Classe Q et R

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe R.

Classe Q et R
Image illustrative de l’article Classe Q et R
Le HMS Quiberon en 1945
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 109,2 m
Maître-bau 10,9 m
Tirant d'eau 2,9 m
Déplacement 1 725 tonnes
À pleine charge 2 480 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
2 chaudières Admiralty
2 hélices
Puissance 40 000 ch
Vitesse 36,75 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage Aucun
Armement 4 pièces de 120 mm (4 x 1)
8 tubes lance-torpilles 533 mm (2 x 4)
4 canons QF 2 pdr Mk.VIII 40 mm L / 39
6 canons 20 mm Oerlikon
45 grenades ASM
Rayon d’action 4 675 milles nautiques à 20 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique Radar Type 290 & Type 285
Équipage 175 (225 en 1944)
Histoire
Constructeurs Swan Hunter
John Brown & Company
Hawthorn Leslie and Company
Scotts Shipbuilding and Engineering Company
J. Samuel White
Cammell Laird
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Naval Ensign of Australia.svg Royal Australian Navy
Naval Jack of the Netherlands.svg Koninklijke Marine
Naval Ensign of India.svg Marine indienne
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1940-1941
Période de service 1941-1979
Navires construits 16
Navires perdus 2
Navires démolis 14

La classe Q et R est une série de 16 destroyers construite pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Il s'agissait de la reprise de la classe O et P, mais avec une coque modifiée pour améliorer l'hydrodynamique comme pour faciliter le grenadage anti-sous-marin, leur principale caractéristique étant leur proue carrée. Par contre, ils étaient équipés de canons de 120 mm au lieu de 102 mm. Le reste ne changeait pas. Seize navres seront construits, achevés courant 1942. Ils possédaient un mât tripode, remplacé en 1944 par un mât en treillis. Leur DCA fut portée à cette date à 2-4 pièces QF Mk V 40 mm et de 4-6 de 20 mm Oerlikon ou 8 seuls. Les grenades ASM étaient au nombre de 130 sur les mieux dotés, avec 4 à 8 mortiers. La proue carrée prouva sa grande efficacité et fut reprise en standard sur les destroyers, frégates et même croiseurs et cuirassés de la Royal Navy (comme le Vanguard).

Service[modifier | modifier le code]

Commandés en 1940, les navires ont été ordonnés dans le cadre du Programme d'Urgence de Guerre (en), également connu sous le nom de 3e et 4e Flottille d'Urgence.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Les destroyers du groupe Q[modifier | modifier le code]

Nom Pennant number Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
HMS Quality G62 Swan Hunter
Newcastle upon Tyne
vendu à la Royal Australian Navy le et démoli en 1958 HMS Quality (G62) underway at sea on 13 May 1944.jpg
HMS Quentin G78 J. Samuel White
Cowes
torpillé par des Junkers Ju 88 le HMS QUENTIN.jpg
HMS Quilliam G09 Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
vendu à la Marine royale néerlandaise en 1945 et démoli en 1957 HrMs Banckert D801 AllanGreen.jpg
HMS Queenborough G70 Swan Hunter
Newcastle upon Tyne
vendu à la Royal Australian Navy en 1950 et démoli en 1975 HMAS Queenborough (AWM 301220).jpg
HMS Quiberon G81 J. Samuel White
Cowes
démoli en 1972 HMAS Quiberon SLV AllanGreen.jpg
HMS Quadrant G11 Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
prêté puis vendu à la Royal Australian Navy et démoli en 1963 HMS Quadrant (D17) 1945.jpg
HMS Quickmatch G92 J. Samuel White
Cowes
démoli en 1972 HMAS Quickmatch SLV AllanGreen.jpg
HMS Quail G45 Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
coulé le HMS Quail.jpg

Les destroyers du groupe R[modifier | modifier le code]

Nom Pennant number Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
HMS Rotherham H09 John Brown & Company
Clydebank
vendu à la Marine indienne en 1948 et démoli en 1976 HMS Rotherham 1942 IWM FL 10240.jpg
HMS Raider H15 Cammell Laird
Birkenhead
vendu à la Marine indienne en 1948 et démoli en 1979 HMS Raider 1942 IWM FL 9760.jpg
HMS Redoubt H41 John Brown & Company
Clydebank
vendu à la Marine indienne en 1949 et démoli en 1979 HMS Redoubt 1942 IWM FL 9669.jpg
HMS Racehorse H11 John Brown & Company
Clydebank
démoli en 1949 HMS Racehorse 1942 IWM FL 8985.jpg
HMS Relentless H85 John Brown & Company
Clydebank
démoli en 1971 HMS Relentless 1942 IWM FL 1968.jpg
HMS Rapid H32 Cammell Laird
Birkenhead
coulé comme cible le HMS Rapid 1943 IWM FL 1765.jpg
HMS Rocket H92 Scotts Shipbuilding and Engineering Company
Greenock
démoli en 1967 HMS Rocket AWM 302473.jpeg
HMS Roebuck H95 Scotts Shipbuilding and Engineering Company
Greenock
démoli en 1969 HMS Roebuck 1943 IWM FL 18252.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alan Raven et Roberts, John, War Built Destroyers O to Z Classes, London, Bivouac Books, (ISBN 0-85680-010-4)
  • M. J. Whitley, Destroyers of World War 2, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-326-1)
  • Destroyers of the Royal Navy, 1893–1981, Maurice Cocker, Ian Allan, (ISBN 0-7110-1075-7)
  • Royal Navy Destroyers since 1945, Leo Marriott, Ian Allan, (ISBN 0-7110-1817-0)
  • Conway's All the World's Fighting Ships, 1922–1946, Ed. Robert Gardiner, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-913-8)
  • Warships of Australia, Ross Gillett, Illustrations Colin Graham, Rigby Limited, 1977, (ISBN 0-7270-0472-7)