Kevin Ayers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ayers.

Kevin Ayers

Description de cette image, également commentée ci-après

Kevin Ayers en 1974

Informations générales
Naissance
Herne Bay, Kent
(Angleterre, Royaume-Uni)
Décès (à 68 ans)
Montolieu
(Aude, France)
Genre musical Rock
Instruments Guitare, basse
Années actives 1969-2007
Labels Harvest, Island

Kevin Ayers (né le à Herne Bay, Kent, Angleterre, et mort le à Montolieu, en France) est un guitariste, bassiste et chanteur britannique.

Il est le premier bassiste de Soft Machine, groupe qu'il quitte après le premier album (il est remplacé par Hugh Hopper) et l'épuisante tournée US en première partie de Jimi Hendrix. De cette période, il a été le compositeur le plus prolifique.

Au cours de sa carrière solo, il signe quelques albums qui ont reçu un bon accueil (Joy of a Toy ou Whatevershebringswesing, par exemple). Avec l'album Shooting at the Moon, il révèle Mike Oldfield au sein de son groupe The Whole World.

Toute son œuvre oscille entre comptines, improvisations dans la veine psychédélique, humour dada et chansons de crooners que son magnifique timbre de basse lui autorise. Il participe brièvement à une formation du groupe Gong de son vieux copain Daevid Allen avec lequel il avait fondé en 1966 Soft Machine.

Septembre 2007 voit la sortie d'un nouvel album Unfairground, suivie d'une tournée dans le monde entier.

Il résidait en France, à Montolieu, dans l'Aude, où il meurt pendant son sommeil le [1].


Discographie[modifier | modifier le code]

  • Joy of a Toy (Harvest, novembre 1969)
  • Shooting at the Moon (Harvest, octobre 1970)
  • Whatevershebringswesing (Harvest, janvier 1972)
  • Bananamour (Harvest, mai 1973)
  • The Confessions of Dr. Dream and Other Stories (Island, mai 1974)
  • June 1, 1974 (Island, juin 1974): disque en public avec John Cale, Brian Eno, Nico et l'apparition de Robert Wyatt et Mike Oldfield.
  • Sweet Deceiver (Island, mars 1975)
  • Yes We Have No Mañanas (So Get Your Mañanas Today) (juin 1976)
  • Odd Ditties (1976) (a collection of rarities and unreleased tracks)
  • Rainbow Takeaway (avril 1978)
  • That's What You Get Babe (février 1980)
  • Diamond Jack and the Queen of Pain (juin 1983)
  • Déjà...Vu (1984)
  • As Close As You Think (juin 1986)
  • Falling Up (février 1988)
  • Still Life with Guitar (février 1992)
  • Alive In California (enregistrements public à Los Angeles et San Francisco en 1993, 1998 et 2000) (Box-O-Plenty Records, November 2004)
  • Unfairground (septembre 2007)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le cofondateur, du groupe mythique Soft Machine, décède dans l'Aude », sur midilibre.fr,‎ 20 février 2013 (consulté le 20 février 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]