Lignée (Angel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lignée
Épisode de Angel
Titre original Lineage
Numéro d'épisode Saison 5
Épisode 7
Réalisation Jefferson Kibbee
Scénario Drew Goddard
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 12 novembre 2003

Drapeau de la France France : 21 janvier 2005

Chronologie
Précédent Cœur de héros Destin Suivant
Liste des épisodes

Lignée est le 7e épisode de la saison 5 de la série télévisée Angel.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une mission qui a tourné au fiasco et au cours de laquelle il s'est fait attaquer par un cyborg, Wesley se fait sévèrement réprimander par Angel car il avait emmené Fred avec lui et que la jeune femme a été blessée. Peu après, le père de Wesley, Roger Wyndam-Pryce, un homme autoritaire et sarcastique, vient voir son fils pour lui proposer de réintégrer le Conseil des Observateurs qui vient d'être reformé. Wesley présente ensuite son père à l'équipe avant de se rendre au laboratoire pour étudier le corps du cyborg. En faisant cela, Wesley déclenche accidentellement une bombe intégrée au cyborg mais son père réussit à la désamorcer. Un peu plus tard, alors que Spike soupçonne Eve de leur cacher des choses, un commando de cyborgs prend d'assaut l'immeuble. Wesley et son père, qui ont été la cible d'un cyborg, partent mettre à l'abri les livres de magie dans une pièce secrète mais, une fois arrivés là, Roger Wyndam-Pryce assomme brusquement son fils.

Alors que le combat contre les cyborgs tourne à l'avantage de l'équipe d'Angel, Roger attire Angel et Fred sur le toit de l'immeuble. Il pointe alors sur Angel un bâton qu'il a volé dans la pièce secrète et qui est destiné à lui retirer toute volonté. Wesley apparaît alors sur le toit et parvient à subtiliser l'artefact à son père, qu'il accuse d'être de mèche avec les cyborgs. Il tente de le raisonner mais, lorsque son père menace Fred de son arme, Wesley l'abat sans hésitation, pour découvrir juste après que c'était lui aussi un cyborg. Wesley, malgré les tentatives de réconfort apportées par Angel et Spike, se sent mal car il était vraiment persuadé que c'était son père et qu'il l'a quand même abattu sans hésiter. Fred vient ensuite le voir pour le remercier de l'avoir sauvée mais, au moment où il va se passer quelque chose entre eux, Knox les interrompt pour ramener Fred chez elle. Wesley la laisse partir et appelle son père en Angleterre.

Références internes[modifier | modifier le code]

Plusieurs allusions à des événements se rapportant à la série Buffy contre les vampires sont faites : Spike fait un commentaire sur le sexe avec les robots qui serait plus fréquent qu'on ne le pense, allusion à ses propres relations avec le Buffybot dans l'épisode La Quête ; Roger Wyndam-Pryce évoque la destruction du Conseil des Observateurs, survenue dans l'épisode Le Sceau de Danzalthar ; et Spike révèle à Wesley qu'il a tué sa mère, événements survenu dans un flashback de l'épisode Un lourd passé.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode est centré sur le personnage de Wesley Wyndam-Pryce. Brian Ford Sullivan, du site Futon Critic, classe l'épisode à la 32e place des meilleurs épisodes de séries télévisées de 2003, notant qu'il permet une nouvelle fois de voir combien le personnage de Wesley a évolué au cours des années et qu'il intègre enfin à l'histoire « ses sentiments secrets envers Fred quand il tue littéralement le père pour elle »[1]. Noel Murray, du site A.V. Club, évoque une étude parfaite du personnage de Wesley, un « tournant dans la saison » avec un rebondissement qu'il attendait, la trahison de Roger Wyndam-Pryce, mais les suivants qu'il n'avait pas du tout anticipé[2]. La BBC salue la « relation délicate » entre Wesley et son père, l'interprétation de Roy Dotrice dans ce dernier rôle et l'aspect des cyborgs mais regrette que le final ne soit pas assez audacieux[3]. Pour le site Critically Touched, qui lui donne la note maximale de A+, c'est un « épisode-clé » pour Wesley, où « le scénario est au service du personnage » et qui est « parcouru d'une grande tension, de bonnes scènes d'action, de confrontations spectaculaires, d'un bon jeu d'acteur et d'occasionnels traits d'esprit blessants »[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brian Ford Sullivan, « The 50 Best Episodes of 2003 - #40-31 », sur The Futon Critic (consulté le 27 avril 2012)
  2. (en) Noel Murray, « Lineage », sur A.V. Club (consulté le 7 juin 2013)
  3. (en) « Lineage - Review », sur BBC (consulté le 18 septembre 2013)
  4. (en) « Lineage », sur criticallytouched.com (consulté le 7 juin 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]