royal Navy :

Fairytale bookmark silver.png Bons articles relatifs à la Royal Navy :

modifier
 Icône Articles récents
  1. Tucalif (navire)
  2. James Cook
  3. Fletcher Christian
  4. HMS Exeter (68)
  5. HMS Triumph (1903)
  6. HMS Sheffield (C24)
  7. Bataille du détroit de Danemark
  8. Unterseeboot 570
  9. Bernard Rawlings
  10. HMS Trincomalee
  11. Classe Majestic
  12. Classe Vanguard (navire de ligne)
  13. HMS Collingwood (1841)
  14. HMS Arethusa
  15. HMS Swiftsure (1903)
  16. Pacific Station
  17. HMS Sirius (1786)
  18. George Seymour
  19. Blocus de Saint-Domingue
  20. Bataille de Jean-Rabel
  21. Robert Cavendish Spencer
  22. Quest (bateau)
  23. Charles Paget (marin)
  24. HMS Assistance (1850)
  25. Bataille de Tarente (1940)
  26. Belgrave Ninnis (explorateur)
  27. Canon de 3 pouces QF 20 cwt
  28. HMS Antelope (H36)
  29. HMS Victoria (1859)
  30. HMS Antelope
  31. HMS Electra (H27)
  32. HMS Electra
  33. HMS Ark Royal (91)
  34. Atlantic Fleet
  35. HMS Royal Oak (08)
  36. Alexander S. Wadsworth
  37. HMS St George
  38. Bataille de Copenhague (1807)
  39. HMS Roebuck (1774)
  40. Poursuite du Goeben et du Breslau
  41. Belle Poule (1802)
  42. Belle Poule (1765)
  43. Cowper Phipps Coles
  44. Clements Markham
  45. Bataille du cap Bon
  46. HMY Victoria and Albert
  47. HMAS Sydney (R17)
  48. Opérations navales pendant la bataille de Normandie
  49. Classe Royal Oak
  50. HMS Doterel

Portails connexes sur Wikipédia

Portail:Royaume-Uni Portail:Maritime Portail:Histoire militaire Portail:Accueil
Royaume-Uni Maritime Histoire militaire Tous les portails

Sur Commons

Categorie Royal Navy, sur Wikimedia Commons

Catégorie Royal Navy