Bramante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bramante
Image illustrative de l'article Bramante
Portrait de Bramante.
Présentation
Nom de naissance Donato di Angelo di Pascuccio
Naissance 1444
Fermignano
Décès
Rome
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Mouvement(s) Haute Renaissance
Activité(s) Architecte, Peintre
Ses élèves Raphaël
Œuvre
Réalisations Cour du Belvédère, Basilique Saint-Pierre de Rome, Tempietto

Donato di Angelo di Pascuccio dit Bramante, né en 1444 à Monte Asdrualdo (actuellement Fermignano) près d'Urbino en Italie, mort le à Rome, est un architecte et un peintre italien de la haute Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bramante travaille d'abord comme peintre, influencé aussi par Melozzo de Forlì. Ses premières commandes, en tant qu'architecte, datent de 1479, alors au service de Ludovic Sforza à Milan, où il travaille fréquemment avec Léonard de Vinci. Il achève l'église Santa Maria delle Grazie. Il part à Rome en 1500 et y dévoile sa conception du style classique avec le Tempietto de l'église San Pietro in Montorio (1502-1510). Cet édifice propose une synthèse entre art antique et art de la Renaissance : surélévation de trois marches, composé d'une salle centrale circulaire entourée d'un péristyle à colonnes doriques surmontées d'une frise.

Plan du tempietto.

On lui doit également la réalisation des jardins du Belvédere à Rome qui ont pour but de relier la chapelle Sixtine à la résidence papale. Ainsi que celle du cloitre de Santa Maria della Pace vers 1500.

Son œuvre la plus célèbre est, sans aucun doute, la basilique Saint-Pierre (commencée en 1506) à Rome, réalisée à la demande du pape Jules II. Il en trace le plan, en jette les fondements (1513) et l'élève jusqu'à l'entablement, mais il n'a pas le temps de l'achever. L'édifice est, après sa mort, continué et perfectionné par Michel-Ange.

Parmi ses autres réalisations, on peut noter l'église Santa Maria presso San Satiro (1482-1486), le cloître de S. Ambrogio à Milan (1497-1498), le palais du Vatican (pour lequel Maître Claude réalise les vitraux) ou encore la façade du palais Caprini (1501-1502).

Bramante a été le maître et le protecteur de Raphaël.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]