Les Dieux du stade (calendrier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Dieux du stade.

Les Dieux du Stade est une série de calendriers composés de photos érotiques artistiques des membres du Stade français, un club de rugby à XV français. Au fil des années, le calendrier accueillit divers invités d’autres clubs de rugby, ainsi que des athlètes d’autres sports (football, handball, athlétisme, judo, lutte, boxe, natation...) qui acceptent de poser nus. La qualité artistique des photos ainsi que les poses érotiques ont fait de ce calendrier un succès auprès des amatrices et amateurs de beaux mâles sportifs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si le premier calendrier fut publié en 2001, ce n’est qu’en 2004 qu’il prit son envol au niveau international grâce à la sortie en DVD de son making of. Le making of des calendriers 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 sont tous sortis en DVD (voir liens externes).

Une partie des bénéfices des ventes est reversée à des associations caritatives.

Selon Max Guazzini, Président du Stade français, chaque joueur touche 5 000 € pour poser pour une photo[1].

Le succès grandissant du calendrier est allé de pair avec la montée d'une certaine polémique quant au caractère très érotique des photos. La sortie en septembre 2006 du calendrier daté de 2007 a été couronnée de succès, puisque plus de 200 000 exemplaires du calendrier se sont vendus. Mais le caractère trop osé de certains clichés a semblé détourner une partie de la clientèle venue uniquement par attrait pour le rugby. En réaction, le calendrier daté de 2008 fut plus sage et plus consensuel.

Lors de l'émission Répliques d'Alain Finkielkraut du 27 janvier 2007 sur le thème Rugby d'hier, rugby d'aujourd'hui, André Boniface déclarait à propos du calendrier : « Je ne regarderai jamais ça. […] On n'aurait même pas osé me le demander. […] Je trouve ça malsain. Quand je me présentais dans un vestiaire à un journaliste, je mettais toujours une serviette autour de moi. » Autres temps, autres mœurs…

Pour l'édition 2013, Sophie Hélard, ancienne pensionnaire du Crazy Horse Saloon, est la deuxième femme à poser dans le calendrier. La première étant présente sur l'édition 2002.[2]. Des joueurs du TOP 14, de PRO D2, de Fédérale 1, des judokas, des hockeyeurs sur gazon, des boxeurs, des lutteurs, des nageurs et des athlètes y posent. Deux joueurs de l’équipe de France de football : Gaël Clichy de Manchester, Champion d’Angleterre et Rio Mavuba de Lille.

Photographes participants[modifier | modifier le code]

Joueurs participants[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]


F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X-Y-Z[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Midi Olympiquemag, no 84, février 2007
  2. Une femme nue avec les Dieux du stade, Le Figaro, 3 octobre 2012.
  3. stade.fr, actualités: brèves, 4 juin 2008
  4. http://www.stade.fr/actualite/toute-l-actualite

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]