Joseph-Elzéar Bernier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernier.
Joseph-Elzéar Bernier dans son uniforme de gouverneur de la prison de Québec.

Joseph-Elzéar Bernier (1er janvier 1852 à L'Islet dans la province de Québec au Canada - 26 décembre 1934 à Lévis dans la province de Québec au Canada) était un capitaine de navire et un explorateur canadien.

Le 1er juillet 1909, il a déposé une plaque sur l'île de Melville proclamant la souveraineté du Canada sur les îles de l'Arctique.

Entre 1906 et 1925, il a fait 12 expéditions dans l'Arctique et y a passé 8 hivers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière maritime et judiciaire[modifier | modifier le code]

Joseph-Elzéar Bernier est issu d'une lignée de capitaines de navire et il prend très jeune le chemin de la mer. En 1865, à l'âge de 13 ans, il devient mousse (matelot). En 1869, à l'âge de 17 ans, il devient capitaine. Il commande alors un navire qui transporte un chargement de bois du Canada vers l'Irlande.

De 1869 à 1872, il est capitaine de deux navires, le St-Joseph et le St-Michel, propriétés de son père Thomas Bernier. C'est durant cette période que débute son intérêt pour l'Arctique à la suite d'une rencontre avec l'explorateur nordique Charles Francis Hall.

En 1872, il est capitaine pour l'armateur W.H. Ross.

En 1887, il est maître du port au chantier naval Davie de Lauzon.

En 1895, il est nommé gouverneur de la prison de Québec située aux plaines d'Abraham. C'est en cette même année qu'il élabore son projet d'exploration de l'Arctique. Il se fait d'ailleurs aider d'un faussaire hébergé dans sa prison pour établir les cartes de son expédition.

En 1898, il commande le navire Eureka à Québec.

Le Royaume-Uni avait cédé l'Arctique au Canada en 1880. De 1898 à 1903, Joseph-Elzéar Bernier fait la promotion d'un projet d'exploration des territoires arctiques à trois niveaux (auprès du grand public, des sociétés scientifiques et des gouvernements). Sa première demande de financement d'une expédition d'exploration est rejetée par le gouvernement canadien. Cependant, à la suite de l'intérêt que les Américains montrent pour l'Arctique et des fréquentes incursions des baleiniers étrangers dans les eaux territoriales arctiques canadiennes, le gouvernement lui accorde le financement d'une première expédition d'exploration.

En 1904, il achète le voilier allemand Gauss et le rebaptise l'Arctic[1]. À bord de ce navire, en 1905, il fait son premier voyage dans l'Arctique.

De 1906 à 1911, il fait trois autres voyages officiels pour affirmer la souveraineté canadienne dans l'Arctique. C'est durant cette période que la découverte officielle du Pôle Nord est concédée à l'Américain Robert Peary, le 6 avril 1909.

En 1906-1907, il passe l'hiver au Havre Albert de l'île de Baffin dans l'Arctique.

En 1908-1909, il passe l'hiver à l'Île Melville. Le 1er juillet 1909, il dépose une plaque sur le rocher Parry, qui est situé dans l'anse Winter de l'île Melville, proclamant la souveraineté du Canada sur les îles de l'Arctique[2].

En 1910-1911, il passe l'hiver à la baie Arctic.

De 1912 à 1917, il fait des expéditions privées dans l'Arctique.

De 1922 à 1925, il fait la patrouille de l'est de l'Arctique.

Installation à Lévis[modifier | modifier le code]

Lévisien d'adoption dans les dernières années de sa vie, il achète une résidence située sur la rue Fraser dans le Vieux-Lévis, près de la maison natale du comédien Marcel Leboeuf. La résidence du capitaine Bernier fut démolie au début des années 1970 pour faire place à une nouvelle maison privée. Ses objets personnels sont conservés au Musée du Collège de Lévis et à Ottawa.

Dernier voyage[modifier | modifier le code]

En 1927, à l'âge de 75 ans, il fait son dernier voyage à Burwell en Angleterre à bord d'un remorqueur. Il était chargé par le Ministère des Chemins de fer et des Canaux de diriger un convoi de barges transportant du charbon.

Décès[modifier | modifier le code]

Il décède à Lévis, le 26 décembre 1934, à l'âge de 82 ans, six jours avant son 83e anniversaire. Il est inhumé au cimetière Mont-Marie de Lévis dans la section réservée aux citoyens de l'ancienne ville de Lauzon.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

  • En 2009, une cérémonie a été organisée le 28 juin à Lévis dans le cadre du 100e anniversaire de la prise de possession par le capitaine Bernier des îles de l'Arctique au nom du Canada.
  • En 2011, la Ville de Lévis a annoncé la création d'un monument en son honneur dans le cadre du 150e anniversaire de la fondation de Lévis. Le monument sera installé au quai Paquet, situé près de la gare fluviale du traversier Lévis-Québec, en 2015.

Archives[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arctic (ex. Gauss) Commandé par le capitaine J.E.Bernier
  2. (en) Northwest Territories Education, Culture and Employment, Gazetteer of the Northwest Territories,‎ juillet 2011, 200 p. (lire en ligne), p. 136
  3. Musée maritime du Québec, « À propos du musée » (consulté le 6 octobre 2010)
  4. Fonds Joseph-Elzéar Bernier (P188) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]