Buzenval (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Buzenval
Les quais de la station en 2006.
Les quais de la station en 2006.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 20e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 07″ N 2° 24′ 07″ E / 48.851976, 2.40204548° 51′ 07″ Nord 2° 24′ 07″ Est / 48.851976, 2.402045  

Géolocalisation sur la carte : [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris 20e arrondissement de Paris]]

[[Fichier:https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris

20e Arrondissement, Paris, France - Open Street Map.png|280px|(Voir situation sur carte : [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris 20e arrondissement de Paris]])]]

Buzenval

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Buzenval
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 1 914 564 (2013)
Historique
Mise en service 10 décembre 1933
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 05-05
Ligne(s) (9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 57 501
Précédent Nation Maraîchers Suivant

Buzenval est une station du métro de Paris, sur la ligne 9 (Montreuil - Pont de Sèvres), dans le 20e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

L'entrée de la station, à la fin des années 1940.

La station est ouverte le 10 décembre 1933[1]. Elle a été entièrement rénovée fin 2008.

Elle doit son nom au quartier de Buzenval, écart de Rueil-Malmaison, où eut lieu le combat du siège de Paris appelé bataille de Buzenval le 19 janvier 1871.

Le « Tarzan de Buzenval » est le surnom de Laurent Dauthuille, boxeur des années 1950.

La station dispose de deux accès comprenant un escalier fixe débouchant dans une entrée d'immeuble au 35, rue d'Avron, à l'angle avec le 51, rue de Buzenval ; et un escalier mécanique en sortie uniquement débouchant face au 28, rue d'Avron.

En 2011, 1 853 733 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 1 914 564 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 251e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 57 et La Traverse de Charonne (501), cette dernière étant une ligne urbaine assurant un service circulaire depuis la place Gambetta via l'arrêt Pyrénées-Docteur Netter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor., La vie du Rail, 1999, (ISBN 2902808879), page 259.
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]