École de Canterbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'école de Canterbury (The Canterbury Scene) regroupe plusieurs artistes de rock progressif et psychédélique anglais de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Parmi les principaux membres de cette « école », on peut citer Robert Wyatt, Daevid Allen, et Hugh Hopper.

Ce nom proviendrait de l'origine des musiciens ayant lancé le mouvement, provenant du campus de l'université de Cantorbéry (à l'exception notable de Daevid Allen). La scène de Canterbury est largement occupée par des groupes partageant un grand nombre de musiciens. S'ils ne sont pas toujours liés par une grande similarité musicale, ils partagent une étrangeté, des touches de psychédélisme, des paroles obscures (forts liens avec le dadaïsme et la pataphysique) ou bien délirantes, et l'utilisation de l'improvisation issue du jazz, tout en gardant un aspect « pop ».

À noter que le « style » de l'École de Canterbury n'a pas été pratiqué uniquement par des musiciens anglais, par exemple Supersister et Ekseption étaient néerlandais, de même que le groupe Area était italien, Moving Gelatine Plates français, un groupe japonais fut compris aussi dans le mouvement, Mr Sirius.

Exemples de groupes[modifier | modifier le code]

Groupes psychédéliques ou expérimentaux[modifier | modifier le code]

Groupes rock, pop rock, ...[modifier | modifier le code]

Groupes à influences jazz rock[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]