HMS Hereward (H93)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hereward
Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Commandé 5 septembre 1934
Lancement 10 mars 1936
Statut coulé le 29 mai 1941
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 98 mètres (à la ligne de flottaison)
Maître-bau 3,6 m
Déplacement 1 340 tonnes
Propulsion turbines Parsons, 34 000 ch (30 MW)
Vitesse 36 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons de 120 mm
5 mitrailleuses anti-aériennes de 12,7 mm
8 torpilles de 530 mm
45 Grenades anti-sous-marines
Autres caractéristiques
Équipage 145 hommes
Chantier naval High Walker Yard, Vickers-Armstrongs à Newcastle upon Tyne
Coordonnées 35° 20′ 00″ N 26° 20′ 00″ E / 35.333333333333, 26.333333333333 ()35° 20′ 00″ Nord 26° 20′ 00″ Est / 35.333333333333, 26.333333333333 ()  

Le HMS Hereward (H93) est un destroyer de classe H de la Royal Navy. Il a été construit sur le chantier High Walker Yard de Vickers-Armstrongs à Newcastle upon Tyne et a été lancé le 10 mars 1936. Il porte le nom du nom du chef anglais Hereward l'Exilé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le HMS Hereward est connu pour avoir évacué des Pays-Bas la reine Wilhelmine et sa famille le 13 mai 1940[1].

Le Hereward participa à la bataille de Calabre en juillet 1940, à la bataille du cap Matapan en mars 1941 et à l’évacuation de la Grèce en avril 1941. Il coula le torpilleur italien Vega au cours de l’Opération Excess en janvier 1941. Le 25 février 1941, il prit part à l’Opération Abstention, et à la tentative malheureuse de prise de l’île de Kastelórizo.

Le HMS Hereward fut attaqué par des bombardiers en piqué allemands et italiens alors qu’il participait à l’évacuation des troupes du Commonwealth en Crète. Il coula dans le détroit de Kassos à l’est de la Crète le 29 mai 1941[2] (35° 20′ N 26° 20′ E / 35.33, 26.33 ()). L’attaque fit 75 morts et 91 survivants, ces derniers furent faits prisonniers[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Holland's Queen Barely Escaped » The Evening Independent (St. Petersburg, Florida). 17 May 1940; Wagner, Margaret et al. (2007). The Library of Congress World War II Companion, p. 77-78.
  2. (en) Stevens, James R. (2005). The Maw, p. 112.
  3. « fiche du navire sur le site www.uboat.net » (consulté le 21 février 2010)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]