Classe C (destroyer, 1943)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe C (destroyer).

Classe C
Image illustrative de l’article Classe C (destroyer, 1943)
Le HMS Caesar en 1944.
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 110,57 m
Maître-bau 10,90 m
Tirant d'eau "Ca"
3,05 m

"Ch", "Co" & "Cr"
3,20 m

Déplacement "Ca"
1 740 tonnes

"Ch", "Co" & "Cr"
1 930 tonnes

À pleine charge "Ca"
2 570 tonnes

"Ch", "Co" & "Cr"
2 576 tonnes

Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
2 chaudières Admiralty
2 hélices
Puissance 40 000 ch
Vitesse 36 nœuds (32 nœuds à pleine charge)
Caractéristiques militaires
Blindage Aucun
Armement "Ca"
4 pièces de 113 mm sur supports CP Mk.V (4 x 1)
2 canons Bofors 40 mm sur deux montures "Hazemeyer" Mk.IV
4 canons QF 40-mm Mk.XVI
8 tubes lance-torpilles 533 mm (2 x 4)
80 charges de profondeur

"Ch", "Co" & "Cr"
4 pièces de 113 mm sur supports CP Mk.V (4 x 1)
2 canons Bofors 40 mm sur deux montures "Hazemeyer" Mk.IV
2 canons QF 40-mm Mk.XVI
2 canons 20 mm Oerlikon
4 tubes lance-torpilles 533 mm (1 x 4)
35 charges de profondeur

Rayon d’action 4 675 milles nautiques à 20 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 186 à 222 hommes
Histoire
Constructeurs Yarrow Shipbuilders
John Brown & Company
Scotts Shipbuilding and Engineering Company
J. Samuel White
John I. Thornycroft & Company
Alexander Stephen and Sons
William Denny and Brothers (en)
Vickers-Armstrong
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Pavillon de la marine royale norvégienne Marine royale norvégienne
Naval Ensign of Canada.svg Marine royale canadienne
Naval Ensign of Pakistan.svg Marine pakistanaise
Commanditaire Royal Navy
Période de service 1944-1972
Navires construits 32
Navires prévus 34
Navires annulés 2
Navires démolis 31
Navires préservés 1

La classe C est une classe de 32 destroyers de la Royal Navy lancés entre 1943 à 1945. La classe est construite en quatre flottilles de 8 navires, les groupes "Ca", "Ch", "Co" et "Cr" ou sous-classes, classés respectivement 11e, 12e, 13e et 14e flottilles d'urgence. Une cinquième flottille, la "Ce" ou 15e flottille d'urgence, était prévue mais fut par la suite annulée en faveur des destroyers de classe Weapon. Les pennant numbers furent tous modifiés après la Seconde Guerre mondiale, passant de "R" à "D", impliquant une renumérotation pour éviter les duplications.

Conception[modifier | modifier le code]

Construits dans le cadre du Programme d'Urgence de Guerre (en), la classe C est basé sur la coque et les machines de la classe J d'avant-guerre, incorporant toutes les avancées en matière d'armement et de radar naval étant disponibles à l'époque. Une partie de la classe fut achevée à temps pour servir en temps de guerre. Tous les navires furent équipé du système de conduite de tir de lutte antiaérienne (HACSFuze Keeping Clock (en).

La flottille "Ca" est légèrement identique à la classe Z précédente, comprenant un armement principal de quatre canons Mk IV QF de 4,5 po (114 mm) sur des montures Mk V, pouvant s'élever jusqu'à 55 degrés. L'armement antiaérien rapproché se compose généralement de deux canons Bofors de 40 mm dans un bâti Hazemayer stabilisé par deux jumelles, complétés par quatre canons antiaériens "pom-pom" de 2 livres sur des supports à commande électrique. Le Caprice est équipé d'un "pom-pom" quadruple de 2 livres dans un bâti Hazemayer Bofors, tandis que le Cassandra dispose de huit canons de 20 millimètres Oerlikon au lieu des "pom-pom" simples. Huit tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) en deux montures quadruples équipent les destroyers, tout en transportant 70 charges de profondeur.

Les flotilles "Ch", "Co" et "Cr" sont équipées du nouveau directeur Mk VI HA / LA à la place du directeur Mk I Type K des classes Z et "Ca", tandis que les équipements de gunitage à commande à distance (RPC) sont équipés. Face au poids supplémentaire du nouvel équipement de lutte contre l'incendie et des supports motorisés pour les canons de 4,5 pouces, les navires sont équipés d'un seul support de torpille quadruple tout en transportant plus que 35 charges de profondeur. La plupart des navires sont équipés d'une seule monture Hazemayer Bofors, bien que certains des navires plus récents aient à la place la monture Bofors double Mk V plus légère et plus simple. Ceci est complété par deux montures "pom-pom" simples et deux canons Oerlikon de 20 millimètres.

La flottille "Ca" est reconstruite à la fin des années 1950 et au début des années 1960 afin d'être modernisée pour la guerre anti-sous-marine et de servir d'escorte rapide de la flotte. Une rangée de tubes lance-torpilles et un canon de 4,5 po sont retirées, permettant l'installation de deux mortiers anti-sous-marins à trois canons Squid, tandis que le directeur Mk I Type K obsolète est remplacé par un directeur moderne Mk 6M comme équipé sur les frégates de la marine. Les canons de 4,5 pouces restants sont équipés de RPC. L'armement antiaérien comprend une monture double Mk V et deux montures Bofors de 40 mm. Les navires sont également équipés de nouveaux ponts; le pont post-radier différait entre les quatre premières conversions (Cavendish, Carron, Cavalier et Carysfort), avec des ponts ouverts et les quatre derniers (Caprice, Cassandra, Caesar et Cambrian) recevant des ponts fermés de type frégate.

Les vaisseaux restants "Ch", "Co" et "Cr" reçurent une modernisation moins importante, comprenant un canon de 4,5 pouces remplacé par des canons doubles Squids, un système anti-incendie modifié et un armement anti-aérien de 1 canon double et 4 canons simples Bofors.

Ingénierie[modifier | modifier le code]

La classe est équipée de deux chaudières Admiralty à trois tambours d'une pression de 300 livres à 630 °F (332 °C). Tous sont équipés de turbines Parsons à réduction unique, générant 40 000 chevaux-vapeur (30 000 kW) à 350 tr / min et entraînant deux arbres, produisant une vitesse maximum de 36 nœuds (67 km / h) et de 32 nœuds (59 km / h) en pleine charge. Leurs soutes peuvent contenir 615 tonnes de carburant, leur donnant un rayon de 4 675 milles marins (8 658 milles) à 20 nœuds (37 km / h) et 1 400 milles marins (2 600 km) à 32 nœuds (59 km / h). 

Unités de la classe[modifier | modifier le code]

* = leaders de flottille

"Ca" (ou 11e flottille d'urgence)[modifier | modifier le code]

Cette flottille fut établie en vertu du programme de 1941, formant la 6e flottille de destroyers de la Home Fleet. À la fin de la guerre en Europe, la flottille fut transférée dans l'Eastern Fleet où ils arrivèrent entre août et novembre 1945, trop tard pour pouvoir servir contre le Japon. Ils restèrent dans l'océan Indien jusqu'en mai 1946, date à laquelle ils rentrèrent chez eux où ils furent mis en réserve opérationnelle.

Nom Pennant number Constructeur Pose de la quille Lancement Commission Fait
Caprice (ex-Swallow) R01

puis D01

Yarrow, Scotstoun 28 septembre 1942 16 septembre 1943 5 avril 1944 Modernisé par Yarrow en 1959. Retiré du service en mars 1973.

Démoli à Queenborough en 1979.

Cassandra (ex-Tourmaline) R62

puis D10

Yarrow, Scotstoun 3 janvier 1943 29 novembre 1943 28 juillet 1944 Modernisé par Yarrow en 1960. Retiré du service en janvier 1966.

Démoli à Inverkeithing en 1967.

Caesar* (ex-Ranger) R07

puis D07

John Brown, Clydebank 3 avril 1943 14 février 1944 5 octobre 1944 Modernisé à Rosyth entre 1957 et 1960. Retiré du service en juin 1965.

Démoli à Blyth en 1967.

Cavendish* (ex-Sibyl) R15

puis D15

John Brown, Clydebank 19 mai 1943 12 avril 1944 13 décembre 1944 Modernisé en 1956. Désarmé en 1964.

Démoli à Blyth en 1967.

Cambrian (ex-Spitfire) R85

puis D85

Scotts, Greenock 14 août 1942 10 décembre 1943 14 juillet 1944

par John Brown

Modernisé en 1963. Retiré du service en décembre 1968.

Démoli à Briton Ferry (en) en 1971.

Carron (ex-Strenuous) R30

puis D30

Scotts, Greenock 26 novembre 1942 28 mars 1944 6 novembre 1944 Modernisé en août 1955 en tant que navire de formation. Retiré du service en mars 1963.

Démoli à Inverkeithing en 1967.

Cavalier (ex-Pellew) R73

puis D73

White, Cowes 28 février 1943 7 avril 1944 22 novembre 1944 Modernisé en 1957. Retiré du service en juillet 1972.

Vendu en octobre 1977 pour être transformé en navire musée,
conservé au Chatham Historic Dockyard (en) (Kent) depuis 1999.

Carysfort (ex-Pique) R25

puis D25

White, Cowes 12 mai 1943 25 juillet 1944 20 février 1945 Modernisé en 1956. Retiré du service en février 1969.

Démoli à Newport en 1970.

"Ch" (ou 12e flottille d'urgence)[modifier | modifier le code]

Six destroyers, les premiers des 26 destroyers 'Intermédiaires' à avoir été autorisés dans le cadre du Programme de 1942.

Nom Pennant number Constructeur Pose de la quille Lancement Commission Fait
Chaplet R52 Thornycroft, Woolston 29 avril 1943 18 juillet 1944 24 août 1945 Retiré du service en 1961. Vendu pour démolition en 1965.
Charity R29 Thornycroft, Woolston 9 juillet 1943 30 novembre 1944 19 novembre 1945 Transféré à la Marine pakistanaise sous le nom de Shah Jehan le 16 décembre 1958, endommagé par un missile P-15 Termit de la Marine indienne au large de Karachi le 4 décembre 1971 et ferraillé
Chequers* R61 Scotts, Greenock 4 mai 1943 30 octobre 1944 28 septembre 1945 Retiré du service en 1964. Démoli en 1966.
Chieftain R36 Scotts, Greenock 27 juin 1943 26 février 1945 7 mars1946 Démoli en 1961.
Chevron R51 Alex. Stephen, Linthouse 18 mars 1943 23 février 1944 23 août 1945 Navire d'hébergement à Rosyth, démoli en 1969.
Cheviot R90 Alex. Stephen, Linthouse 27 avril 1943 2 mai 1944 11 décembre 1945 Navire d'entraînement portuaire à Rosyth en 1960. Vendu pour démolition en 1962.
Childers* R91 Denny, Dumbarton 27 novembre 1943 27 février 1945 19 décembre 1945 Retiré du service en 1958. Vendu pour démolition en 1963.
Chivalrous R21 Denny, Dumbarton 27 novembre 1943 22 juin 1945 13 mai 1946 Transféré à la Marine pakistanaise sous le nom de Taimur le 29 juin 1954. Démoli en 1961.

"Co" (ou 13e flottille d'urgence)[modifier | modifier le code]

Les quatre premiers furent commandés en août 1942 et les quatre restants le 12 septembre.

Nom Pennant number Constructeur Pose de la quille Lancement Commission Fait
Comus R43 Thornycroft 21 août 1943 14 mars 1945 8 juillet 1946 Vendu pour démolition en 1958.
Concord (ex-Corso) R63 Thornycroft 18 novembre 1943 14 mai 1945 20 décembre 1946 Navire d'entraînement portuaire à Rosyth. Vendu pour démolition en 1962.
Contest R12 (puis D48) White 1er novembre 1943 16 décembre 1944 9 novembre 1945 Vendu pour démolition en 1960.
Consort R76 Stephen 26 mai 1943 19 octobre 1944 19 mars 1946 Vendu pour démolition en 1961.
Cockade R34 Yarrow 11 mars 1943 7 mars 1944 29 septembre 1945 Retiré du service en 1958. Vendu pour démolition en 1964.
Comet R26 Yarrow 14 juin 1943 22 juin 1944 6 juin 1945 Retiré du service en 1958. Vendu pour démolition en 1962.
Constance* R71 Vickers Armstrongs, Walker 18 mars 1943 22 août 1944 31 décembre 1945 Vendu pour démolition en 1956.
Cossack* R57 Vickers Armstrongs, Walker 18 mars 1943 10 mai 1944 4 septembre 1945 Vendu pour démolition en 1961.

"Cr" (ou 14e flottille d'urgence)[modifier | modifier le code]

Les huit destroyers furent commandés le .

Nom Pennant number Constructeur Pose de la quille Lancement Commission Fait
Crescent* R16 John Brown 16 août 1943 20 juillet 1944 21 août 1945 Transféré à la Marine royale canadienne en 1945. Modernisé en tant que destroyer d'escorte anti-sous-marin de 1952 à 1956.

Démoli en 1971.

Crusader* R20 John Brown 15 novembre 1943 5 octobre 1944 26 novembre 1945 Transféré à la Marine royale canadienne en 1945.

Démoli en 1964.

Croziers R20 Yarrow 26 octobre 1943 19 août 1944 30 novembre 1945 Transféré à la Marine royale norvégienne sous le nom de Trondheim en 1945.

Vendu pour démolition en 1961.

Crystal R38 Yarrow 13 janvier 1944 12 février 1945 6 février 1946 Transféré à la Marine royale norvégienne sous le nom de Stavanger en 1945.

Démoli en 1967.

Crispin (ex-Craccher) R68 White 1er février 1944 23 juin 1945 10 juillet 1946 Transféré à la Marine pakistanaise sous le nom de Jahangir le 18 mars 1958.

Démoli en 1982.

Creole R82 White 3 août 1944 22 novembre 1945 14 octobre 1946 Transféré à la Marine pakistanaise sous le nom de Alamgir le 20 juin 1958.

Démoli en 1982.

Cromwell (ex-Cretan) R35 Scott's 24 novembre 1943 6 août 1945 16 septembre 1946 Transféré à la Marine royale norvégienne sous le nom de Bergen en 1946.

Démoli en 1967.

Crown R46 Scott's 16 janvier 1944 19 décembre 1945 17 avril 1947 Transféré à la Marine royale norvégienne sous le nom de Oslo en 1945.

Démoli en 1968.

"Ce" (ou 15e flottille d'urgence)[modifier | modifier le code]

Deux navires de cette flottille putative, les derniers des 26 destroyers de type «Intermédiaire» autorisés dans le cadre du Programme de 1942, furent commandés le . Ces deux navires devaient être nommés Centaur et Celt. Cependant, avec la décision d'introduire un nouveau design de destroyer intermédiaire (qui deviendra la classe Weapon), les navires furent modifiés et renommés Tomahawk et Sword. Le Tomahawk fut par la suite renommé Scorpion, tandis que le Sword fut annulé le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Cocker, Destroyers of the Royal Navy, 1893-1981, Ian Allan: London, 1981. (ISBN 0-7110-1075-7)
  • Mike Critchley, British Warships Since 1945: Part 3: Destroyers, Maritime Books: Liskeard, UK, 1982. (ISBN 0-9506323-9-2).
  • Norman Friedman, British Destroyers & Frigates: The Second World War and After, Chatham Publishing, (ISBN 1-86176-137-6)
  • Robert Gardiner and Roger Chesneau, Conway's All The World's Fighting Ships 1922–1946, Conway Maritime Press: London, 1980. (ISBN 0-85177-146-7)
  • Robert Gardiner and Stephen Chumbley, Conway's All The World's Fighting Ships 1947–1995, Naval Institute Press: Annapolis, Maryland, USA, 1995. (ISBN 1-55750-132-7).
  • David Hobbs, C Class Destroyers, Maritime Books: Liskeard, UK, 2012. (ISBN 1904459498)
  • Peter Hodges and Norman Friedman, Destroyer Weapons of World War 2, Naval Institute Press: Annapolis Maryland, USA, 1979. (ISBN 0-87021-929-4).
  • H. T. Lenton, British and Empire Warships of the Second World War, Greenhill Books, (ISBN 1-85367-277-7)
  • H. T. Lenton, Navies of the Second World War: British Fleet & Escort Destroyers Volume Two, Macdonald: London, 1970. (ISBN 0-356-03122-5)
  • George Moore, Building for Victory: The Warship Building Programmes of the Royal Navy 1939 - 1945, World Ship Society, (ISBN 0-9543310-1-X)
  • M.J. Whitley, Destroyers of World War Two: An International Encyclopedia, Cassell and Co.: London, 2000. (ISBN 1-85409-521-8).