Marie Windsor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie Windsor

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En 1954

Nom de naissance Emily Marie Bertelson
Naissance 11 décembre 1919
Marysvale, Utah
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 10 décembre 2000 (à 80 ans)
Beverly Hills (Los Angeles)
États-Unis
Profession actrice
Films notables L'Enfer de la corruption

Marie Windsor, née Emily Marie Bertelson le 11 décembre 1919 à Marysvale (Utah) et décédée à Beverly Hills (Californie) le 10 décembre 2000, est une actrice américaine. Elle fut consacrée « Reine de la série B » par le public et la critique des années 1940, tout comme Fay Wray, Lucille Ball ou Ida Lupino.

Biographie[modifier | modifier le code]

Miss Utah en 1937[1], la jeune femme monte à New York pour y suivre l'enseignement de la comédienne d'origine russe Maria Ouspenskaïa, adepte des théories de Stanislavski, père de la méthode de l’Actors Studio. Après quelques années passées à cachetonner dans des troisièmes rôles, apparitions et autres silhouettes, souvent non crédités au générique, la reconnaissance vient avec son rôle de femme fatale dans un film noir, L'Enfer de la corruption (Abraham Polonsky, 1948), aujourd'hui considéré comme un classique, avant de s'imposer dans ce genre (voir filmographie). Elle joua également beaucoup pour la télévision, notamment dans d'innombrables shows et séries populaires (Maverick, Rawhide, Bonanza, L'Incroyable Hulk, Arabesque)

Après avoir déserté les plateaux de cinéma et de télé, Marie Windsor se consacra à sa passion pour la peinture et la sculpture. En 1999, elle fut nominée par l'American Film Institute pour apparaître parmi les 50 plus grands stars du cinéma américain de tous les temps[2].

Elle se maria deux fois, une première fois avec Ted Steele[3], puis avec Jack Hupp, membre de l’équipe nationale de basket-ball en 1936. Ce dernier, avec lequel elle eut un fils, fut ajouté au Athletic Hall of Fame de l’Université de Californie du Sud en 2007[4]. Ils sont enterrés dans l'Utah, à Marysvale.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie de Marie Windsor », sur Answers (consulté le 9 janvier 2009)
  2. (en) Mary Windsor sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Ronald Bergan, « Marie Windsor : Glamorous actress famed for bad-girl roles », sur Guardian,‎ 23 janvier 2001 (consulté le 9 janvier 2009)
  4. (en) « Site de l'université » (consulté le 9 janvier 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]