The Soft Machine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Soft Machine

Album par Soft Machine
Sortie décembre 1968
Enregistré avril 1968
Record Plant Studios, New York
Durée 41:30
Genre rock psychédélique, jazz fusion
Producteur Chas Chandler, Tom Wilson
Label Probe

Albums par Soft Machine

The Soft Machine est le premier album officiel du groupe The Soft Machine. Il est sorti en novembre 1968 et fut enregistré entre deux tournées nord-américaines avec le Jimi Hendrix Experience.

Origine de l'album[modifier | modifier le code]

Après la première tournée nord-américaine avec le groupe Jimi Hendrix, le groupe et Hugh Hopper se retrouvent en « congés » à New York avant de repartir. Ils décident donc de profiter de cette petite pause pour enregistrer leur premier album et honorer la première moitié de leur contrat avec P.J. Probe. Mais l'album aurait bien pu n'être jamais sorti. En effet, vers la fin de la deuxième tournée, les choses allaient de moins en moins bien pour le groupe. À la fin de celle-ci, ils prennent la décision de se séparer. Il faudra l'insistance de Probe (avec un argument de force : le contrat de deux albums) pour les faire revenir sur leur décision.

Personnel[modifier | modifier le code]

Groupe
Hors-groupe
  • Hugh Hopper : basse sur Box 25/4 Lid
  • le trio de vocalise féminin The Cake : chœurs sur Why Are We Sleeping

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Hope for Happiness
  2. Joy of a Toy
  3. Hope for Happiness (reprise)
  4. Why Am I So Short?
  5. So Boot If At All
  6. A Certain Kind
  7. Save Yourself
  8. Priscilla
  9. Lullabye Letter
  10. We Did It Again
  11. Plus Belle Qu'une Poubelle
  12. Why Are We Sleeping?
  13. Box 25/4 Lid

Notes[modifier | modifier le code]

  • Les trois premières chansons n'en sont en fait qu'une seule.
  • Les quatrième et cinquième chansons sont en fait I Should've Known. Wyatt avait modifié les paroles le soir juste avant l'entrée en studio.
  • Priscilla est un hommage à Priscilla Scanio, compagne de longue date de Mike Ratledge.
  • Lullabye Letter était autrefois connue sous le nom de Strangest Scene.
  • Box 25/4 Lid fut enregistrée en une seule prise et ce n'est que Ratledge et Hopper qui y jouent. L'improvisation fut en réalité un petit « passe-temps » pour Hopper qui était resté à l'hôtel tout le long de l'enregistrement. Toutefois c'est la première fois que Hopper utilise une pédale fuzz sur une basse.