Rue de Rivoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivoli (homonymie).
1er et 4e arrts
Rue de Rivoli
Rue de Rivoli (à droite le jardin des Tuileries)
Rue de Rivoli (à droite le jardin des Tuileries)
Situation
Arrondissements 1er, 4e
Quartier Saint-Germain l'Auxerrois, Halles, Palais-Royal, Saint-Merri, Saint-Gervais
Début 45 rue François-Miron et 1 rue de Sévigné
Fin Place de la Concorde et 2 rue Saint-Florentin
Morphologie
Longueur 3 070 m
Largeur Le long du
jardin des Tuileries : 20,78 m
Ailleurs : 22 m
Historique
Création
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 8229
DGI 8249

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Rivoli
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 51′ 25″ N 2° 21′ 13″ E / 48.8569, 2.35367 ()

La rue de Rivoli est une voie située dans le 1er arrondissement (du numéro 41 (côté impair) et du numéro 98 (côté pair) à la fin) et le 4e arrondissement (du début au numéro 39 (côté impair) et du début au numéro 96 (côté pair)) de Paris.

Description générale[modifier | modifier le code]

Elle s’étend sur près de 3 km, de la rue de Sévigné jusqu’à la place de la Concorde. Elle traverse notamment la place des Pyramides. Elle est bordée d’arcades sur son côté nord sur une grande partie de sa longueur.

La partie occidentale de la rue (qui correspond à peu près à la partie aux arcades) a été percée sous le Premier Empire ; la partie orientale a été rajoutée lors des travaux du baron Haussmann afin de la connecter à la rue Saint-Antoine et de créer ainsi un grand axe est-ouest dans le centre de Paris.

(M) Ce site est desservi par les stations de métro Saint-PaulHôtel de VilleChâteletLouvre - RivoliPalais Royal - Musée du Louvre et Tuileries et Concorde.

Historique[modifier | modifier le code]

Son nom rappelle celui d'une ville italienne, siège d'une victoire remportée par Napoléon Bonaparte sur l'Autriche en 1797.

Le percement de la rue de Rivoli (initialement rue Impériale) fut décidée en vertu d'un arrêté du 17 vendémiaire, an X (9 octobre 1801) selon le projet des architectes Percier et Fontaine. Sa construction se fit en plusieurs étapes :

La rue de Rivoli abritait le ministère de l'Économie et des Finances jusqu'à l'automne 1989[1], le bâtiment dont la construction avait débuté en 1811 pour l'Administration des Postes fut finalement affecté aux Finances en 1822( vérifier date) . Il a notamment été incendié lors de la Commune de Paris[2].

Vues historiques

Voies rencontrées[modifier | modifier le code]

La rue de Rivoli rencontre les voies suivantes, dans l'ordre des numéros croissants (« g » indique que la rue se situe à gauche, « d » à droite) :

  1. Rue Malher (d)
  2. Rue Saint-Antoine (g)
  3. Rue Pavée (d)
  4. Rue Ferdinand-Duval (d)
  5. Rue des Écouffes
  6. Rue Cloche-Perce
  7. Rue Vieille-du-Temple (d)
  8. Rue du Pont-Louis-Philippe (g)
  9. Place Baudoyer (g)
  10. Rue du Bourg-Tibourg (d)
  11. Rue des Mauvais-Garçons (d)
  12. Rue des Archives (d)
  13. Rue de Lobau (g)
  14. Rue du Temple (d)
  15. Place de l’Hôtel-de-Ville (g)
  16. Rue du Renard(d)
  17. Rue de la Coutellerie (g)
  18. Rue Saint-Bon (d)
  19. Rue de la Tâcherie
  20. Rue Saint-Martin
  21. Rue Nicolas-Flamel (d)
  22. Square de la tour Saint-Jacques
  23. Boulevard de Sébastopol
  24. Rue Saint-Denis
  25. Rue des Halles (d)
  26. Rue Sainte-Opportune
  27. Rue des Déchargeurs (d)
  28. Rue Bertin-Poirée
  29. Rue du Pont-Neuf
  30. Rue du Roule (d)
  31. Rue de la Monnaie (g)
  32. Rue de l’Arbre-Sec
  33. Rue Perrault (g)
  34. Rue Jean-Tison (d)
  35. Rue du Louvre (d)
  36. Rue de l’Amiral-de-Coligny (g)
  37. Rue de l’Oratoire (d)
  38. Rue de Marengo (d)
  39. Place du Palais-Royal (d)
  40. Rue de Rohan (d)
  41. Place du Carrousel (g)
  42. Rue de l’Échelle (d)
  43. Place des Pyramides
  44. Rue des Pyramides (d)
  45. Avenue du Général-Lemonnier (g)
  46. Rue Saint-Roch (d)
  47. Rue du 29-Juillet (d)
  48. Rue d’Alger (d)
  49. Rue de Castiglione (d)
  50. Rue Rouget-de-Lisle (d)
  51. Rue Cambon (d)
  52. Rue de Mondovi (d)
  53. Rue Saint-Florentin (d)
  54. Place de la Concorde

Monuments et personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Économie et des Finances, sur insecula.com
  2. Rue de Rivoli, à Paris, sur cosmovisions.com

Liens externes[modifier | modifier le code]