Clint Malarchuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clint Malarchuk

Description de cette image, également commentée ci-après

Clint Malarchuk portant l'uniforme des Nordiques de Québec durant la saison 1986-1987

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 1er mai 1961,
Grande Prairie (Alberta, Canada)
Entraîneur des gardiens de but
Équipe LNH Flames de Calgary
A entraîné Thunder de Las Vegas
Steelheads de l'Idaho
Panthers de la Floride
Blue Jackets de Columbus
Thrashers d'Atlanta
Activité Depuis 1996
Joueur retraité
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour LNH
Nordiques de Québec
Capitals de Washington
Sabres de Buffalo
LAH
Express de Fredericton
Americans de Rochester
LIH
Gulls de San Diego
Thunder de Las Vegas
Repêc. LNH 74e choix au total, 1981
Nordiques de Québec
Carrière pro. 19811997

Clint Malarchuk, né le 1er mai 1961 à Grande Prairie en Alberta (Canada), est un ancien gardien de but professionnel de hockey sur glace canadien. Depuis 2011, il est entraineur des gardiens des Flames de Calgary.

Biographie[modifier | modifier le code]

Repêchage[modifier | modifier le code]

En 1981, il est choisi au cours du repêchage d'entrée de la Ligue nationale de hockey par les Nordiques de Québec en 4e ronde, 74e position.

Gardien miraculé[modifier | modifier le code]

Le 22 mars 1989, Clint Malarchuk a subi l'une des plus graves blessures survenues durant un match de hockey. La lame du patin d'un adversaire (Steve Tuttle, des Blues de Saint-Louis) lui a tranché la gorge (veine jugulaire sectionnée). Le gardien a été sauvé par la promptitude et surtout le geste juste du soigneur de l'équipe, Jim Pizzutelli[1]. Beaucoup de spectateurs présents ont été choqués par le spectacle. On a compté sept évanouissements et cinq crises cardiaques. Malarchuk a passé seulement une nuit à l'hôpital, recevant 300 points de suture. Il était de retour sur la glace avec son équipe deux semaines plus tard. Cependant, il n'a jamais retrouvé son rendement habituel, à tel point qu'il a quitté la LNH et a tenté de continuer sa carrière dans la Ligue internationale. Déjà sujet à des problèmes mentaux (crises d'anxiété) depuis sa jeunesse, il souffre de dépression et de trouble obsessionnel compulsif à la suite de son accident et abandonne sa carrière de joueur en 1996, devenant entraîneur assistant[1].

Cet accident a aussi eu pour conséquence de rendre le port d'une protection du cou obligatoire dans la LNH.

La presse rapporte que Malarchuk se remet d'un coup de feu sous le menton, reçu le 7 octobre 2008. Les rapports sont contradictoires sur la nature de l'incident, à savoir si ce fut accidentel ou une tentative de suicide[2].

Carrière en club comme gardien[modifier | modifier le code]

Carrière en club comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Clint Malarchuk, the survivor, dans Sportsnet Magazine, 3 mai 2012
  2. (fr) Malarchuk aurait tenté de se suicider sur RDS.ca