Taissy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Marne
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Marne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Taissy
La mairie de Taissy.
La mairie de Taissy.
Blason de Taissy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Reims-8
Intercommunalité Reims Métropole
Maire
Mandat
Patrice Barrier
2014-2020
Code postal 51500
Code commune 51562
Démographie
Gentilé Taissotins
Population
municipale
2 261 hab. (2013)
Densité 196 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 56″ Nord 4° 05′ 44″ Est / 49.2155555556, 4.09555555556
Altitude Min. 79 m – Max. 168 m
Superficie 11,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Taissy

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Taissy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Taissy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Taissy

Taissy est une commune française, située dans le département de la Marne en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Ses habitants sont nommés les Taissotin(e)s.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Taissy
Reims Saint-Léonard
Cormontreuil, Trois-Puits Taissy Puisieulx
Montbré, Rilly-la-Montagne Mailly-Champagne

Quartiers, hameaux, lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Le Mont Ferré.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Challerange bâti en 1633 par Colbert.

Le site de Taissy était déjà habité pendant l'époque gauloise, dès l'âge du fer (-450), on a retrouvé des traces de cimetière, puis d'habitations. À l'époque gallo-romaine, des villas montrent qu'on se livrait à la culture des champs et des vignes.

Par la suite, les documents datant de saint Remi démontrent que le terroir était prospère et qu'on y récoltait en abondance du vin et des céréales. La guerre de Cent Ans vit le pays ravagé et incendié. Le passage de Jeanne d'Arc est signalé lors du sacre de Charles VII au XVIe siècle, les guerres de religion perturbèrent gravement les paysans de Taissy, incendies, passage des troupes, récoltes pillées…

La paix revenue, on fit goûter le cru de Taissy à la Cour de Louis XIV. Les seigneurs de Taissy, les Bezanne, avaient un château, la famille Colbert fit construire une gentilhommière, le château actuel .

À la veille de la Révolution, les paysans prirent part à la rédaction des cahiers de doléances, leur principale revendication étant la suppression des charges et impôts excessifs. Il n'y eut pas de troubles marquants à Taissy, mais la châtelaine fut guillotinée dans sa fuite et sa mère mourut en prison.

Le curé prêta serment et resta au village. Le château fut mis en pièces et vendu. Sous l'époque napoléonienne, la paysannerie retrouva une certaine prospérité, mais les événements de la guerre de 1814 mirent le pays à feu et à sang pendant près de deux mois. Encore une fois, il fallut tout reconstruire.

Une période plus calme vit la construction de bâtiments neufs remplaçant les masures et granges de chaume quand survint la guerre de 1870. On n'avait pas atteint le pire, car la guerre de 1914, qui dura quatre années dans le village, vit la lente destruction de toutes les maisons, le départ des habitants de Taissy et la ruine du château de Challerange. Une nouvelle fois, Taissy se relèvera de ses cendres. L'agriculture évoluera, mais la population ira de plus en plus travailler en ville.

Les événements de 1940 et l'occupation marquèrent encore une fois le village par ses deuils et les départs des jeunes au STO. Les prisonniers ne revinrent pour la plupart qu'à la fin de la guerre. La période actuelle vit un grand changement au niveau démographique avec la construction de nombreux logements, de 600 habitants, le village est passé à plus de 2300. La création d'un Parc d'Activités, la proximité de Reims, la modification des tailles des exploitations agricoles, tout cela a contribué à donner un nouveau visage au Taissy de l'an 2000.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes de Taissy, est membre depuis le 1er janvier 2013 de la communauté d'agglomération de Reims Métropole.

En effet, conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[1],[2], la communauté de communes de Taissy a fusionné avec l'ancienne Communauté d'agglomération Reims Métropole pour former le la nouvelle communauté d'agglomération de Reims Métropole à laquelle se sont jointes les communes de Champigny, Sillery et Cernay-lès-Reims[3].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1864  ? Félix Alphonse Ballot [Note 1],[4]    
1874 1879 Ballot[5]    
Les données manquantes sont à compléter.
1983 2001 Gérard Leclère    
2001 2008 Jean-Pierre Lenglet    
mars 2008[6] mars 2014 Daniel Bonnet    
mars 2014[7] 2020 Patrice Barrier Divers Droite  

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne bus 16  (Opéra ↔ Prunay - Mairie) du réseau de transports en commun de l'agglomération CITURA la reliant aux communes de Prunay, Sillery, Cormontreuil et Reims où elle y dessert le lycée Marc Chagall et le centre-ville.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 2 261 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
390 445 426 473 429 540 593 610 579
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
569 566 533 517 505 532 516 514 489
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
462 440 414 259 357 385 415 419 422
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2008 2009
474 620 1 879 1 969 2 318 2 355 2 190 2 256 2 314
2013 - - - - - - - -
2 261 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Taissy

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : d'azur à la barre d'argent côtoyée de deux doubles cotices potencées et contre-potencées, accompagnée, en chef, d'une grappe de raisin feuillée et, en pointe, de trois épis de blé posés en barre traversant une roue dentée, le tout d'or, aux quatre burelles ondées aussi d'argent en pointe.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La Vie rémoise.
  1. Né le et mort le à Taissy. Il fut vice-président du Comice agricole de l’arrondissement de Reims, conseiller municipal en 1847 et maire en 1864
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jamais plus sans ma communauté de communes : La France et ses 36.000 communes pèsent à elles seules 37,5% du nombre de collectivités territoriales de premier niveau (les communes) de l'Union européenne ! Avec 1.600 habitants par commune en moyenne, la France est dernière de ce classement européen, à égalité avec la République tchèque, très loin de 36.000 habitants par commune aux Pays Bas ou au Portugal, des 17.400 en Belgique, des 10.300 en Slovénie, des 7.100 en Italie ou des 5.900 en Allemagne », L'hebdo du vendredi,‎ (lire en ligne).
  2. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP),‎ (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  3. « Arrêté préfectoral du 23 août 2012 portant création du nouvel établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté d’Agglomération « Reims Métropole » et de la communauté de communes de Taissy et du rattachement des communes de Sillery, Champigny et Cernay-les-Reims », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 9,‎ , p. 31-34 (lire en ligne [PDF]).
  4. Nécrologie
  5. Almanach Matot-Braine de 1879, p222.
  6. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  7. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne,‎ (consulté le 2 septembre 2015).
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2008, 2009, 2013.
  10. « Parc du château à Taissy », base Mérimée, ministère français de la Culture