Coup de cœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wiktionnaire Cet article a pour sujet le film américain. Pour une définition de l'expression « coup de cœur », voir l’article coup de cœur du Wiktionnaire.

Coup de cœur (One from the Heart) est un film américain de Francis Ford Coppola sorti en 1982.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un 4 juillet, deux habitants de Las Vegas, Hank et Franny, un peu usés par leur vie de couple, se séparent le jour anniversaire de leur cinq ans de rencontre et partent chacun de leur côté. Ils se retrouveront au bout de la nuit, après avoir fait chacun une rencontre.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Projet démesuré de Coppola, produit par sa nouvelle maison de production American Zoetrope, Coup de cœur se veut un grand film sur l'Amérique, qui parle de la classe populaire, avec une histoire archi usée, des éclairages chromo, sur fond de simili-comédie musicale. Mais pour ce faire, Coppola rend tout artificiel à commencer par restituer une rue de Las Vegas en studio. Il impose une unité d'action et de temps et de fait au second degré : de lieu puisque tout est intégralement composé en studio. Coppola innove également dans la mise en scène, puisqu'il dirige pratiquement toutes les prises depuis une régie par moniteurs vidéo interposés. Ce déséquilibre qui se sent à l'écran désarçonna la critique et le public, et le film fut un échec commercial retentissant. De plus le budget du film explose, passant de deux millions dollars à plus de 25 millions dollars. Le plateau de tournage était le plus cher jamais construit à l'époque.

Devenu confidentiel dans la filmographie de Coppola, il possède pourtant des atouts remarquables, à commencer par une excellente interprétation et une bande originale particulièrement bien servie par les compositions de Tom Waits chantées par Tom Waits et Crystal Gayle. Mais ce qui fait son intérêt principal est précisément la démarche de Coppola rendue possible par le travail de studio et concernant les couleurs, la lumière et les éclairages, et la façon d'utiliser le décor, sa profondeur de champ et de pousser les artifices vers des directions nouvelles (par exemple l'envol de l'avion à la fin, et surtout le jeu d'éclairages pour situer Hank et Franny dans deux lieux différents mais néanmoins toujours dans le même plan).

Avec ses films suivants, Coppola donna l'impression de continuer des exercices de style techniques : après la lumière dans Coup de cœur, il s'exerça à la composition graphique de l'image dans Rusty James (des images d'un noir et blanc travaillé, avec quelques inserts en couleurs), puis fit de Cotton-Club un exercice de construction et de montage qui reste dans les annales.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]