Tchouvache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tchouvache
Чӑваш чӗлхи
Pays Russie
Région Tchouvachie
Nombre de locuteurs 1,08 million (2010)[1]
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de la Tchouvachie Tchouvachie
Codes de langue
ISO 639-1 cv
ISO 639-2 chv
ISO 639-3 chv
IETF cv

Le tchouvache (Чӑваш чӗлхи en tchouvache) est une langue appartenant à la branche oghoure des langues turques. Les Tchouvaches et quelques Russes parlent le tchouvache à l'ouest de l'Oural dans la république de Tchouvachie, dans la Fédération de Russie. Il est parlé par environ un million de personnes.

Classification[modifier | modifier le code]

La langue est unique parmi les langues turques, qui forment un ensemble homogène, et s'en démarque nettement, ce qui suppose une séparation précoce. Pour Vassili Radlov, le tchouvache est une langue turque fortement influencée par le finnois ; pour Nicolas Poppe (1925), il a une position intermédiaire entre les langues turques et les langues mongoles.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Au recensement de 2010 en Russie, 1 042 989 personnes ont indiqué qu’elles parlaient tchouvache, dont 987 483 Tchouvaches[2] (ce qui représente 68,8 % des gens s’étant déclarés Tchouvaches[3]). La plupart des locuteurs du tchouvache vivent en Tchouvachie (680 506, soit 56,1 % de sa population) ; on en trouve aussi au Tatarstan (102 873, soit 2,7 % de sa population) et dans les régions voisines (Bachkirie, oblast de Samara, oblast d'Oulianovsk…)[4].

Écriture[modifier | modifier le code]

Le tchouvache fait usage de l'alphabet cyrillique, tel qu'utilisé en russe, auquel sont ajoutées quatre lettres supplémentaires (Ӑ ӑ, Ӗ ӗ, Ҫ ҫ, Ӳ ӳ).

Alphabet tchouvache
Majuscules А Ă Б В Г Д Е Ё Ӗ Ж З И Й К Л М Н О П Р С Ҫ Т У Ӳ Ф Х Ц Ч Ш Щ Ъ Ы Ь Э Ю Я
Minuscules а ă б в г д е ё ӗ ж з и й к л м н о п р с ҫ т у ӳ ф х ц ч ш щ ъ ы ь э ю я

Auparavant, le tchouvache fut écrit au moyen de l'alphabet de l'Orkhon, alphabet de runes utilisé principalement par les Köktürks pour l'écriture du vieux turc.

Après la conversion à l'islam des Bulgares de la Volga (auparavant tengristes comme les Huns, et ancêtres des Tchouvaches) ils firent usage de l'alphabet arabe.

L'usage de l'écriture disparut ensuite avec l'invasion mongole, ces derniers utilisant une version adaptée de l'alphabet ouïghour.

Le tchouvache a renoué avec l'écrit à la fin du XIXe siècle, avec la création d'un alphabet cyrillique, par Ivan Iakovlevitch Iakovlev (en), adopté en 1873, rénové en 1938.

Alphabet tchouvache de 1873
а у ы ӑ е ӳ и ӥ ӗ в л ԡ м н ԣ р к х ш с ҫ т т̌ п

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue[chv]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. (ru) Service fédéral des statistiques russe, « Владение языками населением наиболее многочисленных национальностей » (consulté le 13 septembre 2013)
  3. (ru) Service fédéral des statistiques russe, « Национальный состав населения » (consulté le 13 septembre 2013)
  4. (ru) Service fédéral des statistiques russe, « Владение языками населением наиболее многочисленных национальностей по субъектам Российской Федерации » (consulté le 13 septembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]