HMS Pretoria Castle (F61)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HMS Pretoria Castle
Image illustrative de l'article HMS Pretoria Castle (F61)
Le HMS Pretoria Castle en août 1943.

Autres noms Pretoria Castle
RMMV Warwick Castle
Type Paquebot
Croiseur auxiliaire
Porte-avions d'escorte
Navire à passagers
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Union-Castle Line
Commanditaire Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Chantier naval Harland and Wolff
Lancement
Mise en service
Statut Démoli en juillet 1962
Caractéristiques techniques
Longueur 181,1 m
Maître-bau 23,2 m
Tirant d'eau 8,8 m
Propulsion Moteurs diesel
Puissance 16 000 ch
Vitesse 18 nœuds (33 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 21 avions
Carrière
Indicatif F61

Le HMS Pretoria Castle (F61) était un croiseur auxiliaire et porte-avions d'escorte de la Royal Navy en service pendant la Seconde Guerre mondiale. Anciennement paquebot nommé Pretoria Castle en service dans la Union-Castle Line, le navire a été construit aux chantiers Harland and Wolff, en Irlande du Nord. Il fut lancé en 1938.

Historique[modifier | modifier le code]

Il fut réquisitionné par la Royal Navy en octobre 1939 et converti en croiseur auxiliaire, armé de canons de 6 pouces (152,4 mm) et de 3 pouces (76,2 mm). Mis en service en novembre 1939, le navire opère principalement dans l'Atlantique Sud.

Fairey Firefly sur le pont du Pretoria Castle pendant la campagne essais.

En juillet 1942, il est racheté par la Navy qui le transforme en porte-avions d'escorte aux chantiers navals de Swan Hunter à Tyne and Wear. Il est recommissionné en juillet 1943 en tant que porte-avions d'entrainement pour les équipages aéronavales, il ne participera à aucun combat.

En 1945, il accueille les premiers atterrissages et décollages d'un planeur, piloté par John Sproule dans un Slingsby T.20 (en), dans le cadre de recherches sur la turbulence « Round-down ». Le , alors amarré à la Clyde, un Gloster Meteor est utilisé pour des essais de manutention de pont conduisant plus tard à des essais en vol sur d'autres porte-avions d'escorte.

Après la guerre, le navire est vendu à la Union-Castle Line en 1946 et converti en navire à passagers, renommé Warwick Castle, opérant entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud. Il est vendu et démoli à Barcelone en 1962.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]