George Sullivan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sullivan.

George Sullivan

Description de l'image  1960 Topps George Sullivan.JPG.
Surnom(s) Red
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 24 décembre 1929,
Peterborough (Canada)
Entraîneur retraité
A entraîné Beavers de Kitchener-Waterloo (EPHL)
Clippers de Baltimore (LAH)
Rangers de New York (LNH)
Penguins de Pittsburgh (LNH)
Capitals de Washington (LNH)
Activité 1961 – 1964
1968-69
1974-75
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la Gaucher
Carrière pro. 19491963

George James Sullivan aussi appelé « Red » Sullivan (né le 24 décembre 1929 à Peterborough dans l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace de la ligue nationale de hockey puis un entraîneur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en junior avec les Teepees de Saint Catharines, équipe de l'Association de hockey de l'Ontario, aujourd'hui Ligue de hockey de l'Ontario avant de signer son premier contrat avec les Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey. Il joue quelques matchs avec les Bruins au cours de la saison 1949-50 avant de finir la fin de la saison dans la Ligue américaine de hockey avec les Bears de Hershey[1]. Pendant quelques saisons, il va passer la majeure partie du temps dans la LAH et ne jouer que quelques matchs dans la LNH. Il doit attendre la saison 1951-52 pour jouer une soixantaine de matchs dans la LNH mais il ne réussit pas à se faire une place dans l'effectif de l'équipe.

Il retourne donc jouer dans la LAH avec les Bears et lors de la saison 1953-54, il remporte le trophée John B. Sollenberger du meilleur pointeur de la saison régulière inscrivant 119 points[2]. Lors de cette même saison, il est également sélectionné dans la première équipe type de la saison et logiquement il reçoit le trophée Les Cunningham du meilleur joueur de la saison[3].

Le 10 septembre 1954, il est vendu aux Blackhawks de Chicago pour qui il jouera deux saisons avant de prendre la direction des Rangers de New York[1]. En 1957, il devient le nouvel capitaine de l'équipe et occupera le poste jusqu'à la fin de la saison 1960-61[4]. Au cours de sa carrière, il est sélectionné à plusieurs reprises pour le Match des étoiles de la LNH : en 1955, 1956, 1958, 1959 et 1960[5]. Au cours d'un match contre les Canadiens de Montréal, il subit une charge de Doug Harvey, défenseur des Canadiens, qui lui enfonce la crosse dans le ventre. La palette de la crosse vient alors lui perforer la rate. Ne se rendant pas compte de la situation, Sullivan va vouloir continuer à jouer puis finalement sera évacué à l'hôpital où les derniers sacrements lui sont données. Finalement, il va survivre et pourra faire son retour dans la LNH avec les Rangers[6].

En 161, il décide de devenir entraîneur en ligue mineur et va occuper le double poste d'entraîneur et de joueur pour les Beavers de Kitchener-Waterloo de la Eastern Professional Hockey League pour la saison 1961-62 puis pour les Clippers de Baltimore lors de la saison 1962-63 de la LAH[5].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Sullivan devient l'entraîneur des Rangers à partir de la moitié de la saison 1962-63 en remplacement de Muzz Patrick[7]. Il occupe alors ce poste pendant trois ans en gagnant seulement 58 matchs sur les 196 joués[5].

En 1967, Sullivan est engagé par Jack Riley pour devenir le premier entraîneur de la nouvelle franchise des Penguins de Pittsburgh qui prend place dans la LNH suite à l'expansion de celle-ci. L'équipe 1967-68 des Penguins est alors composée de onze anciens joueurs des Rangers pour former l'ossature de l'équipe ainsi que de joueurs des Hornets de Pittsburgh, ancienne équipe de Pittsburgh de la LAH supprimée pour laisser de la place aux Penguins[6]. Les premières couleurs des maillots des Penguins sont le blanc, le bleu clair et le bleu foncé et avec simplement écrit dessus PITTSBURGH en diagonale. Les couleurs viennent de l'équipe des Argonauts de Toronto du Football canadien, équipe dont était fan Riley alors que l'écriture en diagonale a été avancée par Sullivan[6].

À la surprise générale, le premier match, joué contre les Canadiens, ne sera pas aussi facile que prévu pour la plus vieille franchise de la LNH. Finalement, les Canadiens vont remporter le premier match uniquement sur le score de 2 buts à 1[6]. Les Penguins manquant les séries lors de leurs deux premières saisons, Sullivan est remplacé à l'issue de la saison 1968-69 par Red Kelly[8]. Au cours de la première saison des Capitals de Washington en 1974, il effectue un court passage derrière le banc de l'équipe : Jim Anderson est le premier entraîneur de l'équipe et au bout de 54 matchs, Anderson est remplacé par Sullivan. Sullivan était alors recruteur pour l'équipe et accepte de prendre le poste suite à une sollicitation de Milt Schmidt[9]. Ce dernier va alors entraîner les Capitals pour 19 matchs et seulement deux victoires[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires[11]
 PJ  B   A  PTS PUN  PJ  B   A  PTS PUN
1947-48 Teepees de Saint Catharines OHA 26 10 12 22 34          
1949-50 Bears de Hershey LAH 51 10 30 40 36          
1949-50 Bruins de Boston LNH 3 0 1 1 0          
1950-51 Bears de Hershey LAH 70 28 56 84 36 6 1 2 3 0
1950-51 Bruins de Boston LNH         -- 2 0 0 0 2
1951-52 Bruins de Boston LNH 67 12 12 24 24 7 0 0 0 0
1952-53 Bears de Hershey LAH 36 10 40 50 18          
1952-53 Bruins de Boston LNH 32 3 8 11 8 3 0 0 0 0
1953-54 Bears de Hershey LAH 69 30 89 119 54 11 2 7 9 4
1954-55 Blackhawks de Chicago LNH 69 19 42 61 51          
1955-56 Blackhawks de Chicago LNH 63 14 26 40 58          
1956-57 Rangers de New York LNH 42 6 17 23 36 5 1 2 3 4
1957-58 Rangers de New York LNH 70 11 35 46 61 1 0 0 0 0
1958-59 Rangers de New York LNH 70 21 42 63 56          
1959-60 Rangers de New York LNH 70 12 25 37 81          
1960-61 Rangers de New York LNH 70 9 31 40 66          
1961-62 Beavers de Kitchener-Waterloo EPHL 61 16 46 62 81 7 1 6 7 4
1962-63 Clippers de Baltimore LAH 31 14 22 36 25          
Totaux LNH 556 107 239 346 441 18 1 2 3 6

Statistiques d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue Rôle M V D N  %V Classement fin saison Résultat des séries
1961-62 Beavers de Kitchener-Waterloo EPHL Joueur -Entraîneur chef 70 36 24 10 51 % 3e de la ligue  
1962-63 Clippers de Baltimore LAH Joueur -Entraîneur chef N'a pas fini la saison à la tête de l'équipe
1962-63 Rangers de New York LNH Entraîneur chef 36         5e de la ligue Non qualifiés
1963-64 Rangers de New York LNH Entraîneur chef 70 22 38 10 31 % 5e de la ligue Non qualifiés
1964-65 Rangers de New York LNH Entraîneur chef           N'a pas fini la saison à la tête de l'équipe
1967-68 Penguins de Pittsburgh LNH Entraîneur chef 74 27 34 13 36 % 5e de la conférence de l'Ouest Non qualifiés
1968-69 Penguins de Pittsburgh LNH Entraîneur chef 76 20 45 11 26 % 6e de la conférence de l'Ouest Non qualifiés
1974-75 Capitals de Washington LNH Entraîneur chef 19 2 17 0 11 % N'a pas fini la saison à la tête de l'équipe

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/.
  2. (en) Récipiendaire du trophée Sollenberg sur http://www.ahlhalloffame.com/.
  3. (en) Récipiendaire du trophée Cunningham sur http://www.ahlhalloffame.com/.
  4. (en) Liste des capitaines de l'équipe des Rangers sur http://rangers.nhl.com/.
  5. a, b et c (en) Fiche de carrière sur http://rangers.nhl.com.
  6. a, b, c et d (en) Joe Starkey, Tales from the Pittsburgh Penguins, Sports Publishing Llt., 2006 (ISBN 1-58261-199-8)
  7. (en) Article sur Red Sullivan sur http://rangers.nhl.com/.
  8. (en) Liste des entraîneurs des Penguins sur http://www.pittsburghhockey.net/.
  9. (en) Entretien avec Ron Lalonde sur http://capitals.nhl.com/.
  10. (en) Liste des entraîneurs des Capitals pour la saison 1974-75 sur http://www.hockeydb.com/.
  11. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]