Pelle Lindbergh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lindbergh (homonymie).

Pelle Lindbergh

Surnom(s) Tex
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Né le 24 mai 1959,
Stockholm (Suède)
Mort le 11 novembre 1985,
Somerdale (États-Unis)
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour AIK Hockey (Elitserien)
Mariners du Maine (LAH)
Flyers de Philadelphie (LNH)
Repêc. LNH 35e choix au total, 1979
Flyers de Philadelphie
Carrière pro. 1980 – 1985

Pelle Per-Eric Lindbergh (né le 24 mai 1959 - mort le 11 novembre 1985) est un joueur professionnel suédois de hockey sur glace qui évoluait au poste de gardien de but. Lindbergh fut le premier gardien de but européen à avoir eu un impact dans la Ligue nationale de hockey.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans le championnat junior de son pays en 1975-76 avec l'équipe de l'AIK Hockey[1]. La même année, il fait ses débuts au sein de l'équipe suédoise junior lors du championnat d'Europe. Il fait ses débuts en Élite suédoise en 1978-79 avec le même club et à la fin de l'année participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey.

Lors du second tour du repêchage, il est choisi par les Flyers de Philadelphie mais continue encore une saison dans le championnat suédois. Lors des Jeux olympiques d'hiver 1980, il est aligné dans les buts de la sélection nationale. De nombreux suédois se rappellent le match du 20 février alors que leur équipe était opposée à la Tchécoslovaquie, ils gagnent le match 4 à 2 malgré les 36 tirs à 16 pour les Tchécoslovaques. Ce jour-là, Lindbergh dans les buts et Mats Näslund en attaque sont les bourreaux des Tchécoslovaques.

Les premiers pas de professionnel[modifier | modifier le code]

Au cours de l'été qui va suivre, il signe son premier contrat professionnel et rejoint l'Amérique du Nord. Il ne joue cependant pas dans la LNH mais rejoint l'équipe réserve des Flyers, les Mariners du Maine de la Ligue américaine de hockey. Au cours de cette première saison dans la LAH, il va remporter un grand nombre de trophées de la ligue : il reçoit ainsi le trophée Les Cunningham du meilleur joueur de la saison et le trophée Dudley « Red » Garret en tant que meilleure recrue de la ligue. Avec l'autre gardien des Marines, Robbie Moore, il reçoit le trophée Harry « Hap » Holmes des gardiens ayant pris le moins de buts.

La saison suivante, il joue une vingtaine de matchs dans la LAH mais fait également ses débuts dans la Ligue nationale de hockey pour huit matchs. En 1982-83, il est élu dans l'équipe type des recrues de la LNH et devient le second suédois après Börje Salming à réaliser cette performance.

En 1984-85, il est le gardien numéro 1 des Flyers, remporte avec 40 victoires en 65 matchs le trophée Vézina du meilleur gardien de la LNH et devient le premier gardien européen à remporter ce trophée[2]. Ses performances spectaculaires rappelaient les belles années de Bernard Parent, qu'il avait d'ailleurs comme instructeur et comme modèle.

Son décès[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir gagné le trophée Vézina, il s'achète la voiture de ses rêves, une Porsche 930. Le jour de sa mort, il célébrait une victoire avec les Flyers et selon le rapport de la police, était sous l'emprise de l'alcool au moment où sa voiture est venue s'écraser contre le mur d'une école du New Jersey. Il resta dans le coma pendant une journée, le temps que son père arrive de Suède et autorise les docteurs à ne plus lutter pour essayer de le maintenir en vie[3].

Trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey
Ligue nationale de hockey
Flyers de Philadelphie
  • Son numéro 31 n'a pas été retiré par les Flyers mais personne ne l'a utilisé depuis
  • En son honneur un trophée interne a été établi pour le joueur s'étant le plus amélioré au cours de la saison[4].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente la Suède lors des compétitions internationales suivantes :

Championnat d'Europe Junior
  • 1976 et 1977 - il est élu meilleur joueur du tournoi les deux années
Championnat du monde junior
  • 1978 - Médaille d'argent Médaille d'argent
  • 1979 - Médaille de bronze Médaille de bronze. Il est également élu meilleur gardien du tournoi.
Jeux olympiques d'hiver
  • 1980 - Médaille de bronze Médaille de bronze
Coupe Canada

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V D N Min BC BL Moy PJ V D N Min BC BL Moy
1980-81 Mariners du Maine LAH 51 31 14 5 3035 165 1 3,26 20 10 7 0 1120 66 0 3,54
1981-82 Mariners du Maine LAH 25 17 7 2 1505 83 0 3,31                
1981-82 Flyers de Philadelphie LNH 8 2 4 2 480 35 0 4,38                
1982-83 Flyers de Philadelphie LNH 40 23 13 3 2333 116 3 2,98 3 0 3 0 180 18 0 6
1983-84 Indians de Springfield LAH 4 4 0 0 240 12 0 3                
1983-84 Flyers de Philadelphie LNH 36 16 13 3 1999 135 1 4,05 2 0 1 0 26 3 0 6,92
1984-85 Flyers de Philadelphie LNH 65 40 17 7 3858 194 2 3,02 18 12 6 0 1008 42 3 2,5
1985-86 Flyers de Philadelphie LNH 8 6 2 0 480 23 1 2,88                
Totaux LNH 157 87 49 15 9 151 503 7 3,3 23 12 10 0 9 151 63 3 3,11
Totaux LAH 80 52 21 7 4 780 260 1 3,26 20 10 7 0 1 120 66 0 3,54

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. (fr) Lance Hornby , Les grands moments du Hockey, Modus Vivendi, 2004 (ISBN 2-89523-337-3)
  3. (en) Article sur le décès de Lindbergh sur http://www.flyershistory.net/.
  4. (en) Histoire du trophée Lindbergh sur http://flyers.nhl.com/.