Saku Koivu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koivu.

Saku Koivu

alt=Description de l'image Sakukoivu halifax2008.png.
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Né le 23 novembre 1974,
Turku (Finlande)
Joueur
Position Centre
Tire de la Gauche
Équipe LNH Ducks d'Anaheim
Ancienne(s) équipe(s) Canadiens de Montréal
A joué pour TPS Turku (SM-liiga)
Repêc. LNH 21e choix au total, 1993
Canadiens de Montréal
Carrière pro. Depuis 1992

Saku Antero Koivu (né le 23 novembre 1974 à Turku en Finlande) est un joueur professionnel de hockey sur glace qui évolue avec les Ducks d'Anaheim dans la Ligue nationale de hockey. Il jouait auparavant pour les Canadiens de Montréal dont il a été le capitaine pendant dix ans. Il est membre et porte-parole des athlètes du CIO depuis 2006. Il est l'assistant capitaine des Ducks.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts en Europe[modifier | modifier le code]

Saku Koivu commence sa carrière professionnelle en 1992 avec le TPS Turku, le club qui l'a formé, dans la SM-liiga[1]. Il y joue trois saisons, remportant deux fois le championnat de Finlande. Lors de la saison 1994-1995, il termine meilleur compteur du championnat et est élu joueur de l'année, meilleur joueur du championnat et meilleur joueur des séries éliminatoires[2]. Toujours en 1995, il fait partie de l'équipe de Finlande qui devient championne du monde pour la première fois. Koivu joue sur la première ligne de l'équipe en compagnie de Ville Peltonen et Jere Lehtinen et tous les trois sont élus dans l'équipe-type du tournoi alors que Koivu est élu meilleur attaquant[3].

Il est par la suite sélectionné à de nombreuses reprises en équipe nationale dont il devient le capitaine. Il remporte notamment la médaille d'argent à la Coupe du monde 2004 et aux Jeux olympiques de Turin en 2006, ainsi que celle de bronze aux Jeux olympiques de 1994, 1998 et 2010.

Avec les Canadiens de Montréal[modifier | modifier le code]

Saku Koivu avec les Canadiens de Montréal.

Choisi au 21e rang par les Canadiens de Montréal au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey en 1993, il joue son premier match dans la LNH le 7 octobre 1995 contre les Flyers de Philadelphie. En 1998, il est sélectionné pour jouer le 48e Match des étoiles de la ligue. La même année, il joue pour l'équipe de la Finlande aux Jeux olympiques gagnant la médaille de bronze.

En 1999, il est nommé capitaine de l'équipe des Canadiens de Montréal[4]. En 2001-2002, atteint d'un cancer (lymphome intra-abdominal non-hodgkinien[5]), il rate presque toute la saison, mais revient au jeu pour les trois dernières parties et les séries éliminatoires. Cette même année, il reçoit le Trophée Bill Masterton[6].

En 791 parties en saison régulières avec Montréal, il marque 191 buts et 450 passes pour un total de 641 points. Il participe à 54 matches de séries éliminatoires où il marque 16 buts et 32 passes pour un total de 48 points.

Le 11 février 2006, Saku Koivu signe une entente le liant au Canadien de Montréal pour les trois saisons suivantes. L'entente, d'une valeur de 14,25 millions de dollars américains, est assortie d'une clause de non-échange. Il égale Jean Béliveau en tant que joueur ayant été capitaine le plus longtemps de l'histoire du Canadien (10 ans).

En série éliminatoire de cette même année, Koivu est victime d'une blessure à l'œil : un coup de bâton accidentel de Justin Williams des Hurricanes de la Caroline met un terme à sa saison.

En début de saison 2006-2007, Koivu marque 14 buts et 18 passes en 29 parties. Il finit la saison avec un différentiel de -21 et 75 points (22 buts et 53 passes), un sommet personnel.

Le 3 janvier 2008, Koivu obtient sa 400e passe dans la LNH dans un match opposant le Canadien de Montréal au Lightning de Tampa Bay. Le 18 octobre 2008, il dépasse Maurice Richard au nombre de passes : lors de son 732e match dans la LNH, dans une rencontre contre les Coyotes de Phoenix, il réussit deux passes pour terminer la soirée avec 422 passes, une de plus que le Richard qui avait eu besoin de 978 matchs pour marquer 421 passes[7]. Après s'être emparé du 11e rang des pointeurs dans l'histoire du Canadien, Koivu devient le meilleur pointeur européen de l'histoire de l'équipe, devançant Mats Naslund.

Avec les Ducks d'Anaheim[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 2009, Saku Koivu, alors joueur autonome sans restriction, signe un contrat d'un an d'une valeur de 3,25 millions de dollars avec les Ducks d'Anaheim et rejoint ainsi un autre finlandais, Teemu Selänne.

Hors LNH[modifier | modifier le code]

Il est le représentant finlandais au comité olympique.

Il a créé The Saku Koivu foundation (« la fondation Saku Koivu ») pour acheter un scanner TEP/CT (d'une valeur de huit millions de dollars). Au mois de septembre 2005, Koivu remettait ce scanner à l'hôpital de Montréal.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[8]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1992-1993 TPS Turku SM-liiga 46 3 7 10 28 11 3 2 5 6
1993-1994 TPS Turku SM-liiga 47 23 30 53 42 11 4 8 12 16
1994-1995 TPS Turku SM-liiga 45 27 47 74 73 13 7 10 17 16
1995-1996 Canadiens de Montréal LNH 82 20 25 45 40 6 3 1 4 8
1996-1997 Canadiens de Montréal LNH 50 17 39 56 38 5 1 3 4 10
1997-1998 Canadiens de Montréal LNH 69 14 43 57 48 6 2 3 5 2
1998-1999 Canadiens de Montréal LNH 65 14 30 44 38 - - - - -
1999-2000 Canadiens de Montréal LNH 24 3 18 21 14 - - - - -
2000-2001 Canadiens de Montréal LNH 54 17 30 47 40 - - - - -
2001-2002 Canadiens de Montréal LNH 3 0 2 2 0 12 4 6 10 4
2002-2003 Canadiens de Montréal LNH 82 21 50 71 72 - - - - -
2003-2004 Canadiens de Montréal LNH 68 14 41 55 52 11 3 8 11 10
2004-2005 TPS Turku SM-liiga 20 8 8 16 28 6 3 2 5 30
2005-2006 Canadiens de Montréal LNH 72 17 45 62 70 3 0 2 2 2
2006-2007 Canadiens de Montréal LNH 81 22 53 75 74 - - - - -
2007-2008 Canadiens de Montréal LNH 77 16 40 56 93 7 3 6 9 4
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 65 16 34 50 44 4 0 3 3 2
2009-2010 Ducks d'Anaheim LNH 71 19 33 52 36 - - - - -
2010-2011 Ducks d'Anaheim LNH 75 15 30 45 36 6 1 6 7 6
2011-2012 Ducks d'Anaheim LNH 74 11 27 38 50 - - - - -
2012-2013 Ducks d'Anaheim LNH 47 8 19 27 18 7 1 2 3 6
2013-2014 Ducks d'Anaheim LNH 65 11 18 29 46 13 0 1 1 8
Totaux LNH 1124 255 577 832 809 80 18 41 59 62
Totaux SM-liiga 158 73 92 165 153 41 20 22 36 68

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun
1994 Lillehammer 8 3 4 7 12
1998 Nagano 6 2 8 10 4
2006 Turin 7 3 8 11 8
2010 Vancouver 6 0 2 2 6

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié à Hanna Norio, il a une fille, Ilona, et un fils, Aatos. Son frère cadet, Mikko, est capitaine du Wild du Minnesota également dans la LNH.

Il est très ami avec Craig Rivet[9], un ancien coéquipier chez le Canadien de Montréal et qui a fini sa carrière avec les Blue Jackets de Columbus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saison 1992-1993 de Finlande sur http://www.passionhockey.com.
  2. Saison 1994-1995 de Finlande sur http://www.passionhockey.com.
  3. Championnat du monde 1995 sur http://www.passionhockey.com.
  4. Biographie de Koivu sur http://canadiens.nhl.com/.
  5. http://tvanouvelles.ca/lcn/sports/nouvelles/archives/2001/09/20010912-104908.html
  6. (en) Historique et récipiendaire du trophée Masterton sur http://www.nhl.com.
  7. Sur les traces du « Rocket », article sur http://canadiens.nhl.com.
  8. (en) « Saku Koivu hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  9. Face à face Koivu/Rivet sur le site www.rds.ca.