Olaf Kölzig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olaf Kölzig

Description de l'image  Olaf Kolzig 2.jpg.
Surnom(s) Olie the Goalie, Godzilla
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Né le ,
Johannesburg Afrique du Sud
Joueur retraité
Position Gardien de but
Attrapait de la Gauche
A joué pour Eisbären Berlin (DEL)
Pirates de Portland (LAH)
Americans de Rochester (LAH)
Skipjacks de Baltimore (LAH)
Lightning de Tampa Bay (LNH)
Capitals de Washington
Repêc. LNH 19e choix au total, 1989
Capitals de Washington
Carrière pro. 1989 – 2009

Olaf Kölzig (né le à Johannesburg, en Afrique du Sud) est un joueur de hockey sur glace professionnel ayant évolué dans la ligue nationale de hockey au poste de gardien de but. Il a grandi en Allemagne.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Kölzig sous le maillot de Capitals

« Olie the Goalie » est repêché par les Capitals de Washington en première ronde, 19e au total, du repêchage d'entrée dans la LNH 1989, des Americans de Tri-City. Après avoir passé quelques saisons dans la ligue américaine de hockey avec les Skipjacks de Baltimore, les Admirals de Hampton Roads et les Pirates de Portland, il est rappelé par les Capitals en 1995-96 comme remplaçant de Jim Carey. Il le remplace dès la saison suivante et en devient le gardien titulaire.

Il mène les Capitals à la finale de la Coupe Stanley en 1998 ; il devient cette saison-là seulement le 4e gardien de l'histoire à enregistrer 4 jeux blancs au cours des mêmes séries d'après-saison. Les Capitals sont cependant battus 4 matches par les Red Wings de Détroit.

Il remporte le trophée Vézina en 2000 avec une fiche de 41 victoires, 20 défaites et 11 matchs nuls, une moyenne de 2,24 buts encaissés par match et 5 blanchissages. Il remporte aussi dans la ligue américaine le trophée Jack A. Butterfield remis au joueur le plus utile des séries en 1994 et, la même année, le trophée Harry « Hap » Holmes.

Pendant son séjour à Tri-City, il est engagé dans un combat sur la glace avec Byron Dafoe des Winter Hawks de Portland. Au cours de leur carrière dans la LNH, ils entretiennent une rivalité amicale, si amicale qu'ils sont chacun le témoin de l'autre à leur mariage respectif. Kölzig marque un but avec les Americans le . Depuis 2005, il fait, avec Stu Barnes, partie d'un groupe qui détient des droits de propriété sur les Americans de Tri-City, garantissant que l'équipe restera à Kennewick (Washington) pour les 10 ans à venir.

Le masque de Kölzig avec les Capitals

Kölzig prend part aux Jeux olympiques de Nagano dans l'uniforme de l'Équipe d'Allemagne de hockey sur glace comme gardien titulaire : il enregistre deux victoires et aucune défaite, avec une moyenne de buts alloués de 1,00. Il répète l'expérience olympique en 2006 à Turin. Il a aussi le mérite d'être un des 4 gardiens de toute l'histoire à n'avoir accordé aucun but au cours d'une période du Match des étoiles, en 2000 après avoir pris également part au Match des étoiles de 1998.

Il est, en 2004, élu meilleur joueur de l'histoire des Capitals par les supporters du clubs à qui on avait demandé d'élire les 30 meilleurs joueurs de l'histoire de la franchise pour commémorer le 30e anniversaire du club. Il est aussi connu pour ses services en dehors de la glace : il a fondé, en compagnie de Byron Dafoe et de Scott Mellanby, Athlètes Against Autism ("Les athlètes contre l'autisme") qui sensibilise les gens à l'autisme et collecte des fonds pour faire avancer les recherches. Il remporte le trophée King Clancy en 2006 pour son œuvre humanitaire et est nommé un des 10 washingtoniens de l'année 2006 par le Washingtonian Magazine en 2000.

Le 1er juillet 2008 il signe un contrat avec le Lightning de Tampa Bay.

Le 4 mars 2009, le Lightning de Tampa Bay le cède aux Maple Leafs avec Jamie Heward, Andy Rogers et un choix de quatrième ronde au repêchage 2009 en retour de Richard Petiot.

Le 23 septembre 2009, il décide de se retirer après 19 saisons dans la LNH, et 719 parties dont 711 avec les Capitals de Washington.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]