Aéroport international d'Honolulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international d'Honolulu
Honolulu International Airport
Image illustrative de l'article Aéroport international d'Honolulu
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Honolulu, Comté d'Honolulu
Hawaï
Coordonnées 21° 19′ 25″ nord, 157° 55′ 13″ ouest
Altitude 4 m (13 ft)

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
HNL
HNL
Pistes
Direction Longueur Surface
4L/22R 2 119 m (6 952 ft) asphalte
4R/22L 2 743 m (8 999 ft) asphalte
4W/22W 914 m (2 999 ft) eau
8L/26R 3 749 m (12 300 ft) asphalte
8R/26L 3 658 m (12 001 ft) asphalte
8W/26W 1 524 m (5 000 ft) eau
Informations aéronautiques
Code AITA HNL
Code OACI PHNL
Type d'aéroport public/militaire
Gestionnaire Department of Transportation

L'aéroport international d'Honolulu (code AITA : HNL • code OACI : PHNL) est le principal aéroport de la ville et du comté d'Honolulu et de l'État d'Hawaï. Il est situé 5 km au nord-ouest du quartier d'affaires de la ville. C'est le vingt-sixième aéroport nord-américain en termes de trafic passagers avec plus de 18,8 millions de passagers qui y ont transité en 2008[1].

L'aéroport international d'Honolulu constitue le hub pour Hawaiian Airlines et Island Air.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aéroport international d'Honolulu ouvrit en mars 1927 sous le nom de John Rodgers Airport, du nom d'un officier naval de la Première Guerre mondiale[2]. L'aéroport fut fondé par la législature territoriale et la Chambre de Commerce, devenant ainsi le premier véritable aéroport à Hawaï : auparavant les avions étaient limités à des petites pistes d'atterrissages, constitués par des champs ou des docks pour hydravions.

Le , la Pan Am inaugure son vol transpacifique quotidien entre Alameda et Honolulu avec un Martin M-130 China Clipper en 21 h 20[3],[4].

De 1939 à 1943, le Keehi Lagoon a été dragué pour l'utilisation des hydravions et les déblais ont été transformés pour fournir plus d'espace pour les avions traditionnels. John Rodgers Airport a été rebaptisé sous le nom de l'aéroport international d'Honolulu en 1947[5].

L'aéroport était historiquement un lieu d'escale pour la plupart des vols en provenance et en direction du nord des États-Unis, dû à sa proximité avec le centre de l'Océan Pacifique.

Le , la Pan Am effectue son premier vol commercial non-stop de l'histoire entre Tōkyō et Honolulu, couvrant 3 933 miles de distance en 11 h 24, avec un Boeing 377 Stratocruiser[6].

Le , United Airlines inaugure sa liaison quotidienne entre San Francisco et Honolulu, avec un Boeing 377 Stratocruiser[6].

En avril 1954, Japan Airlines inaugure ses vols Tōkyō-San Francisco via Honolulu[6].

Un mois plus tard, Qantas Empire Airways établit sa nouvelle route aérienne entre l'Australie et le Canada via Honolulu, reprenant la desserte de la défunte British Commonwealth Pacific Airlines[6].

En septembre 1959, la Pan Am inaugure le Boeing 707 sur sa liaison entre les États-Unis continentaux et Hawaï[7],[4].

En mars 1960, United Airlines commence à opérer le Douglas DC-8 sur sa liaison entre les États-Unis continentaux et Hawaï[7],[4].

Le , la Pan Am inaugure sa liaison Honolulu-Tahiti[7].

Le , la Pan Am inaugure le Boeing 747 sur sa desserte d'Honolulu[8],[4].

En 1981, l'aéroport international d'Honolulu est classé quinzième aéroport mondial par rapport au trafic passagers par la Airport Operators Council International (AOCI)[9].

En juin 1984, inauguration de la nouvelle tour de contrôle[9].

En 1991, l'aéroport international d'Honolulu accueille 22,3 millions de passagers[10]. En 1998, All Nippon Airways commence sa desserte bihebdomadaire Tōkyō-Honolulu[10].

En juin 2001, Hawaiian Airlines commence sa liaison quotidienne Honolulu-San Diego[11]. Air Canada assure désormais les vols vers Honolulu à la suite de la faillite de Canadian Airlines, sur sa route aérienne Vancouver-Honolulu-Sydney en 2001[11].

En octobre 2002, Hawaiian Airlines commence sa liaison quotidienne Honolulu-Phoenix[11].

En janvier 2003, Hawaiian Airlines inaugure le vol Honolulu-Las Vegas[11]. China Airlines recommence ses vols Taipei-Honolulu en 2004[11].

En décembre 2005, WestJet commence ses vols Vancouver-Honolulu[11]. Jetstar Airways inaugure sa desserte Sydney-Honolulu, en décembre 2006[11].

Le , l'aéroport international d'Honolulu célèbre son 80e anniversaire[11],[4].

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Air Canada Rouge Vancouver
En saison: Toronto-L. B. Pearson
Air China Pékin-Capitale
Air New Zealand Auckland
AirAsia X Kuala Lumpur, Osaka (Kansai) (both begin juin 28, 2017)[12]
Alaska Airlines Anchorage T.-Stevens, Oakland, Portland (Oregon), San Diego-Lindbergh Field, San José, Californie, Seattle-Tacoma
All Nippon Airways Tokyo-Haneda
All Nippon Airways
opéré par Air Japan
Tokyo-Narita
Allegiant Air Las Vegas (McCarran)
American Airlines Dallas/Fort Worth, Los Angeles, Phoenix-Sky Harbor
Asiana Airlines Séoul Incheon
Boyd Vacations Hawaii
opéré par Omni Air International
Charter: Las Vegas (McCarran)
China Airlines Taïwan-Taoyuan, Tokyo-Narita
China Eastern Airlines Shanghaï - Pudong
Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson, Fukuoka, Los Angeles, Minneapolis/St. Paul, Nagoya-Chūbu, Osaka (Kansai), Salt Lake City, Seattle-Tacoma, Tokyo-Narita
En saison: New York-John F. Kennedy, Portland (Oregon), San Francisco
Fiji Airways Apia-Faleolo, Cassidy, Nadi
Hawaiian Airlines
Hawaiian Airlines
Island Air Kahului, Kona, Līhuʻe (en)
Japan Airlines Nagoya-Chūbu, Osaka (Kansai), Tokyo-Haneda (ends avril 1, 2017),[13] Tokyo-Narita
Jetstar Airways Melbourne-Tullamarine, Sydney - Kingsford Smith
Jin Air Séoul Incheon
Korean Air Séoul Incheon, Tokyo-Narita
Mokulele Airlines Kahului, Kona, Kalaupapa (en), Kapalua-West Maui (en), Molokaʻi (en)
ʻOhana by Hawaiian
opéré par Empire Airlines
Kapalua-West Maui (en), Lānaʻi (en), Molokaʻi (en)
Philippine Airlines Manille-N. Aquino
Qantas Sydney - Kingsford Smith
United Airlines Chicago O'Hare, Chuuk, Denver (Stapleton), Guam-A.-B.-Won-Pat, Houston-George Bush, Kosrae, Kwajalein-Bucholz (en), Los Angeles, Majuro-îles Marshall International, Newark-Liberty, Pohnpei, San Francisco, Tokyo-Narita, Washington Dulles
Virgin America San Francisco
En saison: Los Angeles
WestJet Vancouver
En saison: Calgary

Édité le 23/03/2017


Accès[modifier | modifier le code]

L'aéroport est accessible par les routes Nimitz Highway et Queen Liliuokalani Freeway de Interstate H-1. Le service de navette est offerte par TheBus (routes 19&20)[14] et Waikiki Express[15]. Des taxis et limousines sont aussi disponibles.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :