Iéna (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iéna (homonymie).
Iéna
Les quais, vue en direction de Pont de Sèvres.
Les quais, vue en direction de Pont de Sèvres.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 52″ N 2° 17′ 36″ E / 48.86446597201, 2.293379902839748° 51′ 52″ Nord 2° 17′ 36″ Est / 48.86446597201, 2.2933799028397  

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Iéna

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Iéna
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 2 280 935 (2013)
Historique
Mise en service 27 mai 1923
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1801
Ligne(s) (9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 32 63 82
Précédent Trocadéro Alma - Marceau Suivant

Iéna est une station du métro de Paris sur la ligne 9, dans le 16e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

Le musée Guimet. L'entrée du métro s'intègre au décor.

La station est ouverte en 1923. Elle tire son nom d'une ville allemande, où coule la Saale, près de laquelle l’armée française de Napoléon 1er battit les Prussiens commandés par le prince de Hohenlohe en 1806 lors de la bataille d'Iéna.

La station dispose de trois accès. La bouche attenante au musée Guimet est ornée d'un candélabre Val d'Osne dont l'entourage, original, est assorti aux grilles du musée. Une autre bouche est munie d'un candélabre Dervaux.

L'escalier attenant au musée Guimet est un des rares du métro de Paris à être légèrement courbe.

En 2011, 2 115 003 voyageurs sont entrés à cette station[1]. Elle a vu entrer 2 280 935 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 233e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 32, 63 et 82 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]