Gerhard Vosloo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vosloo.

Gerhard Vosloo

alt=Description de l'image Gerhard Vosloo 01.jpg.
Fiche d'identité
Naissance 10 mai 1979 (35 ans)
à Pretoria (Afrique du Sud)
Taille 1,88 m (6 2)
Position Troisième ligne aile
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2004-2006
2006-2008
2008-2011
2011-2014
2014-
Lions
Castres olympique
CA Brive
ASM Clermont
RC Toulon
26 (20)[1]
45 (30)[1]
57 (35)[1]
61 (65)[1]
0 (0)[1]


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 17 juin 2014.

Gerhard Vosloo est un joueur de rugby à XV français d'origine sud-africaine né le 10 mai 1979 à Pretoria. Il évolue au poste de troisième ligne au sein des clubs des Lions de Johannesburg, des clubs français du Castres olympique, du CA Brive, de l'ASM Clermont, puis du RC Toulon, qu'il rejoint en 2014.

Biographie et vie personnelle[modifier | modifier le code]

Gerhard Vosloo avec le CA Brive en août 2008

Entraîné par son père, il exerce la lutte jusqu'à l'âge de 16 ans et remporte les titres de champion d'Afrique du Sud dans les catégories de jeunes de 1991 à 1995[2].

Le 16 mars 2013, il prend la nationalité française avec sa femme et ses deux enfants, Lara et Gerhard Jr.[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Ce natif de Pretoria commence sa carrière au sein de l'équipe des Cats, en Super 12, dans lequel il reste quatre ans.

En 2006, Gerhard Vosloo choisit le club du Castres olympique pour participer au Top 14.

Il y reste deux saisons avant de rejoindre l'effectif du CA Brive, où il reste trois saisons. Son entraîneur Laurent Seigne en fait un élogieux portrait : « Il possède toutes les qualités du rugbyman moderne, la première fois que je l'ai vu, il m'a tout de suite étonné par son adresse et son dynamisme. De plus, quel défenseur[4] ! ».

En 2011, il intègre le club champion de France : l'ASM Clermont Auvergne. Cependant, longtemps épargné par les blessures jusque là, il rate la demi-finale de la Coupe d'Europe face au Leinster, puis la fin de la saison 2011-2012 pour être opéré des adducteurs, ainsi que le début de la saison 2012-2013, lors de laquelle il est en convalescence et récupère également d'une fracture de fatigue[5]. De retour dans l'effectif clermontois, il dispute le quart de finale de la Coupe d'Europe face au club français de Montpellier, mais doit de nouveau déclarer forfait pour la demi-finale face au Munster[6]. Bien que longtemps incertain, il dispute la finale de cette compétition, finale perdue face au Rugby club toulonnais sur le score de 16 à 15[7]. Il est absent lors de la demi-finale perdue du championnat face au Castres olympique. Son bilan en championnat est de huit rencontres disputées, et deux essais marqués[8].

Son importance au sein de l'effectif clermontois se matérialise lors de la saison suivante du Top 14, avec 22 matchs disputés, dont 17 en tant que titulaire[9]. Il réussit cinq essais. Il dispute également six matchs de Coupe d'Europe, dont la demi-finale perdue face aux Saracens. Dans cette compétition, il réussit deux essais.

En 2014, à 34 ans, le staff du club auvergnat ne souhaite pas ler conserver et il signe pour deux ans au RC Toulon[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Fiche joueur Vosloo Gerhard », sur www.itsrugby.fr (consulté le 17 juin 2014)
  2. Jérôme Fredon, Midi olympique du vendredi, n°242 du 10 au 12 septembre 2010, p.25
  3. Valéry Lefort, « Gerhard Vosloo et toute sa famille ont choisi la nationalité française et la vie chez nous », sur lamontagne.fr,‎ 16 mars 2013 (consulté le 17 juin 2014)
  4. Bastien Aubert, « Brive joue les gros bras », sur lefigaro.fr,‎ 2009 (consulté le 17 juin 2014)
  5. « Vosloo a les crocs », sur lequipe.fr,‎ 26 avril 2013
  6. « H Cup - Clermont: Gerhard Vosloo forfait face au Munster », sur rugbyrama.fr,‎ 26 avril 2013
  7. « Rugby - H Cup : Toulon champion d'un point face à Clermont », sur lepoint.fr,‎ 18 mai 2013
  8. « La Saison 2012-2013 de Gerhard Vosloo », sur lnr.fr
  9. « La Saison 2012-2013 de Gerhard Vosloo », sur lnr.fr
  10. Maxime Raulin, « Vosloo deux ans à Toulon », sur lequipe.fr,‎ 2014 (consulté le 17 juin 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]