Kent Nilsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nilsson.

Kent Nilsson (né le 31 août 1956 à Nynäshamn en Suède) est un joueur de hockey sur glace professionnel qui évoluait au poste de centre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nilsson fut repêché dans la Ligue nationale de hockey par les Flames d'Atlanta en 4e ronde du repêchage amateur de la LNH 1976, 64e au total, et par les Toros de Toronto en première ronde du repêchage amateur de l'AMH 1976, 11e au total. Nilsson débute sa carrière professionnelle dans la première division suédoise pour le Djurgårdens IF en 1973. Nilsson s'avère être un excellent joueur et il aidera le Djurgårdens à atteindre l'Elitserien deux saisons plus tard. Après 3 saisons avec l'équipe, il se retrouve avec le AIK Stockholm pour une saison, avant de traverser l'océan Atlantique pour jouer dans l'Association mondiale de hockey avec les Jets de Winnipeg. Il y connaîtra 2 excellentes saisons avant que l'AMH ne cesse d'exister. Les Flames d'Atlanta, qui détenaient toujours ses droits pour la LNH, lui offrirent un contrat. Celui qu'on surnomma « Mr. Magic »[1] passera 6 prolifiques saisons avec les Flames d'Atlanta/Flames de Calgary avant de se retrouver chez les North Stars du Minnesota en 1985, échangé pour un choix de repêchage qui permit aux Flames de repêcher Joe Nieuwendyk. Il n'y restera qu'une saison et demi avant de passer aux Oilers d'Edmonton, où il remporta sa seule Coupe Stanley en 1987.

Il retourna ensuite poursuivre sa carrière en Europe, faisant des arrêts en Italie (HC Bolzano), en Suède (Djurgårdens IF), en Suisse (EHC Kloten), en Autriche (EC Graz) et en Norvège (Vålerenga IF). Il reviendra brièvement dans la LNH en 1994-95 avec les Oilers pour 6 matches avant de retourner en Europe avec des clubs de moindre envergure comme le Nynäshamns IF de Suède (Seconde Division) et le Majadahonda HC d'Espagne, suite à quoi il prendra sa retraite, en 1998.

Nilsson est le père de Robert Nilsson. Il est actuellement dépisteur en Europe pour les Oilers d'Edmonton.

Il est admis au temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace en 2006[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3],[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1973-1974 Djurgårdens IF Division 1 22 9 8 17 6 - - - - -
1974-1975 Djurgårdens IF Division 1 28 13 12 25 14 - - - - -
1975-1976 Djurgårdens IF Elitserien 36 30 17 47 18 - - - - -
1976-1977 AIK Solna Elitserien 36 30 18 48 18 - - - - -
1977-1978 Jets de Winnipeg AMH 80 42 65 107 8 9 2 8 10 10
1978-1979 Jets de Winnipeg AMH 78 39 68 107 8 10 3 11 14 4
1979-1980 Flames d'Atlanta LNH 80 40 53 93 10 4 0 0 0 2
1980-1981 Flames de Calgary LNH 80 49 82 131 26 14 3 9 12 2
1981-1982 Flames de Calgary LNH 41 26 29 55 8 3 0 3 3 2
1982-1983 Flames de Calgary LNH 80 46 58 104 10 9 1 11 12 2
1983-1984 Flames de Calgary LNH 67 31 49 80 22 - - - - -
1984-1985 Flames de Calgary LNH 77 37 62 99 14 3 0 1 1 0
1985-1986 North Stars du Minnesota LNH 61 16 44 60 10 5 1 4 5 0
1986-1987 North Stars du Minnesota LNH 44 13 33 46 12 - - - - -
1986-1987 Oilers d'Edmonton LNH 17 5 12 17 4 21 6 13 19 6
1987-1988 HC Lugano LNA 2 0 2 2 4 - - - - -
1987-1988 HC Bolzano Serie A 35 60 72 132 48 - - - - -
1988-1989 Djurgårdens IF Elitserien 35 21 21 42 36 - - - - -
1989-1990 EHC Kloten LNA 33 21 21 42 14 5 5 5 10 2
1990-1991 EHC Kloten LNA 34 37 40 77 30 7 4 8 12 18
1991-1992 EHC Kloten LNA 17 11 14 25 8 2 0 0 0 2
1992-1993 Djurgårdens IF Elitserien 40 11 20 31 20 - - - - -
1993-1994 EC Graz ÖEL 57 23 42 65 0 - - - - -
1994-1995 Oilers d'Edmonton LNH 6 1 0 1 0 - - - - -
1994-1995 Vålerenga Eliteserien 6 1 1 2 8 - - - - -
1995-1996 Nynäshamns IF Division 2 2 2 3 5 6 - - - - -
1996-1997 EC Stuttgart 2. Liga Süd 1 0 0 0 0 - - - - -
1997-1998 Majadahonda HC Superliga Española 6 8 12 20 2 3 8 11
Totaux LNH 553 264 422 686 116 59 11 41 52 14

Références[modifier | modifier le code]

  1. Willes 2004, p. 206
  2. (en) Liste des membres du temple de la renommée de l'IIHF sur http://www.iihf.com/.
  3. (en) « Kent Nilsson hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  4. (en) « Kent Nilsson », sur Eliteprospects.com (consulté le 30 novembre 2013).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ed Willes, The Rebel League: The Short and Unruly Life of the World Hockey Association, McClelland & Stewart,‎ 2004, 277 p. (ISBN 0-7710-8947-3)