Loïc Pietri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loïc Pietri Judo pictogram.svg
Loïc Piétri cropped.jpg
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 27 août 1990 (24 ans)
Lieu de naissance Nice (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Palmarès
Or Arg. Bro.
Championnats du monde 1 0 1
Championnats du monde junior 1 0 0
Championnats d'Europe 0 1 1
Championnats d'Europe junior 1 0 0
Meilleurs résultats en Grands Chelems
Tournoi Paris Moscou Rio Tokyo
Résultat médaille d'argent : 1 médaille d'argent : 1

Loïc Pietri (né le 27 août 1990 à Nice) est un judoka français. Originaire de l'arrière-pays niçois et de Corse, il a vécu toute sa jeunesse à Nice avant de partir pour Paris pratiquer le judo à haut niveau et intégrer l'équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence le judo à l'âge de 6 ans au Judo Club de Monaco avec, pour professeur, son père Marcel Pietri, ancien international de judo (vice-champion d’Europe et vainqueur du Tournoi de Paris).

Il intègre par la suite la section Pôle Espoirs Nice du lycée du Parc-Impérial. En 2005 et 2006, il obtient trois titres de champion de France cadets (UNSS & Fédéral). Trois ans plus tard, en 2009, quelques mois après avoir intégré l'INSEP et signé dans son nouveau club, l'Olympique Judo Nice, il confirme son potentiel en devenant successivement, lors de la même saison, champion de France, champion d'Europe et champion du Monde dans la catégorie juniors.

En septembre 2010, il participe à son premier championnat du Monde chez les seniors, au Japon, où il se hisse en huitième de finale en battant notamment le Coréen Song Dae-nam, mais il se blesse contre le japonais Masahiro Takamatsu (en). Il est alors éloigné des tapis pour quelques mois.

En 2011 en équipe de France, il termine second aux championnats d'Europe par équipe. Il remporte en début d'année sa première Coupe du Monde à Varsovie, ce qui lui offre une sélection pour les championnats d’Europe et du Monde organisés à Paris.

En septembre 2011, lors des championnats du Monde à Paris, il se hisse en demi-finale en battant le champion du Monde 2005 Guillaume Elmont au deuxième tour. Lors de sa demi-finale, il perd face au champion du monde en titre et vice-champion Olympique, Kim Jae-bum, puis face à Sergiu Toma (en) dans le combat pour la troisième place. Il se classe finalement 5e, pour sa deuxième participation, et se place parmi les favoris pour obtenir une place aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

En fait, la saison pré-olympique 2012 ne se déroule pas à son avantage. Après une succession de blessures, ses résultats sont moyens. Il ne parvient à décrocher qu'une place de troisième au Grand prix de Düsseldorf tandis que son partenaire en équipe de France, Alain Schmitt, termine deux fois second lors des grands prix d'Amsterdam et de Düsseldorf. Finalement, Loïc Pietri est remplaçant dans la catégorie des moins de 81 kg pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012.

En 2013, pour le début de la nouvelle olympiade, Loïc Pietri change de club et signe à l'ACBB, où il confirme sa progression en remportant sa première victoire en Grand Prix à Samsun. Il assure ainsi sa place de titulaire pour les championnats d’Europe à Budapest. Lors de ces championnats, où il n'a que 22 ans, il obtient une médaille de bronze.

Aux Championnats du monde de judo 2013 à Rio de Janeiro, il est sacré champion du monde en battant en finale le Géorgien Avtandil Tchrikishvili[1] par waza-ari. Il devient ainsi le 10e judoka masculin français à devenir champion du monde et le 1er dans la catégorie des moins de 81 kg.

Trois mois après avoir décroché l’or des Championnats du monde, à Rio de Janeiro,  Loïc Pietri a renoué avec la compétition en montant sur la deuxième marche du podium du Grand Chelem de Tokyo. Une belle performance pour sa reprise à la compétition.

Deux mois après, Loïc Pietri a remporté à nouveau une très belle médaille d’Argent au Tournoi International de la Ville de Paris au Palais Omnisport de Paris Bercy.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2005 Championnat de France cadet Paris 1er -50 kg
2006 Championnat de France cadet Paris 1er -60 kg
2008 Championnat de France junior Paris 2e -81 kg
2009 Championnat de France junior Paris 1er -81 kg
2009 Championnat d'Europe junior Yerevan 1er -81 kg
2009 Championnat du monde junior Paris 1er -81 kg
2010 Championnat du monde Tokyo NC -81 kg
2011 World Cup Varsovie 1er -81 kg
2011 Championnat du monde Paris 5e -81 kg
2011 World Cup Liverpool 3e -81 kg
2012 World Cup Oberwart 3e -81 kg
2012 Grand prix Düsseldorf 3e -81 kg
2013 Grand prix Samsun 1er -81 kg
2013 Championnat d'Europe Budapest 3e -81 kg
2013 Championnat du monde Rio de Janeiro 1er -81 kg
2013 Grand slam Tokyo 2e -81 kg
2014 Grand slam Paris 2e -81 kg
2014 Championnat d'Europe Montpellier 2e -81 kg
2014 Championnat du monde Tcheliabinsk 3e -81 kg

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Piétri champion du monde ! », sur lequipe.fr,‎ 29 août 2013 (consulté le 29 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]