Classe York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe York
Image illustrative de l'article Classe York
Le HMS York en 1930.
Caractéristiques techniques
Type Croiseur lourd
Longueur 175,3 m[1]
Maître-bau 17,4 m
Tirant d'eau 6,17 m
Déplacement York : 8 250 lt (8 380 t)
Exeter : 8 390 lt (8 520 t)[2]
À pleine charge York : 10 350 lt (10 520 t)
Exeter : 10 490 lt (10 660 t)
Propulsion 4 hélices
Turbines Parsons
8 chaudières Admiralty
Puissance 80 000 ch
Vitesse 32 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage poudrière : 102 - 25 mm
ceinture : 76 mm
cloisons : 89 mm
barbettes : 25 mm
tourelles : 25 mm
pont : 38 - 25 mm
Armement 3 × 2 canons de 203 mm
0004 canons de 102 mm
0004 canons de 47 mm
0002 canons de 40 mm
2 × 3 TLT de 533 mm
Aéronefs 1 Fairey Seafox puis
1 Supermarine Walrus
Rayon d’action 10 000 milles marins (18 500 km) à 14 nœuds (26 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 623 officiers et marins
Histoire
Constructeurs Palmers Shipbuilding and Iron Company
Devonport Dockyard
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Période de
construction
1927 - 1931
Période de service 1930 - 1942
Navires construits 2
Navires perdus 2

La classe York est une classe de deux croiseurs lourds construits par la Royal Navy durant les années 1930. Ils participent tous les deux à la Seconde Guerre mondiale : le premier, le York est coulé en 1941 en mer Méditerranée et le second, l'Exeter est quant à lui coulé l'année suivante lors de la seconde bataille de la mer de Java

Conception[modifier | modifier le code]

Unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Pennant number Chantier Quille Lancement Armement Destin
HMS York 90 Palmers Shipbuilding and Iron Company[3] Sabordé le 22 mai 1941 après le raid de la baie de La Sude.
HMS Exeter 68 Devonport Dockyard[4] Coulé le 1er mars 1942 lors de la seconde bataille de la mer de Java.

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946), [détail de l’édition]
  • (en) John Campbell, Naval Weapons of World War Two, Conway Maritime Press, [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]