Villa Farnesina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Palazzo della Farnesina ni Palais Farnèse.
Villa Farnesina
Image illustrative de l'article Villa Farnesina
Présentation
Période ou style Renaissance
Architecte Baldassarre Peruzzi
Date de construction 1508-1511
Site web www.villahuegel.de/
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Localité Rome
Localisation
Coordonnées 41° 53′ 37″ N 12° 28′ 02″ E / 41.8935964, 12.4673045 ()41° 53′ 37″ Nord 12° 28′ 02″ Est / 41.8935964, 12.4673045 ()  

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Villa Farnesina

La villa Farnesina (ou la villa della Farnesina ou plus simplement la Farnesina ou même la Farnésine), via della Lungara, à Rome, a été construite entre 1508 et 1511 par l'architecte Baldassarre Peruzzi dans le rione du Trastevere, pour le compte du Siennois Agostino Chigi, banquier et trésorier du pape Jules II.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice

Après la mort d'Agostino Chighi, en 1520, la villa fut progressivement abandonnée, ses meubles, ses objets et ses tableaux vendus. Occupée par des lansquenets lors du sac de Rome en 1527, elle finit d'être saccagée. On voir encore aujourd'hui, dans la salle des Perspectives, des graffitis dus à ces lansquenets.

La villa fut acquise vers 1580 par le cardinal Alexandre Farnèse, qui lui donna ainsi son nom actuel. Ce fut la première résidence nobiliaire de Rome.

Elle passe ensuite aux mains des Bourbons avant de devenir la propriété du Royaume des Deux-Siciles.

Elle est sauvée de la ruine à la fin du XIXe siècle par Bermudez de Castro di Ripalta, ambassadeur d'Espagne qui en devient le nouveau propriétaire en 1861. Les travaux qu'il fait effectuer font disparaître certains revêtements d’origine et l’agencement même de certaines pièces a été modifié.

En 1927, la Farnesina est acquise par l'État Italien : entre 1929 et 1942, Mussolini y installe le siège de l'Académie d'Italie et y fait, à cette fin, réaliser une longue série de travaux de restructuration et de restauration divers.

La villa accueille aujourd'hui l'Accademia dei Lincei (qui compta Galilée parmi ses premiers membres). Elle est également le siège du Gabinetto dei Disegni e delle Stampe (Conservatoire national du dessin et des estampes).

Architecture[modifier | modifier le code]

Il trionfo di Galatea de Raphaël
La loggia de Psyché de Raphaël

Baldassarre Peruzzi, renonce dans cette villa aux méthodes habituellement en usage, comme le faux marbre et des éléments architecturaux. Il utilise des perspectives peintes en peignant sur les murs des fresques représentant des scènes rupestres qui représentent un espace extérieur, comme vues au travers des colonnes et des voûtes.

L'édifice en forme de U, dont la façade est ornée de piliers de l'ordre toscan supportant une corniche festonnée de Putti (angelots), comprend deux niveaux et une loggia de plain-pied s'ouvrant sur un jardin par cinq arches (actuellement fermées de châssis de verre).

La loggia servait de scène pour les fêtes et les représentations théâtrales organisées par le résident. De nombreuses fresques décorent les murs et les voûtes. Celles de la loggia sont un continuum du jardin, avec le cycle de l'histoire d'Amour et Psychée, et traitent des textes d'Apulée. Elles sont de Raphaël et de ses élèves (Raffaellino del Colle, Giovan Francesco Penni, Giulio Romano et Giovanni da Udine).

Dans une des salles contiguës de la loggia se trouve la fresque le Triomphe de Galathée de Raphaël.

Au premier étage, on trouve la salle des perspectives, peinte comme une loggia, ouverte sur des paysages romains entre lesquels on aperçoit une vue de Trastevere. Dans une salle secondaire, la chambre à coucher d'Agostino Chigi, un cycle de fresques du Sodoma sur la vie d'Alexandre le Grand avec les noces d'Alexandre et de Roxane.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Palais Farnèse, autre édifice ayant appartenu au cardinal et maintenant siège de l'ambassade de France en Italie
  • Le Palazzo Farnese di Caprarola, dénommée aussi villa Farnese

Liens externes[modifier | modifier le code]