Stade Louis-II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Louis-II
Stadium.svg
Stadion von Monaco Seitenansicht.jpg
Généralités
Adresse
7, avenue des Castelans
98000 Monaco
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
Mai 1981
Ouverture
Architecte
Henry Pottier, Philippe Godin, Jacques Rechsteiner, Rainier Boisson et Joseph Iori
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
30 000 m²
Capacité
18 523
Tribunes
Tribune d'Honneur, tribunes Première et Secondes, Cap d'Ail (virage dédié aux visiteurs), Pesages
Affluence record
18 523 spectateurs
AS Monaco - Chelsea FC (20 avril 2004)
Dimensions
105 sur 68 mètres

Géolocalisation sur la carte : Monaco

(Voir situation sur carte : Monaco)
Point carte.svg

Le stade Louis-II est un complexe sportif destiné à la pratique de nombreux sports en principauté de Monaco. Il comprend notamment un stade de football, des pistes d'athlétisme, une salle omnisports et un centre nautique[1].

Il est inauguré le 25 janvier 1985, le stade doit son nom au prince Louis II de Monaco qui fit construire l'ancien stade de la principauté (qui portait également le nom de stade Louis-II). La capacité du stade est de 18 523 places assises.

Histoire[modifier | modifier le code]

La décision de construire un nouveau centre sportif à Monaco remonte à 1979. Le Prince Rainier III décide d'établir dans le quartier de Fontvieille un espace dédié au sport[2]. Le prince régnant fait venir de grands architectes parisiens afin de réaliser le complexe[3]. Les travaux débutent en mai 1981 et prennent fin en 1984. L'ensemble est inauguré le 25 janvier 1985 par SAS le Prince Rainier III.

Les travaux ont nécessité 120 000 m3 de béton, 9 000 tonnes de fer et 2 000 tonnes de charpente métallique sur un terre-plein gagné sur la mer[2].

Afin de distinguer ce stade de son prédécesseur, qui a été rasé pour laisser la place à un centre commercial, deux musées et une salle polyvalente, on nomme ce dernier « ancien stade Louis-II ». Depuis 2008, un tableau d’affichage électronique, coordonné avec le système de chronométrage électronique, permet la transmission instantanée des résultats aux spectateurs[1].

Structure et équipements[modifier | modifier le code]

Stade Louis-II dans le quartier de Fontvieille de Monaco.

Le stade de football[modifier | modifier le code]

Le stade est équipée d'une pelouse naturelle de 105 m × 68 m. Il a la particularité d'être situé à 8,35 m au-dessus du niveau de la chaussée, la pelouse reposant sur le toit du parking[1]. À cause de ceci, le club de l’ASMFC a rencontré de nombreux problèmes avec sa pelouse[4] et a dû s’équiper d’un outil appelé Mobile Lighting Rig, qui reproduit les rayons du soleil et permet d'optimiser les qualités de la pelouse[5].

Le stade est équipé d'une tribune de presse écrite de 102 places, tribune media audiovisuel avec 23 positions commentateurs (normes compétitions de 3 sièges), d'un labo-photo avec 7 chambres noires avec arrivée d'eau, prises téléphone et électricité et d'une salle de conférence de presse de 80 places[1].

Les installations d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Le stade possède une piste de 400 mètres avec 8 couloirs. Tous les équipements ont été implantés dans les demi-lunes (sautoirs, aires de lancer, rivière de steeple ou le long de la piste (saut en longueur)[2]. Une piste d'entraînement existe dans les bâtiments[6].

Le centre nautique Prince-Héréditaire Albert[modifier | modifier le code]

Le centre est équipé d'une piscine olympique, d'un bassin à plongeon[2] et d'un bassin d'aquagym[7]. Le bassin à plongeon est équipé d'un système d'aération de l'eau qui permet d'amortir les chocs lors des plongeons[7] .

La salle omnisports Gaston-Médecin[modifier | modifier le code]

La salle omnisports Gaston-Médecin est située sous les tribunes du stade. Son parquet est en chêne massif et lui permet d'accueillir des compétitions de basket-ball, volley-ball, de handball mais aussi de judo, d'escrime, d'haltérophilie et de gymnastique[2]. Le terrain mesure 44 mètres sur 24 et ses gradins permettent d'accueillir 2 500 spectateurs[7].

Autres équipements[modifier | modifier le code]

Il comporte également les bureaux administratifs de l'AS Monaco, d’un certain nombre d’administrations monégasques et d’une université privée anglophone, l’International University of Monaco (IUM).

Le centre de formation de l'AS Monaco est abrité dans le complexe. Il comprend des chambres individuelles, un restaurant et des installations annexes[1].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

AS Monaco FC[modifier | modifier le code]

C'est le stade où se déroulent les rencontres de l'AS Monaco. La première rencontre du club dans son nouveau stade se déroule le 26 janvier 1985 contre le RC Lens et se solde par une victoire 3-0.

Équipe de France de Football[modifier | modifier le code]

Date Compétition Équipe 1 Équipe 2 Score Affluence
5 février 1988 Amical Drapeau : France France Drapeau : Maroc Maroc 2 - 1

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Le stade accueille la finale de la supercoupe d'Europe en 1986. Finale jouée en un seul match sur terrain neutre pour raisons politiques[réf. nécessaire].

Année Vainqueur Finaliste Score
1986 Roumanie Steaua Bucarest URSS Dynamo Kiev 1 – 0

De plus, depuis 1998[3] date à laquelle la finale se joue désormais en un match il a accueilli les matchs de la supercoupe d'Europe et ce jusqu'en 2012, durant 15 éditions.

Année Vainqueur Finaliste Score
1998 Angleterre Chelsea Espagne Real Madrid 1 – 0
1999 Italie Lazio Rome Angleterre Manchester United 1 – 0
2000 Turquie Galatasaray Espagne Real Madrid 2 – 1 a.p.
2001 Angleterre Liverpool Allemagne Bayern Munich 3 – 2
2002 Espagne Real Madrid Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 3 – 1
2003 Italie Milan AC Portugal FC Porto 1 – 0
2004 Espagne Valence CF Portugal FC Porto 2 – 1
2005 Angleterre Liverpool Russie CSKA Moscou 3 – 1 a.p.
2006 Espagne Séville FC Espagne FC Barcelone 3 – 0
2007 Italie Milan AC Espagne Séville FC 3 – 1
2008 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg Drapeau : Angleterre Manchester United 2 – 1
2009 Drapeau : Espagne FC Barcelone Drapeau : Ukraine FC Chakhtar Donetsk 1 – 0 a.p.
2010 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid Drapeau : Italie Inter Milan 2 – 0
2011 Drapeau : Espagne FC Barcelone Drapeau : Portugal FC Porto 2 – 0
2012 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid Drapeau : Angleterre Chelsea Football Club 4 – 1

Athlétisme[modifier | modifier le code]

Le stade accueille le Meeting Herculis depuis 1987. Il a été le support de la Golden League en 1998, 1999, 2000, 2001, 2002.

Depuis 2010 il fait partie de la Ligue de diamant: 2010, 2011, 2012, 2013, 2014.

Il a accueilli les Finale mondiale de l'athlétisme, 2003, 2004 et 2005.

Records du monde[modifier | modifier le code]

Record du monde battu lors des Meeting Herculis.

Année Athlète Épreuve Performance
2008 Drapeau : Russie Yelena Isinbayeva Saut à la perche 5,04 m

Autres[modifier | modifier le code]

La salle omnisports Gaston Médecin accueille le tournoi international de judo de Monaco depuis 1993.

Le groupe de rock Muse donna un concert au stade dans le cadre du Black Holes & Revelations Tour le 12 juillet 2007[8].

Lors du mariage du prince Albert II de Monaco et de Charlène Wittstock, le groupe Eagles a donné un concert dans le stade[9].

Environnement et accès[modifier | modifier le code]

Le stade est situé dans le quartier de Fontvieille. Il est accessible par l'avenue des Castelans qui entoure le complexe. Sa partie ouest se trouve à la frontière entre la France et Monaco.

Accès[modifier | modifier le code]

  • Par avion : l'aéroport de Nice se trouve à 22 km de la ville. Des bus partent régulièrement des Terminaux 1 et 2 et mettent 45 minutes pour rejoindre Monte-Carlo.
  • Par train : la gare de Monaco-Monte-Carlo est desservie par le réseau SNCF ainsi que par de nombreux trains internationaux. Elle est située à 1 kilomètre du stade.
  • Par voiture : la ville est desservie par l'A8. En venant de France, prendre la sortie 56 (Monaco) ; en venant d'Italie, prendre la sortie Monaco-Roquebrune. Puis prendre la direction «  Fontvieille  ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Stade Louis II », sur http://www.asm-fc.com, AS Monaco (consulté le 5 janvier 2012)
  2. a, b, c, d et e « Stade Louis II », sur http://www.gouv.mc, Gouvernement de Monaco (consulté le 5 janvier 2012)
  3. a et b « Guide du stade Louis II », sur http://fr.uefa.com, UEFA (consulté le 5 janvier 2012)
  4. http://www.mlr.no/network_installations/installations/monaco_stade_louis_ii
  5. « La pelouse de Louis II sous les projecteurs », sur lfp.fr,‎ 2007
  6. « Le complexe du Stade Louis II », sur http://www.diamondleague-monaco.com, Diamond League
  7. a, b et c « Journée du patrimoine au stade Louis II », sur http://a.s.monaco.free.fr (consulté le 6 janvier 2012)
  8. « Muse au Stade louis II », sur http://www.musewiki.org/
  9. « Mariage princier : concert au stade Louis II », sur http://www.noblesseetroyautes.com/

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]