Steve Hillage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Hillage

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Hillage (Hyde Park, 1974)

Informations générales
Naissance 2 août 1951
Chingford, Londres
(Angleterre, Royaume-Uni)
Genre musical Rock progressif
Rock psychédélique
Instruments Guitare
Années actives 1967-aujourd'hui

Steve Hillage est un musicien et producteur britannique né à Chingford, Londres le 2 août 1951. Il est associé à l'École de Canterbury depuis la fin des années 1960. En plus de ses disques solo, il a fait partie des groupes Uriel, Arzachel, Khan, Gong et System 7.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 60 & 70[modifier | modifier le code]

Encore à l'école, il fonde en 1967-1968 le groupe de blues-rock Uriel, avec Dave Stewart, Mont Campbell et Clive Brooks. Le groupe se sépare en 1968 et les autres membres forment Egg. Ils se reforment cependant sous le nom de Arzachel et sortent un album éponyme en 1969, les musiciens prenant pour l'occasion des pseudonymes. La musique est déjà du rock psychédélique. Hillage a aussi été invité sur l'album de Egg The Civil Surface (1974).

En 1969, Steve entre à l'université de Kent à Canterbury, il devient ami avec les groupes Caravan et Spirogyra, jammant à l'occasion avec eux. Il compose des morceaux et fin 1970, en a suffisamment pour un album. Caravan le présente à leur manager Terry King qui le fait signer avec Deram sur la base d'une démo enregistrée avec Dave Stewart. Début 1971, il forme Khan avec le bassiste/chanteur Nick Greenwood (ex Crazy World Of Arthur Brown). Pip Pyle (futur batteur de Gong et Hatfield and the North) joue sur les premiers concerts. La formation se stabilise avec Dick Heninghem (orgue) et Eric Peachey (batterie), qui tous deux avaient joué sur le disque solo de Greenwood Cold Cuts, enregistré en Californie en 1970 mais sorti en 1972.

Après quelques concerts avec Caravan, Khan commence l'enregistrement de son premier disque en novembre, au moment où Heninghem part et est remplacé par Dave Stewart. Space Shanty sort en Mai 1972, et le groupe fait une petite tournée européenne (avec une apparition télévisée au festival de Montreux) puis une tournée en Grande Bretagne avec Caravan en juin. Des tensions naissent entre Hillage et Greenwood et ce dernier s'en va. Hillage reforme le groupe avec Peachey, Stewart et Nigel Griggs (ex Split Enz) à la basse. De nouvelles compositions arrivent dont I Love Its Holy Mystery, qui sera la base de son futur morceau Solar Musick Suite. Après quelques gigs en septembre/octobre, Decca refuse de sortir le second album et Steve Hillage stoppe le groupe.

Il rejoint ensuite Decadence, le nouveau groupe de Kevin Ayers. Il participe aux sessions de l'album Bananamour et à une tournée de deux mois en Grande Bretagne et en France. Pendant celle-ci, il croise la route de Gong dont il est déjà fan et rejoint le groupe de Daevid Allen. En Janvier 1973, il joue sur l' album Flying Teapot, le premier de la trilogie Radio Gnome et devient peu après membre à plein temps du groupe. C'est le moment du meilleur line-up du Gong avec Daevid Allen, Gilli Smyth, Didier Malherbe, Tim Blake, Mike Howlett et Pierre Moerlen, qui gravent Angel's Egg et You.

En novembre 1973, Il participe à un enregistrement « live en studio » de Tubular Bells de Mike Oldfield pour la BBC, qu'on retrouve sur le DVD Elements. Allen quitte le Gong en avril 1975 et Hillage est bombardé leader du groupe, une position inconfortable pour lui. Il finit par quitter le navire à l'automne suivant avec sa compagne Miquette Giraudy, au moment de la sortie de son premier album solo : Fish Rising.

Cet album, enregistré avec les musiciens de Gong, Lindsay Cooper et Dave Stewart est une superbe réussite. Des boucles « pré-techno » côtoient de grand soli inspirés où Hillage exprime à plein son très haut niveau à la guitare. Il s'ouvre et se ferme par deux grande suites d'un quart d'heure : Solar musick suite et Aftaglid. En 1976 sort L, produit par Todd Rundgren et joué avec son groupe Utopia. Suivront Motivation Radio, avec ses morceaux plus courts et Green, coproduit par Nick Mason de Pink Floyd. Tous ces albums, faits avec l'aide de sa compagne Miquette Giraudy avec laquelle il collabore toujours, restent dans la veine du rock psychédélique et planant, avec une large place à la guitare jouée en écho. La musique électronique y a aussi son importance, comme dans Gong mais en 1979, Hillage franchit une autre étape et sort Rainbow Dome Musick. Avec ses deux titres de plus de 20 minutes remplis de spirales de synthés new age, cet album marque la naissance de la techno ambiant. À noter qu'il fut un des précurseurs dans l'emploi de la "guitare synthé", branché entre autre sur le fameux synthé TONTO (album Motivation Radio). Il joue en 1977 au Festival de Reading avec le groupe punk Sham 69, il apparaît aussi en 1979 sur Nuclear Waste des Radio Actors avec Sting au chant.

Années 80 à nos jours[modifier | modifier le code]

Au cours des années 80, Hillage commence une carrière de producteur, travaillant avec It Bites, Simple Minds, Murray Head, Nash The Slash, Real Life, Cock Robin et Robyn Hitchcock. Il a aussi travaillé sur l'album des Charlatans en 1994.

Après avoir entendu The Orb jouer son disque Rainbow Dome Musick, il fonde en 1990 avec Miquette Giraudy le groupe System 7, une formation ambiant dance. Le groupe est toujours en activité après 11 albums. C'est d'ailleurs lui qui introduit la scène dance au Festival de Glastonbury où il fera la programmation de la « tente dance » la première année.

Il est également le producteur du grand concert de Raï 1, 2, 3 Soleils avec Faudel, Khaled et Rachid Taha, dont il a produit beaucoup de disques. Il a par ailleurs produit un album pour Valérie Lagrange qui a connu un franc succès.

Il collabore avec Ozric Tentacles pour le disque Spirals in Hyperspace (2004).

Alors qu'ils n'avaient participé à aucune des reformations du Gong depuis 1977, Hillage et Giraudy les rejoignent pour le Gong Unconventional Gathering à Amsterdam en 2006, pour un énorme set où est joué la presque totalité de Camembert Electrique et de la trilogie Radio Gnome. Ils y jouent également un set de System 7, ainsi qu'un autre du Steve Hillage Band (le répertoire solo des seventies), avec Basil Brooks (synthés), Mike Howlett (basse) et Chris Taylor (batterie). Enfin il joue avec Daevid Allen et plus de 10 guitaristes un set du Glissando Orchestra, une heure de musique drone, une superposition de bourdons.

Début 2007, ses albums solo sont réédités avec des inédits. Après le Unconventional Gathering, le couple participe à quelques concerts avec Gong en juin 2008. Hillage y joue Light in the Sky de Motivation Radio. Ils continuent pour l'album 2032, produit par Steve, et tournent dans Gong en 2009 et 2010.

Ils continuent à composer et jouer avec System 7, connu aux U.S.A. sous le nom de 777.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]