Bazancourt (Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bazancourt
Bazancourt (Marne)
La mairie de Bazancourt.
Blason de Bazancourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Intercommunalité Communauté urbaine du Grand Reims
Maire
Mandat
Anne-Sophie Romagny
2020-2026
Code postal 51110
Code commune 51043
Démographie
Gentilé Bazancourtois, Bazancourtoises ou Couriats, Couriates
Population
municipale
2 212 hab. (2017 en augmentation de 11,44 % par rapport à 2012)
Densité 190 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 51″ nord, 4° 10′ 16″ est
Superficie 11,64 km2
Élections
Départementales Canton de Bourgogne
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Bazancourt
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Bazancourt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bazancourt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bazancourt

Bazancourt est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Balades Fleuries.

Bazancourt est une petite ville du nord-est de la France, située dans le département de la Marne, au nord de Reims. Elle compte une population d'environ 2 000 habitants. La Suippe y coule au nord-ouest par le milieu de la commune et traverse le village tout en arrosant jardins publics et privés pour égayer les Balades Fleuries.

Communes limitrophes de Bazancourt
L'Écaille
Boult-sur-Suippe Bazancourt Isles-sur-Suippe
Pomacle

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la gare de Bazancourt.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les mentions les plus anciennes de la localité sont v. 948 Basilicæ Cortis, Basilicæ Curtis[1], 953 Basilica Curtis[1], 987-996 Basilica Cortis[1], 1148 Basilicicurtis[1], 1200 Basencurtis[1], 1212 Basencort[1], 1215 Basancourt[1], 1236 Busancort[1], v.1263 Bazencort[1], 1371 Bezancourt[1], XIVe siècle Basencourt[1], 1433 Bazencourt[1], 1556 Bazincourt[1], 1728 Bazancourt-sur-Suippe[1], 1758 Buzancourt[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 le 1er octobre 1920.

C'est à Bazancourt que commence le roman d'Ernst Jünger Orages d'acier : Le train fit halte à Bazancourt, petite ville de Champagne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1874 après 1875 Quantinett[2]    
1879   Bourbon [3]    
1879 1925 Gustave Haguenin Gauche démoc. Agriculteur
Député de la Marne (1906-1914)
Conseiller général (1898-1913)
         
mars 1965 mars 1977 René Chazot    
mars 1977 nov. 1991
(décès)
Michel Prévoteau UDF-CDS Conseiller général (1982-1991)
nov. 1991 mars 2001 Claudette Blanchard    
mars 2001 nov. 2001 Bernard Prévoteau   Agriculteur
déc. 2001 En cours
(au 4 juillet 2014)
Yannick Kerharo PS puis UDI[4] Instituteur retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[5],[6]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Espace culturel La filature.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2017, la commune comptait 2 212 habitants[Note 1], en augmentation de 11,44 % par rapport à 2012 (Marne : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8154274367379319911 1371 1151 081
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0921 2111 2021 3061 1711 3131 4721 3411 315
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0471 1621 1391 0731 2721 2741 3271 2421 336
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 5451 7481 7911 8161 8771 9401 9611 9631 965
2013 2017 - - - - - - -
2 0012 212-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune héberge sur son territoire un très important site de production sucrière (marque Daddy) appartenant au groupe Cristal Union.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

1/ La filature

La filature, médiathèque et salle de spectacles, construite à l'emplacement des anciennes filatures Lelarge.

2/ Le FJEP

Le FJEP de Bazancourt (ou Foyer des Jeunes et d'Éducation Populaire), est une association regroupant tout un lot d'activités se déroulant sur Bazancourt et les communes alentour. Elle regroupe plusieurs activités sportives (canoë-kayak, handball...), mais aussi artistiques (peinture, photographie...)[11].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église .

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bazancourt

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d'azur au pairle d'argent chargé d'une clef renversée de sable, accompagné en chef d'un semi de billettes aussi d'argent, à dextre d'une bobine d'or et à senestre d'un bouquet de trois épis de blé du même posé en barre, au chef cousu de gueules chargé de trois abeilles volantes aussi d'or

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n et o LONGNON (A.) Dictionnaire topographique du département de la Marne (1891), p.17.
  2. Almanach annuaire historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1876, Reims p148.
  3. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1879, p225.
  4. http://www.politiquemania.com/forum/vie-partis-f16/creation-union-des-democrates-independants-udi-t2650-220.html
  5. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « FJEP de BAZANCOURT », sur FJEP de BAZANCOURT (consulté le 22 octobre 2018)
  12. « Église Saint-Rémy à Bazancourt », notice no PA00078585, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 14 janvier 2013.