Bonanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonanza (homonymie).

Bonanza

alt=Description de l'image Michael Landon Dan Blocker Pernell Roberts in Bonanza episode Showdown.jpg.
Titre original Bonanza
Genre Série western
Création David Dortort
Musique Ray Evans & Jay Livingston (générique)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 14
Nb. d'épisodes 430
Durée 45 minutes
Diff. originale 12 septembre 195916 janvier 1973

Bonanza est une série télévisée américaine en 430 épisodes de 45 minutes en couleur, créée par David Dortort et diffusée entre le 12 septembre 1959 et le 16 janvier 1973 sur le réseau NBC. C'est un western destiné à un public familial, qui a connu un succès considérable aux États-Unis, particulièrement entre 1964 et 1967[1]. Ses 14 saisons en font la deuxième plus longue série télévisée western après Gunsmoke (20 saisons).

En France, la série a été diffusée à partir du 6 janvier 1965 sur la première chaîne de l'ORTF. Rediffusion à partir de 1988 dans l'émission Vive la télé sur La Cinq. Puis, du 9 janvier 1991[2] au 15 mars 1991[3] sur La Cinq.


Synopsis[modifier | modifier le code]

La série se déroule à la fin du XIXe siècle (après la guerre de Sécession) dans une petite ville (née du Gold Rush) du Nevada, Virginia City, et dans le ranch de la famille Cartwright, le Ponderosa situé en périphérie. La famille est formée d'un veuf, Ben Cartwright, et des trois fils qu'il a eu de trois mariages différents. L'action, comme celle de la plupart des séries télévisées western[4], est déclenchée par l'arrivée de visiteurs venus de l'extérieur, « qui viennent troubler l'harmonie organique du ranch et de la ville »[5], et résolue par l'intervention de la famille Cartwright. La seule source de tension interne est la façon dont les habitants de Virginia City, définis comme de braves gens, sont susceptibles de céder au mal, contrairement aux Cartwright, moralement supérieurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Bonanza.

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Malheureusement, en 1965, et ensuite lors de la diffusion sur Antenne 2 puis sur La Cinq en 1986, il n'y eut qu'une soixantaine d'épisodes doublés en français. Mais au début des années 1990, pour une diffusion sur le réseau câblé et les chaînes thématiques, un grand nombre d'épisodes supplémentaires furent doublés. À ce jour, 203 épisodes sont disponibles en version française doublée.
  • Stephen King fait référence à cette série dans son livre Les Régulateurs, écrit sous le pseudonyme de Richard Bachman.
  • Le générique a été composé par Jay Livingston et Ray Evans. Il démarre invariablement avec la carte de la région de Ponderosa, qui brûle en dévoilant les images de la série. Le thème instrumental est l’un des plus célèbres des séries de western. Johnny Cash en a lui-même enregistré une version[6].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Buxton, p. 30
  2. [1] sur humanite.fr, 6 octobre 2013
  3. [2] sur humanite.fr, 6 octobre 2013
  4. Buxton, p. 29
  5. Buxton, p. 31
  6. « Bonanza - L'Encyclopédie des séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 21 novembre 2012)
  • Buxton, David, De « Bonanza » à « Miami Vice ». Formes et idéologie dans les séries télévisées, Éditions de l'Espace Européen 1991, p. 27-34, ISBN 2738801277.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Parks, Rita, The Western hero in film and television, Ann Arbor, Michigan, UMI Research Press, 1982.

Liens externes[modifier | modifier le code]