Leros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leros
Λέρος (el)
Le port de Panteli
Le port de Panteli
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Dodécanèse
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 37° 09′ N 26° 51′ E / 37.15, 26.85 ()37° 09′ N 26° 51′ E / 37.15, 26.85 ()  
Superficie 53 km2
Géologie Île continentale
Administration
Périphérie Égée-Méridionale
District régional Kalymnos
Démographie
Population 8 207 hab. (2001)
Densité 154,85 hab./km2
Plus grande ville Platanos, Lakki, Agia Marina
Autres informations
Fuseau horaire UTC+2

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Leros
Leros
Îles de Grèce

Leros est une île grecque de l'archipel du Dodécanèse dans la mer Égée. Elle est le siège, à Lakki, d'un évêché orthodoxe, la Métropole de Léros, Kalymnos et Astypaléa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ses premiers habitants, les Cariens, furent chassés par les Crétois, puis par les Ioniens[1]. Elle devint un repaire de pirates jusqu'à ce que les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et les Byzantins s'en disputent la suprématie en 1319 ; le conflit tourna à l'avantage de l'Ordre installé à Rhodes.

Leros, comme le reste du Dodécanèse, devint italienne en 1911 à la suite de la guerre italo-turque. L'archipel fut le théâtre d'une campagne d'italianisation durant le régime fasciste. C'est aussi durant cette période que l'on construisit la ville de Porto Lago (aujourd'hui Lakki) située sur la côte ouest, possédant encore de nombreux bâtiments de style art-déco.

Elle fut, durant la Seconde Guerre mondiale le champ de bataille d’une importante offensive en 1943 lorsque les Allemands tentèrent de reprendre l’île aux Italiens (qui venaient de changer de camp), aux Britanniques et aux Grecs. Celle-ci fut très durement bombardée pendant plus d’un mois et demi, du 26 septembre au 16 novembre, date à laquelle elle tomba finalement aux mains de l’ennemi. La baie de Lakki abritait une importante base d’hydravions construite par les Italiens, pendant leur occupation. De plus cette baie est le port naturel le plus profond de Méditerranée, d'où son importance stratégique pour les forces allemandes en Méditerranée.

Après la guerre, Leros comme le reste du Dodécanèse, fut finalement rattachée à la Grèce, en 1948.

Géographie[modifier | modifier le code]

Léros est une île montagneuse et verte, avec de hautes collines et de nombreuses petites criques et villages. Sa superficie est de 53 km2 et elle compte 71km de littoral. La municipalité comprend plusieurs îlots inhabités, dont Lévitha et Kínaros, et l'île peu peuplée de Farmakonísi. Au recensement de 2011 elle avait une population de 7 917 habitants, bien que ce chiffre passe à plus de 15 000 au cours de la période estivale. Ses ports principaux sont Lakkí pour les ferrys (sur la côte ouest) et Agía Marína pour les aéroglisseurs (côte est). La ville principale, Plátanos (Πλάτανος), est dominée par une magnifique forteresse byzantine récemment restaurée, enrichie d'une église (la Panaghia). Les autres villages sont Pandéli, Xirókambos, Parthéni, Álinda, Kamára, Goúrna.

Économie[modifier | modifier le code]

Les habitants vivent de l’agriculture, de la pêche, de la construction, nombreux travaillent à l’hôpital, et en été le tourisme est une source supplémentaire de revenu. Léros ayant un port naturel immense (baie de Lakkí), de nombreux voiliers et yachts viennent y mouiller en été, donnant à l’île un caractère cosmopolite et international. Léros offre deux marinas : l’une à Lakki et l’autre au Parthéni, elles peuvent chacune accueillir plusieurs centaines de bateaux.

L'île est reliée par des services de ferries, et un aéroport qui accueille des avions venant d'Athènes deux fois par jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dates à préciser