Île de Baffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île de Baffin
Qikiqtaaluk (iu)
Carte de l'île de Baffin
Carte de l'île de Baffin
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Archipel Archipel arctique canadien
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 69° N 72° O / 69, -7269° N 72° O / 69, -72  
Superficie 507 451 km2
Point culminant Penny Ice Cap (2 591 m)
Géologie Île continentale
Administration
Territoire Flag of Nunavut.svg Nunavut
Démographie
Population 10 745 hab. (2006)
Densité 0,02 hab./km2
Plus grande ville Iqaluit (6,184 habitants)
Autres informations
Fuseau horaire UTC-4, UTC-5, UTC-6

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île de Baffin
Île de Baffin
Îles du Canada

L’île de Baffin, parfois nommée Terre de Baffin (Qikiqtaaluk en inuit ou encore Helluland (« terre de la pierre plate ») en vieux norrois), est l’une des îles de l'archipel arctique canadien, dans le territoire du Nunavut. C’est la plus grande île du Canada et la 6e du monde (5e en excluant l'Australie), avec une superficie de 507 451 km², soit une surface très légèrement supérieure à celle de l'Espagne. L'Île a été nommée par le navigateur et explorateur William Baffin.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’île de Baffin est habitée vraisemblablement depuis plusieurs millénaires par les populations inuit. Les traces d’occupation les plus anciennes remontent aux environs de 2 400 av. J.-C. et furent trouvées à Cape Dorset, au sud-ouest de l’île.

Du point de vue européen, l’île de Baffin fut découverte en 1576 par le navigateur anglais Martin Frobisher quoique déjà relatée par les Vikings comme l'Helluland de la saga de Leif Erikson dès 986. Vers 16151616, le pilote William Baffin explora la rive sud de l’île lors de l’expédition qui recherchait un supposé passage conduisant au nord-ouest à partir du détroit d’Hudson. Au XIXe siècle, l’explorateur arctique William Edward Parry nommera l’île en son hommage.

Géographie[modifier | modifier le code]

Image satellitaire de l'Île de Baffin
Côte nord-est de l'Île de Baffin.

L’île de Baffin est séparée du Québec au sud par le détroit d’Hudson. Elle est bordée à l’est par le détroit de Davis et la mer de Baffin qui la séparent du Groenland. À l’ouest et au nord, le bassin de Foxe, le golfe de Boothia et le détroit de Lancaster séparent l’île de Baffin du reste de l’archipel arctique. Le canal Fury and Hecla sépare l'île de la Péninsule de Melville (Nunavut continental) à l'ouest.

La cordillère Arctique compose la côte est de l’île, une succession de montagnes de type alpin culminants à 2 591 m sur la calotte glaciaire Penny, et descend lentement vers l’ouest pour former un bassin sédimentaire. Au sud, la péninsule de Hall est une zone faiblement accidentée. Au nord-ouest, les péninsules de Borden et de Brodeur forment deux plateaux parcourus par des vallées fluviales. La péninsule de Foxe, au sud-ouest, est fortement accidentée. Au centre-ouest de l’île, une grande plaine constellée de lacs et de rivières s’étend entre le nord et le sud, l’altitude s’élevant graduellement entre le bassin de Foxe à l’ouest et la chaîne de montagnes à l’est. Les côtes de l’île — surtout à l’est — sont creusées d’une multitude de fjords.

L’île de Baffin est partiellement recouverte par un certain nombre de glaciers. La baie de Baffin et le détroit de Davis sont navigables en été, mais le bassin de Foxe reste généralement recouvert par la banquise toute l’année. On y trouve la plus ancienne glace du Canada, âgée de 20 000 ans : la calotte de glace de Barnes (en) est ce qui reste de l'inlandsis laurentidien.

Démographie[modifier | modifier le code]

L’île de Baffin, malgré sa taille et à cause de son climat rigoureux, ne compte qu’un peu plus de 11 000 habitants, soit l’une des densités de population les plus faibles au monde (environ 0,02 habitant/km²). Elle compte près de la moitié de la population totale du Nunavut. Iqaluit (anciennement Frobisher Bay), la capitale du Nunavut, est située sur la côte sud de l’île. 95 % de la population est inuit.

Collectivités[modifier | modifier le code]

L'Île de Baffin est partie intégrante de la Région Qikiqtaaluk. Les populations par village ont été recensées en 2006.

En outre, les collectivités de Qikiqtarjuaq (473 hab.) et de Cape Dorset (1 236 habitants) sont situées au large de l'île.

Économie[modifier | modifier le code]

Aux XIXe et XXe siècles, l’île servait essentiellement à l’industrie de la pêche à la baleine. À l’heure actuelle, les principales activités de l’île de Baffin sont l’exploitation minière, le tourisme et la pêche.

L’île de Baffin compte plusieurs parcs nationaux, comme le parc national Auyuittuq, créé en 1972 sur la côte est, le plus ancien établi au-delà du cercle polaire arctique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :