Rusty James (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rusty James

Titre original Rumble Fish
Réalisation Francis Ford Coppola
Scénario S. E. Hinton (roman)
S.E. Hinton
Francis Ford Coppola (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1983
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rusty James (Rumble Fish) est un film américain de Francis Ford Coppola, sorti en 1983. Il s'inspire du roman Rumble Fish de S. E. Hinton, qui a aussi coécrit le scénario.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En l'absence de Motorcycle Boy, son frère aîné, Rusty James n'hésite pas à affronter lui-même un chef de bande rivale. Il sera sauvé par le retour de son frère, un être désabusé fasciné par les poissons s'acharnant contre leur propre reflet.

Le film est presque entièrement en noir et blanc, à l'exception des poissons qui sont en couleurs, ainsi qu'une partie de la scène finale où l'on voit un gyrophare de police rouge. Ils traduisent la vision du personnage du frère ainé (Motorcycle Boy) qui est daltonien.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Coppola a écrit le scénario du film avec Hinton pendant son temps libre après le tournage de The Outsiders, film aussi issu d'un roman de Hinton. Il a mené les deux films conjointement, retenant pour Rusty James la plupart des acteurs et des membres de l'équipe de tournage de The Outsiders.
  • La musique de Rumble Fish inclut un morceau expérimental de Stewart Copeland, batteur du groupe de rock The Police, qui a utilisé pour ce morceau un Musync, instrument qui était nouveau à l'époque[2].
  • Francis Ford Coppola a été à l'origine attiré par le roman de S. E. Hinton car il s’identifiait au thème qui y était développé : un cadet qui adule un grand frère plus brillant que lui. Cela reflétait sa relation avec son frère August[3]. Une dédicace à August apparaît ainsi dans le générique du film. Coppola a dit qu'il avait commencé par utiliser Rusty James comme une motivation, ce qu'il se promettait de faire après le tournage de The Outsiders"[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Boxofficestars consulté le 9 avril 2008
  2. The 1980s device is not to be confused with the 21st-century music licensing company of the same name. « Stewart Copeland interview excerpt, », Rock World magazine,‎ mai 1984 (consulté le 4 mars 2013)
  3. Chown 1988, p. 169.
  4. Chown 1988, p. 168.