Parti ouvrier français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti ouvrier, plus tard renommé Parti ouvrier français (POF), est un parti politique français de la Troisième République, le premier parti marxiste en France, qui a existé de 1882 à 1902.

Parti révolutionnaire, son but était d'abolir le capitalisme et de fonder une société socialiste, puis communiste.

Histoire du Parti ouvrier[modifier | modifier le code]

En 1878, le Congrès ouvrier de Lyon se constitue en parti, la Fédération du parti des travailleurs socialistes de France (FPTSF). Une première scission intervient dès 1881, lorsqu'Édouard Vaillant, d'inspiration blanquiste, fonde le Comité révolutionnaire central (CRC). Une seconde scission intervient en 1882 à la suite du Congrès ouvrier de Saint-Étienne. Elle oppose les « possibilistes », socialistes réformistes d'inspiration proudhonienne, qui forment la Fédération des travailleurs socialistes, et les guesdistes, d'inspiration marxiste, dont les 23 délégués se retirent du congrès. Ils se rassemblent à Roanne en septembre 1882 et créent le Parti ouvrier français (POF).

Le Nord, le Pas-de-Calais, la Loire et l'Allier sont les principaux bastions du POF.

Principaux membres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La naissance du Parti ouvrier français : correspondance inédite de Paul Lafargue, Jules Guesde, José Mesa, Paul Brousse, Benoît Malon, Gabriel Deville, Victor Jaclard, Léon Camescasse et Friedrich Engels, réunie par Emile Bottigelli, Paris : Ed. Sociales, 1981
  • WILLARD C., Le Mouvement socialiste en France, 1893-1905. Les guesdistes, Ed. sociales, 1965.
  • VERLHAC J., La formation de l’unité socialiste (1898-1905), L’Harmattan, 1997 (réed. d'un mémoire paru en 1947).

Liens externes[modifier | modifier le code]