Gersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Gerstheim.
Gersheim
La gare de Gersheim.
La gare de Gersheim.
Blason de Gersheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saarland.svg Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Sarre-Palatinat
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
11
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Alexander Rubeck
Partis au pouvoir CDU
Code postal 66451–66453
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 45 113
Indicatif téléphonique 06843, 06844
Immatriculation HOM
Démographie
Population 6 565 hab. (2015)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ nord, 7° 12′ est
Altitude 233 m
Superficie 5 739 ha = 57,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Gersheim

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Gersheim
Liens
Site web www.gersheim.de

Gersheim (en sarrois Gärrschemm) est une commune allemande de l'arrondissement de Sarre-Palatinat dans le Land de Sarre.

Elle est située à environ 20 km au sud-ouest de Hombourg, chef-lieu de son arrondissement, et à 25 km à l'est de Sarrebruck, capitale du Land.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique du village-centre

Gersheim se situe dans la région du Bliesgau, au sud du Palatinat sarrois. La commune est limitrophe du département français de la Moselle sur treize kilomètres, ainsi que de la commune de Mandelbachtal et de la ville de Blieskastel.

Quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte depuis la réforme communale de onze écarts (ou hameaux) :

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune se situent des vestiges de différentes époques de l'histoire régionale, dont le parc culturel européen de Bliesbruck-Reinheim, qui présente de riches découvertes celtes et romaines. La pièce la plus remarquable est sans conteste la tombe de la princesse celte, exhumée en 1954.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1974 1991 Siegfried Wack CDU  
1992 2009 Lothar Kruft CDU  
2010 en cours Alexander Rubeck CDU  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Gersheim est jumelée avec les villes suivantes :

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sites naturels[modifier | modifier le code]

Dans le village de Gersheim se situe un grand domaine planté d'orchidées.

Musées[modifier | modifier le code]

Musée de la culture quotidienne villageoise à Rubenheim
  • Parc culturel européen de Bliesbruck-Reinheim : Les fouilles archéologiques du musée en plein air comprennent le quartier des villas sur la partie allemande du parc, datant du IIIe siècle, tandis que le vicus date pour sa part du IIe siècle, sur la partie française. Cette partie du parc archéologique est accessible gratuitement tout au long de l'année. Les thermes de Bliesbruck sont quant à eux protégés par une structure. Dans une reconstitution de la tombe de la princesse celte de Reinheim, datant du IVe siècle av. J.-C., le visiteur peut admirer des répliques du trésor retrouvé dans le tombeau, les originaux se trouvant au musée sarrois de la préhistoire et de l'antiquité à Sarrebruck.
  • Dans l'écart de Rubenheim, le musée privé de la culture quotidienne villageoise est ouvert chaque troisième dimanche du mois de quatorze à dix-huit heures.

Manifestations régulières[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Gersheim Blason D'argent à la crosse de gueules et à l'épée d'azur, passés en sautoir, et au chef de gueules à un conque de carnation.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]