Reines de France et Femmes illustres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation des statues autour du grand bassin du jardin du Luxembourg.

Les Reines de France et Femmes illustres sont une série de vingt sculptures présentées en plein-air depuis le milieu du XIXe siècle dans le jardin du Luxembourg à Paris, en France.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La série des Reines de France et Femmes illustres est constituée de vingt sculptures disposées sur la promenade surplombant le parterre central et le grand bassin, devant le palais du Luxembourg. Bien que toutes les statues soient la réalisation d'un sculpteur différent, chacune est conçue sur un même modèle : un portrait en pied d'une personnalité féminine de l'Histoire de France, en marbre blanc. Chaque statue mesure entre 2,30 m et 3,80 m de hauteur et repose sur un piédestal en pierre, comportant en médaillon le nom, les qualités et les dates de naissance et mort du sujet.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jardin du Luxembourg est créé sous l'impulsion de Marie de Médicis en 1612. À partir de 1799, le palais du Luxembourg héberge le Sénat et subit plusieurs transformations au début du XIXe siècle. À partir de 1836, l’hémicycle est agrandi, contraignant à déplacer les parterres d'une trentaine de mètres. Les sculptures présentes dans le jardin, très dégradées, sont remplacées par une série représentant des personnalités féminines. Le choix des femmes à honorer est effectué par Louis-Philippe (qui règne de 1830 à 1848). La plupart des sculptures sont commandées vers 1843, payées 12 000 francs chacune et généralement exposées aux Salons de 1847 ou 1848 avant d'être inaugurées[1].

La représentation de Jeanne d'Arc par François Rude est considérée comme trop fragile pour rester en plein-air et entre au musée du Louvre en 1872. En conséquence, l'État français commande en 1874 une statue de remplacement à Ferdinand Taluet pour 7 000 francs. Représentant Marguerite d'Anjou, elle est installée en 1877 et présentée au Salon de 1895.

En 2014, Jean Echenoz consacre l'un de ses récits — intitulé Vingt femmes dans le jardin du Luxembourg et dans le sens des aiguilles d’une montre —, dans la série de sept parus dans le recueil Caprice de la reine, aux vingt statues du jardin[2],[3].

Statues[modifier | modifier le code]

La liste suivante recense les différentes statues, en partant du nord-est et en se déplaçant dans le sens horaire.

Personnage Sculpteur Date Photo Plaque Coordonnées
Sainte Bathilde
(v. 630-680)
Régente de France
Victor Thérasse 1848 Luxembourg - Sainte Bathilde.jpg Plaque Sainte-Bathilde.JPG 48° 50′ 51″ N 2° 20′ 17″ E / 48.84759, 2.33803 (Sainte Bathilde)
Berthe
(720-783)
Reine de France
Eugène Oudiné 1848 Luxembourg - Berthe ou Bertrade.jpg Plaque Berthe.JPG 48° 50′ 50″ N 2° 20′ 17″ E / 48.84735, 2.3381 (Berthe)
Mathilde
(1031-1083)
Duchesse de Normandie
Jean-Jacques Elshoecht 1848 Mathilde de Flandre.JPG Plaque Mathilde de Flandre.JPG 48° 50′ 50″ N 2° 20′ 18″ E / 48.84731, 2.33822 (Mathilde)
Sainte Geneviève
(423-512)
Patronne de Paris
Michel-Louis Victor Mercier 1845 Sainte Geneviève.JPG Plaque de Sainte Geneviève.JPG 48° 50′ 50″ N 2° 20′ 19″ E / 48.84711, 2.3386 (Sainte Geneviève)
Marie Stuart
(1542-1587)
Reine de France
Jean-Jacques Feuchère 1846 Marie Stuart.JPG Plaque de Marie Stuart.JPG 48° 50′ 48″ N 2° 20′ 19″ E / 48.84666, 2.33858 (Marie Stuart)
Jeanne d'Albret
(1528-1572)
Reine de Navarre
Jean-Louis Brian 1848 Jeanne d'Albret JdL.JPG Plaque de Jeanne d'Albret.JPG 48° 50′ 47″ N 2° 20′ 18″ E / 48.84641, 2.33821 (Jeanne d'Albret)
Clémence Isaure
Fondatrice légendaire
de l'Académie des Jeux floraux
Auguste Préault 1848 Clémence Isaure JdL.JPG Plaque de Clémence Isaure.JPG 48° 50′ 47″ N 2° 20′ 17″ E / 48.84637, 2.33792 (Clémence Isaure)
Anne-Marie-Louise d'Orléans
(1627-1693)
Duchesse de Montpensier
Camille Demesmay 1848 Anne-Marie Louise d'Orléans.JPG Plaque d'Anne-Marie Louise d'Orléans.JPG 48° 50′ 46″ N 2° 20′ 16″ E / 48.84623, 2.3379 (Anne-Marie-Louise d'Orléans)
Louise de Savoie
(1476-1531)
Régente de France
Auguste Clésinger 1851 Louise de Savoie JdL.JPG Plaque de Louise de Savoie.JPG 48° 50′ 45″ N 2° 20′ 16″ E / 48.8459, 2.33788 (Louise de Savoie)
Jeanne d'Arc
(1412-1431)
Héroïne
(déplacée au Louvre en 1872)
François Rude 1852 Jeanne d'Arc François Rude.jpg
Marguerite d'Anjou (avec son fils Édouard)
(1429-1482)
Reine d'Angleterre
(en remplacement de Jeanne d'Arc)
Ferdinand Taluet 1877 Marguerite d'Anjou.JPG Plaque de Marguerite d'Anjou.JPG 48° 50′ 45″ N 2° 20′ 16″ E / 48.84582, 2.3378 (Marguerite d'Anjou)
Laure de Noves
(1307-1348)
Auguste Ottin 1848 Laure de Noves JdL.JPG Plaque de Laure de Noves.JPG 48° 50′ 45″ N 2° 20′ 11″ E / 48.84583, 2.33641 (Laure de Noves)
Marie de Médicis
(1573-1642)
Reine de France
Louis-Denis Caillouette 1847 Marie de Médicis JdL.JPG Plaque de Marie de Médicis.JPG 48° 50′ 46″ N 2° 20′ 11″ E / 48.846, 2.33632 (Marie de Médicis)
Marguerite d'Angoulême
(1492-1549)
Reine de Navarre
Joseph-Stanislas Lescorné 1848 Marguerite d'Angouleme.JPG Plaque de Marguerite d'Angouleme.JPG 48° 50′ 46″ N 2° 20′ 11″ E / 48.84625, 2.33636 (Marguerite d'Angoulème)
Valentine de Milan
(1370-1408)
Duchesse d'Orléans
Victor Huguenin 1846 Valentine de Milan.JPG Plaque de Valentine de Milan.JPG 48° 50′ 47″ N 2° 20′ 11″ E / 48.84638, 2.33637 (Valentine de Milan)
Anne de Beaujeu
(1460-1522)
Régente de France
Jacques-Édouard Gatteaux 1847 Anne de Beaujeu.JPG Plaque d'Anne de Beaujeu.JPG 48° 50′ 48″ N 2° 20′ 10″ E / 48.84654, 2.33598 (Anne de Beaujeu)
Blanche de Castille
(1188-1252)
Reine de France
Auguste Dumont 1848[4] Blanche de Castille.JPG Plaque de Blanche de Castille.JPG 48° 50′ 48″ N 2° 20′ 09″ E / 48.84677, 2.33577 (Blanche de Castille)
Anne d'Autriche
(1601-1666)
Reine de France
Joseph Marius Ramus 1847 Anne d'Autriche.JPG Plaque d'Anne d'Autriche.JPG 48° 50′ 50″ N 2° 20′ 09″ E / 48.84715, 2.33578 (Anne d'Autriche)
Anne de Bretagne
(1477-1514)
Reine de France
Jean-Baptiste Joseph Debay 1846 Anne de Bretagne.JPG Plaque d'Anne de Bretagne.JPG 48° 50′ 51″ N 2° 20′ 10″ E / 48.84746, 2.33623 (Anne de Bretagne)
Marguerite de Provence
(1219-1295)
Reine de France
Honoré Husson 1847 Marguerite de Provence.JPG Plaque de Marguerite de Provence.JPG 48° 50′ 51″ N 2° 20′ 11″ E / 48.84755, 2.33634 (Marguerite de Provence)
Sainte Clotilde
(465-545)
Reine de France
Jean-Baptiste-Jules Klagmann 1847 Sainte Clothilde.JPG Plaque de Sainte Clothilde.JPG 48° 50′ 52″ N 2° 20′ 11″ E / 48.84765, 2.33631 (Sainte Clothilde)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les statues du Jardin du Luxembourg : Reines, saintes et dames illustres », Sénat français
  2. Caprice de la reine sur le site des éditions de Minuit.
  3. Caprice de la reine de Jean Echenoz par Patrick Grainville dans Le Figaro du 27 mars 2014.
  4. Bien que datée de 1850.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]