Classe Centaur (porte-avions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe Centaur.
Classe Centaur
Image illustrative de l'article Classe Centaur (porte-avions)
Le HMS Centaur (R06)
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions
Longueur 198,12 m pp 208,8 m à la flottaison, 224,64 hors tout
Maître-bau 27,4 m
Tirant d'eau 8,7 m à pleine charge (pc)
Déplacement 18 310 t. lège
22 000 t. moyen
25 760 t. à pleine charge (pc)
28 700 tpc, en fin de carrière.
Propulsion 2 turbines à vapeur à engrenage Parsons à simple réduction, 4 chaudières type Admiralty à 3 corps, timbrées à 400 psi (2,76 MPa)
Puissance 76 000 ch
Vitesse 29,5 nœuds (55 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Pont, hangars: 25 mm
Armement 32 canons de 40 mm
(2 sextuples, 8 doubles, 4 simples)
Aéronefs 50 (à l'origine) - 26 en service
Autres caractéristiques
Électronique Radar Type 982, Type 983, Type 275, Type 974
Équipage 1 028 h. (bord) +
302/362 h. (groupe aérien).
Histoire
Constructeurs Harland & Wolff
Swan Hunter
Vickers Armstrong
A servi dans Naval Ensign of India.svg Marine indienne
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Période de service 1er septembre 1953
Navires construits Albion
Bulwark
Centaur
Hermes (ex Elephant)
Navires prévus 8
Navires annulés 4
Navires en activité INS Viraat


La classe Centaur est une classe de porte-avions britannique entrée en service dans la Royal Navy dans les années 1950. C'est l'ultime classe de porte-avions légers dont la conception date de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

En 1948, la Royal Navy testa un système ou l'avion apponté à 5° de l'axe central du pont d'envol, évitant ainsi les collisions si celui-ci ratait les câbles[1]. Il est mis en œuvre sur la classe Centaur;

En 2015, la marine Indienne a annoncé le retrait du service du Viraat en 2016[1] et qu'il serait transformé en musée à Kakinada[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) S. Anandan, « INS Viraat to be decommissioned in 2016 », The Hindu,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Suresh Dharur, « INS Viraat to turn into a museum », The Tribune,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bernard Ireland, The Illustrated Guide to Aircraft Carriers of the World, Londres, Hermes House, (ISBN 1-84477-747-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :