Maisons-Alfort - Les Juilliottes (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maisons-Alfort - Les Juilliottes
Accès à la station, avenue du Général-Leclerc, du côté des numéros impairs.
Accès à la station, avenue du Général-Leclerc, du côté des numéros impairs.
Localisation
Pays France
Ville Maisons-Alfort
Coordonnées
géographiques
48° 48′ 09″ N 2° 26′ 47″ E / 48.802567, 2.44643248° 48′ 09″ Nord 2° 26′ 47″ Est / 48.802567, 2.446432  

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Maisons-Alfort - Les Juilliottes
Caractéristiques
Zone 2-3
Transit annuel 2 085 806 (2013)
Historique
Mise en service 27 avril 1972
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 25-04
Ligne(s) (8)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 104 217 372
Noctilien (N) N32 N35
(8)
Précédent Maisons-Alfort - Stade Créteil - L'Échat Suivant

Maisons-Alfort - Les Juilliottes est une station du métro de Paris située sur la ligne 8, sur la commune de Maisons-Alfort.

La station[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

La station est ouverte le 27 avril 1972. Elle dispose de quatre sorties aux abords de l'avenue du Général-Leclerc, au niveau du quartier des Juilliottes.

Elle a constitué le terminus sud-est de la ligne 8 jusqu'au 24 septembre 1973, date de la mise en service du prolongement à Créteil - L'Échat, suivi environ un an plus tard du prolongement à Créteil - Préfecture, puis à Pointe du Lac le 8 octobre 2011. Pour cette raison, elle comporte trois voies.

En 2011, 1 976 516 voyageurs sont entrés à cette station[1]. En 2012, ils sont 2 027 919 voyageurs[2]. Elle a vu entrer 2 085 806 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 244e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 104, 217 et 372 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N32 et N35 du réseau de bus Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 5 novembre 2012.
  2. Fichier excel Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 11 janvier 2014.
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]