Orithye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enlèvement d'Orithye par Borée, œnochoé apulienne à figures rouges du Peintre de Salting, v. 360 av. J.-C., musée du Louvre

Dans la mythologie grecque, Orithye (en grec ancien Ὠρείθυια / Ôreíthuia), fille d'Érechthée (roi d'Athènes) et de Praxithée, est une princesse athénienne.

Elle est enlevée par Borée, le vent du nord, alors qu'elle dansait sur les bords de l'Illissos, fleuve qui arrose Athènes. Elle lui donne deux fils, les Boréades (Calaïs et Zétès), et deux filles, Cléopâtre et Chioné.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Quatre autres figures de la mythologie grecque portent le nom d' Orithye.

Notes[modifier | modifier le code]