Damon Albarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Damon (homonymie).

Damon Albarn

Description de cette image, également commentée ci-après

Damon Albarn 2013.

Informations générales
Nom Damon Albarn
Naissance (46 ans)
Whitechapel (Grand Londres)
Activité principale Musicien, chanteur, auteur-compositeur
Genre musical Alternative rock, indie rock, britpop, pop rock, electro
Instruments Voix, clavier, guitare, violon, vibraphone, melodica, piano
Années actives 1988 - présent
Labels Parlophone, Food, Virgin, EMI, Honest Jon's
Site officiel blur.co.uk
gorillaz.com
thegoodthebadandthequeen.com

Damon Albarn, né le à Whitechapel, est un musicien anglais. Il est le chanteur, pianiste et souvent compositeur des groupes Blur, Gorillaz et The Good, the Bad and the Queen. Il est aussi le créateur des opéras Monkey, Journey to the West, avec Jamie Hewlett et, plus récemment, Dr Dee: An English Opera.

Biographie[modifier | modifier le code]

Damon Albarn a vu le jour à Whitechapel dans une famille d'artistes bohèmes. Son père, Keith Albarn, a notamment été manager de Soft Machine, présentateur d'un des premiers talk-show de la BBC (Late Night Line-Up), directeur d'une école d'art... Sa mère, Hazel, était décoratrice de théâtre. Il a une sœur née en 1971, Jessica.

Il vit jusqu'à l'âge de 10 ans dans une maison victorienne à Leytonstone, East London avant que la famille ne déménage pour Colchester, dans une maison du XIVe siècle où trônent des chaises en plastique bizarres offertes par Cat Stevens au père de Damon.

Les débuts[modifier | modifier le code]

À Colchester, il passe son temps à écouter des groupes tels que les Jam, ou encore Madness et les Specials, il va découvrir à cette époque les Kinks. Mais son amour premier va à la musique classique qui ne l'a pas quitté depuis, dans son apprentissage du piano et du violon. The Lark Ascending de Vaughan Williams figure parmi ses morceaux préférés, ce qui va l'amener à composer. Ses talents dans ce domaine valent à l'une de ses partitions d'être remarquée dans le cadre du concours de « jeune compositeur de l'année ».

Malgré ses dons naturels pour la musique, Damon échoue dans cette matière à son baccalauréat et, au lieu de persévérer, choisit de rentrer à l'East 15. Il s'agit d'une école d'art dramatique aux méthodes peu orthodoxes, qui vont vite le faire renoncer. Puis il s'inscrit dans une école d'arts plastiques à Londres. Dans cette période que l'on qualifiera d'hédoniste, Damon travaille de jour comme garçon de courses aux Beat Factories studios, ainsi qu'au Croissant, à Euston. La nuit il compose au studio. Ce qui va le sauver c'est son grand-père, qui va lui avancer 3 000 livres pour réaliser une démo. Il fonde le groupe Seymour en 1989 à Londres avec le guitariste Graham Coxon et le bassiste Alex James. Rejoints par le batteur Dave Rowntree, ils changent leur nom en Blur sur les conseils des dirigeants de Food Records, leur label.

Le succès avec Blur[modifier | modifier le code]

Extraits de leur premier album Leisure, les singles She's So High et There's No Other Way sont bien accueillis. C'est à cette époque que Damon commence une relation avec Justine Frischmann, future leader d'Elastica et ex de Brett Anderson, de Suede ; ceci sera la cause d'une profonde inimitié entre les deux plus grands groupes anglais de cette époque (avant l'arrivée d'Oasis). Pendant deux ans, Blur essaie de s'éloigner de la scène baggy de Manchester en enregistrant le single punk Pop Scene. Ce titre est un échec.

Le groupe sort son deuxième album Modern Life Is Rubbish en 1993, après quelques problèmes avec sa maison de disques qui les force à ajouter les titres For Tomorrow et Chemical World. En 1994, Blur enregistre Parklife avec le single dance pop Girls and Boys. Il signe ensuite l'album pop The Great Escape en 1995 puis prend un tournant radical avec un album éponyme aux sonorités plus américaines en 1997.

Blur a fait son retour en 1999 avec un nouvel opus baptisé 13, à l'ambiance très expérimentale, et dont les titres s'éloignent complètement des tubes britpop qui avaient fait le succès du groupe. À noter : les titres No distance left to run et Tender, témoignages poignants de la tendresse d'Albarn pour Justine. Un silence de 4 ans s'ensuit, puis le départ brutal du guitariste Graham Coxon prècède la sortie du 7e album studio, Think Tank, en 2003, considéré comme l'opus de la maturité, avec notamment le single Out Of Time qui refléte parfaitement le son de cet album. En 2009 le groupe décide de se reformer et amorce une petite série de concert (dont un en France).

Collaborations et autres projets[modifier | modifier le code]

La réalisatrice Antonia Bird confie à Damon Albarn un rôle dans le film Face (1997) avant de le solliciter en 1999 pour composer la bande originale du film Vorace (Ravenous) en collaboration avec Michael Nyman.

Damon Albarn se consacre ensuite au projet Gorillaz avant de reformer Blur. Avec les deux autres membres restants, il signe Think Tank en 2003, produit par Norman Cook. Il travaille également au projet Mali music, avec un album sorti en 2001.

En 2007, il compose un opéra rock inspiré d'un roman chinois de Wu Cheng'en : Monkey, Journey to the West. Ce spectacle a été présenté pour la première fois au Palace Theater de Manchester puis à Paris au théâtre du Châtelet avant d'être présenté, en juillet 2008, au Staatsoper Unter den Linden de Berlin. La conception visuelle a été assurée par Jamie Hewlett et la mise en scène par Chen Shi-Zheng.

En novembre 2008 Il produit le premier extrait du nouvel album d'Amadou & Mariam Welcome to Mali : Sabali.

En septembre 2009, le comité d'organisation des Jeux olympiques de Londres annonce la candidature de Damon Albarn au poste de directeur artistique de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de 2012. En 2008, Jamie Hewlett et Damon Albarn avaient déjà coréalisés un générique pour la BBC à l'occasion des Jeux de Pékin. C'est finalement le réalisateur Danny Boyle qui sera retenu.

En 2010, Damon Albarn est aux claviers sur le titre Me and The Devil de l'album I'm New Here de Gil Scott Heron, la même année, il travaille en collaboration avec de nombreux artistes dont Dan The Automator, Jneiro Jarel, Richard Russell... À Kinshasa en République Démocratique du Congo, le projet est nommé DRC Music et le collectif appelé Kinshasa One Two. Cet album a été créé entièrement en une semaine, sur place.

En 2011, il sort un recueil de chansons composées pour l'opéra Dr Dee an English opera intitulé Dr Dee.

En 2013, il termine l'enregistrement de ce qui sera son 1er album solo, tout en laissant planer le doute sur la sortie d'un nouvel album de son groupe Blur.

Influences[modifier | modifier le code]

Il y a énormément de groupes à citer, d'autant que les influences de Damon Albarn évoluent avec le temps. On peut parler dans un premier temps de son influence classique, avec Vaughan Williams et Erik Satie. De groupes ska et pop comme les Jam, Madness et Specials ; et le songwriting des Kinks et en particulier Ray Davies au moment du mouvement Britpop. Damon Albarn apprécie certains artistes underground Americains tels que Pavement, Sonic Youth. Il apprécie également le son de plus jeunes groupes Britanniques comme The Horrors auquel il a proposé de mixer un single et de collaborer dans le futur.

Autres facettes[modifier | modifier le code]

  • Il a mixé le single Whole New Way du groupe The Horrors.
  • Il a produit l'album El Gusto de l'orchestre algérien de chaâbi.
  • Il serait végétarien.
  • Il a été très hostile à la politique de Georges Bush et a participé à des manifestations contre la guerre en Irak dans la ville de Londres.
  • Il est le fondateur et le propriétaire du label indépendant Honest Jon's.
  • Il est gaucher mais joue de la guitare comme un droitier.
  • Il possédait un anneau d'or de sa mère à l'oreille gauche durant sa période britpop. À présent, il ne l'a plus, ainsi que son collier de perles fantaisie que sa mère a confectionné. Mais il possède à la place une chevalière en or avec trois lions gravés dessus et des bracelets du Mali (qu'il a visiblement perdus dans un show privé à Madrid). Il semblerait qu'en plus du tatouage « Mum » inscrit sur son bras gauche, il en aurait un autre sur le bras droit, un petit cœur avec « Suzi » (sa compagne) et « Missy » (sa fille) inscrit dessus. On peut voir cette image, semble-t-il, dans le single CD Out Of Time, chanson de l'album Think Tank.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Quelques mois après le départ de Justine Frischmann, qui refusait d'avoir des enfants à cette époque, Damon put réaliser son désir de paternité suite à sa rencontre avec Suzy Winstanley, une artiste d'origine cubaine, douée, notamment, pour la mise en scène du Wild Art. De cette union est née le , la petite Missy. Le choix du prénom en revient au papa, rendant ainsi hommage à la rappeuse Missy Elliott.

Damon vit aujourd'hui dans le quartier de Notting Hill, à Londres, mais il est toujours attaché à l'Islande, pays dont il est tombé amoureux durant la période d'écriture de Blur. Il y possède un appartement et des parts dans un bar à Reykjavik, le Kaffibarinn.

Damon a un diplôme honorifique de l'Université de Londres-Est.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Democrazy (14 démos enregistrées dans des chambres d'hôtels - Double album vinyle en édition limitée)
  • 2014 : Everyday Robots

Albums en collaboration[modifier | modifier le code]

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

« Young & Lovely aurait dû être sur Modern Life Is Rubbish. Mais ce n'a pas été le cas et cette putain de Turn It Up s'y est retrouvée à sa place. »

— Select (aout 1995), paragraphe 55

« Être dans Blur m'a permis de voyager et d'entendre la musique faite partout dans le monde. »

« Le Live 8, c'est déplacé et cela perpétue également cette idée que l'Afrique est, en quelque sorte, séparée du reste du monde. »

— BBC Radio 4, juin 2005

« Même les non-conformistes comme Pete Doherty à Londres, par exemple, sont des stéréotypes. Il est à l'opposé du stéréotype clean mais c'est un stéréotype quand même. »

— Arte, novembre 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :